L’Hôpital Barrie Memorial est là pour rester

CSSS-Haut-St-Laurent-dg-Sophie-Doucet-Photo-INFOSuroit_com(Jean-Pierre Major) – La direction du Centre de santé et des services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-Laurent a confirmé ce matin (5 février) que l’Hôpital Barrie Memorial est là pour rester voulant ainsi mettre fin aux rumeurs de fermeture qui ont cours depuis l’automne dernier et qui se sont accentuées au cours des derniers jours.

Devant des médecins, des membres du personnel, des bénévoles, des Dames auxiliaires, des citoyens et représentants des médias qui s’étaient entassés dans une petite salle de réunion de l’Hôpital Barrie Memorial à Ormstown, Sophie Doucet, directrice générale du CSSS du Haut-Saint-Laurent s’est montrée rassurante :

“Une chose est sûre, l’hôpital va rester ouvert”.

Il n’est pas question de fermeture de l’Hôpital Barrie Memorial, mais il est question d’une révision de tous les services de santé offerts, pas seulement à Ormstown, mais dans tous les établissements du CSSS du Haut-Saint-Laurent.

Une réflexion qui découle du Plan stratégique 2012-2015. Dans les scénarios évoqués, il y a possibilités de réductions de services à certains égards et d’augmentation à d’autres en tenant compte des ressources disponibles. L’un des scénarios, dont les rumeurs découlent, précisent qu’il se pourrait qu’à certaines périodes de nuit, quelques fois dans l’année, l’urgence soit fermée. Ce n’est qu’une des hypothèses évoquées.

Hopital-Barrie-Memorial-Ormstown-batiment-principal-Photo-INFOSuroit_comRappelons que le vieillissement de la population de cette MRC et la difficulté à recruter des médecins ont amené le CSSS à entreprendre fin 2011 un Plan stratégique 2012-2015. L’objectif de cette planification est d’orienter les stratégies futures pour l’Hôpital Barrie Memorial, l’ensemble des installations du Haut-Saint-Laurent et les services à la population.

Une discussion est maintenant engagée avec plusieurs intervenants au sein de l’établissement ainsi qu’avec plusieurs acteurs locaux afin de mobiliser toute la communauté autour d’une vision commune de l’avenir des services de santé dans le Haut-Saint-Laurent.

Manque flagrant de médecins

La plus grande problématique de l’organisation des soins de santé dans le Haut-Saint-Laurent est la disponibilité de médecins, particulièrement en prévention. La région fait face à une grave pénurie de médecins de famille et l’accès aux services médicaux spécialisés y est parmi les plus faibles au Québec.

Les efforts de recrutement des dernières années n’ont pas obtenu les résultats attendus. Il faut dire que le gouvernement du Québec du temps de Jean Charest et des libéraux et la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec n’ont pas voulu aider la région à obtenir un statut particulier pour mieux rémunérer les nouveaux médecins.

Mme Doucet avait à ce sujet des propos sans équivoque : “On est assis sur une véritable bombe à retardement concernant les jeunes médecins de famille”. L’âge moyen des médecins travaillant dans la région est de 10 ans supérieur à la moyenne provinciale et dans quelques années, la situation sera critique si des solutions ne sont pas trouvées maintenant.

Dr-Vandor-Hopital-Barrie-Memorial-Photo-INFOSuroit_comLe Docteur Vandor qui était présent au point de presse a mentionné les efforts de collaboration de l’Université McGill avec les jeunes médecins qui oeuvrent quelques fois à l’urgence.

Pour lui, un moratoire de quelques mois sur les actions découlant du Plan stratégique 2012-2015 pourrait rassurer la population et permettre aux intervenants de travailler au meilleur choix des actions à prendre dans l’intérêt de tous. Cela irait dans le sens du Plan qui se veut un outil permettant l’amélioration continue des activités cliniques et administratives, ainsi qu’un outil de mobilisation et de communication.

La santé et la politique 

En novembre dernier, j’ai écrit que le député de Huntingdon Stéphane Billette voulait politiser le débat (lire ou relire Hôpital Barrie Memorial – Stéphane Billette veut politiser le débat). Hier 4 février, M. Billette député et président de campagne de Philippe Couillard, l’ex-ministre de la santé qui souhaite devenir chef du Part Libéral du Québec, a récidivé en envoyant des communiqués au médias annonçant encore une fois la fermeture possible de soir et de nuit de l’Hôpital Barrie Memorial.

Dans sa récente missive le député Stéphane Billette s’en prend à l’actuel ministre de la Santé Réjean Hébert :

«… Je crois que le ministre comprend très mal la réalité de notre région et l’importance d’un tel service pour les gens d’Ormstown. Plutôt que de prendre des décisions unilatérales dans son bureau à Québec, le ministre devrait aller sur le terrain et se rendre, au moins une fois, à l’hôpital Barrie Memorial, ce qu’il n’a jamais fait. Cela lui permettrait de constater par lui-même l’importance de maintenir notre urgence ouverte. Je lui demande donc de s’y rendre rapidement et de constater tout le travail formidable que réalise chaque jour une équipe de professionnels dévoués ».

Où était Stéphane Billette quand les libéraux étaient au pouvoir et que la direction du CSSS du Haut-Saint-Laurent a demandé de l’aide urgente pour le recrutement de jeunes de médecins? Qu’est-ce qu’ont fait les anciens ministres de la Santé libéraux Yves Bolduc et Philippe Couillard pour aider les régions à obtenir concrètement de nouveaux médecins ?

Libéraux, péquistes, caquistes ou autres n’ont pas de solutions magiques pour le domaine de la santé et encore moins en région. Politiser le débat ne servira pas la population. Au mieux cela va diviser les forces. De tous les temps, le changement fait peur. La réalité est que l’Hôpital Barrie Memorial ne fermera pas, mais qu’à cause du vieillissement de la population, du manque de médecins particulièrement en prévention, l’organisation des soins de santé dans le Haut-Saint-Laurent pourrait être obligé de changer, voire d’évoluer.

Tous les efforts vers le recrutement

La population en général, les élus, les intervenants de la santé sur l’ensemble du territoire doivent travailler ensemble à trouver des solutions au problème de recrutement de médecins. Toute l’énergie démontrer par certains citoyens contre la direction devrait être canalisée vers un objectif suprême de recrutement.

On a eu aujourd’hui la garantie que l’hôpital ne fermera pas, mais dans quelques années sans médecin, quels soins de santé devront être coupés faute de ressources ? Ce n’est pas politique, ce n’est pas la faute d’une personne ou d’un groupe de personne, c’est malheureusement l’éternel combat des régions contre les villes-centres.

Un plan de travail accessible

Le CSSS du Haut-Saint-Laurent compte informer la population de l’évolution de sa réflexion qui est toujours en cours. Vous pouvez consulter en ligne le document Plan stratégique 2012-2015.

_____________________________

NDLR : En fin de journée le 5 février, le président-directeur général de l’Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, Richard Deschamps a lui aussi commenté les rumeurs. À ce sujet vous pouvez lire ou relire Autre confirmation du maintien des services 24 heures à l’Hôpital Barrie Memorial.


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield Courtoisie et le partage de la route encouragés à Salaberry-de-Valleyfield
Fermeture du rang Touchette à Sainte-Martine du 13 au 16 août Fermeture du rang Touchette à Sainte-Martine du 13 au 16 août
Collectes de sang à Beauharnois, Châteauguay, Huntingdon, Saint-Zotique et plus Collectes de sang à Beauharnois, Châteauguay, Huntingdon, Saint-Zotique et plus
Malgré la chaleur, plus de 2000 personnes au 75e Pique-nique Holstein Québec Malgré la chaleur, plus de 2000 personnes au 75e Pique-nique Holstein Québec
L’organisme Le Tournant lance son nouveau site Web L’organisme Le Tournant lance son nouveau site Web

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.