Maison patrimoniale de la rue Dufferin – Valleyfield recule

projet-de-demolition-maison-patrimoniale-agrandissement-residence-Valleyfield-photo-INFOSuroit(Jean-Pierre Major) – Il semble que la pression populaire soit venue à bout de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield dans le dossier de la démolition d’une maison patrimoniale pour agrandir la résidence Le Dufferin. En effet, forte d’un avis de spécialistes en matière de conservation patrimoniale, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a annoncé aujourd’hui (30 juillet) qu’elle met fin au processus d’amendement de son règlement de zonage 150-12-01.

Dans un communiqué, Salaberry-de-Valleyfield précise qu’avec de nouveaux arguments invitant à un examen plus en profondeur du projet d’agrandissement de la résidence pour aînés Le Dufferin et de la préservation des bâtiments du 98 et 100 rue Dufferin, la Ville rencontrera, dans les plus brefs délais, les promoteurs afin d’analyser les solutions permettant la sauvegarde des édifices.

Dans ce contexte, la séance du registre devant se tenir le 7 août est donc annulée. La semaine dernière, le maire de Salaberry-de-Valleyfield Denis Lapointe avait même publié une lettre d’opinion pour justifier la démarche du conseil municipal et expliquer qu’un spécialiste indépendant ferait une expertise sur la valeur patrimoniale du bâtiment avant d’aller plus loin (lire ou relire Démolition d’une maison patrimoniale – Lettre du maire).

Rappelons qu’en considérant un argumentaire économique important et selon son évaluation du dossier à ce moment, le conseil municipal avait décidé, en juin dernier, d’accepter le projet d’agrandissement de la résidence pour aînés malgré l’avis contraire du Comité consultatif d’urbanisme et d’entreprendre les procédures devant conduire à la modification du zonage de ce secteur pour y permettre la construction de 80 nouveaux appartements destinés à cette clientèle grandissante de notre ville.

Suivant le dépôt d’une demande d’approbation référendaire, le conseil a requis et obtenu un avis patrimonial sur les édifices existants et le projet d’agrandissement. Cet avis, tout comme les commentaires nombreux et spontanés de citoyens nous incitent à prendre un temps d’arrêt afin de revoir le projet avec les promoteurs et, par voie de conséquence, de mettre fin au processus de modification réglementaire.

« Il faut se réjouir de cette mobilisation citoyenne qui démontre, sans l’ombre d’un doute, un sentiment fort d’appartenance à une époque particulière de la vie industrielle de notre communauté. Nous disposons d’éléments et d’arguments nouveaux qui nous invitent à prendre un temps d’arrêt et à revisiter nos décisions en lien avec ce projet en particulier » a souligné le maire Denis Lapointe, tout en ajoutant que « la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a posé dans le passé des gestes extraordinaires pour préserver le patrimoine : sauvegarde du 18 de la Fabrique, réouverture du vieux canal, ouverture du MUSO dans une église historique, mise en valeur du pont Jean-De La Lande, réalisation d’études sur le faubourg ouvrier de la Montreal Cotton, etc. ».

Sur les médias sociaux, plusieurs personnes étaient littéralement déchaînées. Il faut dire que des propriétaires de maisons plus récentes, mais classées “patrimoine” avaient eu énormément de difficultés à obtenir des autorisations pour changer une fenêtre ou une porte. Le dossier a fait tellement de bruit qu’une pétition à l’échelle nationale avait été mise sur pied. Je crois que le temps d’arrêt est une bonne chose. Reste à voir comment le dossier va évoluer puisque le promoteur avait déjà refusé pour des raisons économiques de faire ses bureaux dans la maison patrimoniale et modifié le plan d’agrandissement de la résidence Le Dufferin.

À suivre…

____________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Protection des Grands Lacs et du St-Laurent : Denis Lapointe rejoint un panel d’experts Protection des Grands Lacs et du St-Laurent : Denis Lapointe rejoint un panel d’experts
3 au 5 novembre : fermeture complète de l’A40 dans l’ouest de Montréal 3 au 5 novembre : fermeture complète de l’A40 dans l’ouest de Montréal
Conférence sur le système de santé québécois d’hier à aujourd’hui et à demain Conférence sur le système de santé québécois d’hier à aujourd’hui et à demain
Développement urbain – vitalité du marché résidentiel à Valleyfield Développement urbain – vitalité du marché résidentiel à Valleyfield
Interdiction de fumer du cannabis dans les espaces publics à Châteauguay Interdiction de fumer du cannabis dans les espaces publics à Châteauguay

4 Réponse à "Maison patrimoniale de la rue Dufferin – Valleyfield recule"

  1. Bob Morane dit :

    Oui bravo, la maison est rasée. Merci au conseil municipal d’avoir tenu parole.. Les citoyens sont des moutons bernés.

  2. Christiane Gerson dit :

    La mobilisation a eu un effet positif en faveur de la préservation du patrimoine matériel, et du patrimoine immatériel qui lui est attaché, du quartier ouvrier de la rive nord de la rivière Saint-Charles.

  3. Fleurette Bordeleau dit :

    Bravo! Quelle force on peut avoir, nous, simples citoyens, quand nous osons nous tenir debout devant l’absurdité!!!

  4. Pierre Jones dit :

    À tous les nombreux supporteurs de la page de pétition sur Avaaz et a tous ceux qui ont protesté sans équivoque cette décision prise avant de recevoir l’avis d’un expert, merci d’avoir fait preuve de détermination.

    Il est heureux que finalement la ville ait fait appel à un expert, in extremis, qui leur a dit la même chose que nous.

    Bravo à tous et merci aussi au conseil municipal d’avoir enfin pris la bonne direction, celle du peuple qui les élit.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.