Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Les alcools du terroir bientôt dans les épiceries et dépanneurs

Stephane_Billette avec Carlos_Leitao et Pierre_Paradis Photo courtoisie publiee par INFOSuroit

Le député Stéphane Billette avec les ministres Carlos Leitao et Pierre Paradis et le projet de loi 88

(JPM) – Avec le dépôt du projet de loi 88 à l’Assemblée nationale le 3 décembre dernier, des cidres, vins de glace, hydromel et autres produits vinicoles fabriqués de façon artisanale pourront bientôt être achetés dans les épiceries québécoises. Ce n’est pas tout, les microbrasseries pourront enfin vendre leurs bières artisanales pour emporter. Le dépôt du projet de loi il y a quelques jours réjouit Stéphane Billette, député de Huntingdon et whip en chef du gouvernement.

M. Billette avait initié un projet de loi en 2013 alors qu’il était dans l’opposition. Ce dossier lui tient à coeur particulièrement et l’étape importante du dépôt du projet de loi sur le développement de l’industrie des boissons alcooliques artisanales permet enfin de sécuriser bon nombre de producteurs-artisans dont plusieurs sont de la région de la Montérégie-Ouest.

Une fois accepté, le projet de loi permettra aux producteurs d’alcools à 16 % et moins de vendre directement en épicerie (ou dans les dépanneurs), sans verser de marge à la Société des alcools du Québec (SAQ).

« C’est une magnifique journée pour moi. Je pense à tous les producteurs d’alcools québécois, plus particulièrement, à ceux du comté de Huntingdon. Les mesures qui se trouvent dans ce projet de loi contribueront à l’essor de ce secteur et, par le fait même, à l’économie de notre région. C’est un gage de prospérité pour nos producteurs et c’est une excellente nouvelle pour le comté de Huntingdon », a déclaré Stéphane Billette.

Pour le député, il s’agit d’un véritable coup de pouce à l’industrie des boissons alcoolisées du terroir et celui qui milite pour ce dossier depuis quelques années entend continuer à recueillir les commentaires des producteurs québécois tout au long du processus législatif.

« Le projet de loi, tel qu’il est présenté, répond à plusieurs de leurs revendications et je suis heureux de voir l’enthousiasme avec lequel il est accueilli autant chez les producteurs d’alcools québécois que chez les consommateurs », précise M. Billette.

Les consommateurs en sortiront gagnants également puisque les produits québécois seront plus accessibles. L’hydromel, le cidre, le vin de glace et tous les produits fabriqués à partir de fruits de manière artisanale sont visés par ces nouvelles dispositions.

Une étape importante est franchie avec le dépôt du projet de loi.

_________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Arts et spectacles, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Projet de Loi 85 – La MRC participe aux audiences publiques Projet de Loi 85 – La MRC participe aux audiences publiques
29 000 $ pour la journée RAM-Mouse-SONS à Ormstown 29 000 $ pour la journée RAM-Mouse-SONS à Ormstown
Tirage 2017 : 29 138 $ pour la Maison des soins palliatifs Tirage 2017 : 29 138 $ pour la Maison des soins palliatifs
Noyau villageois de Saint-Urbain : 100 000 $ en aide financière Noyau villageois de Saint-Urbain : 100 000 $ en aide financière

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.