Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Le Prix Reynald-Piché à l’homme de théâtre Jean-Marc Larrue

Jean-Marc-Larrue-et-Emilie-Fortier-photo-INFOSuroit_com

Jean-Marc Larrue est de nouveau honoré par Émilie Fortier de la MRC de Beauharnois-Salaberry

(Marie-Ève Rochefort) – Un peu plus d’une année après avoir été honoré pour les 20 ans de la troupe de théâtre du Collège de Valleyfield et les 18 ans des Fêtes internationales du théâtre (FIT), Jean-Marc Larrue a de nouveau été louangé alors qu’il a reçu hier (10 décembre) le prix Reynald-Piché 2015. La distinction a été remise par le Conseil de la Culture de la MRC de Beauharnois-Salaberry au Théâtre de poche du Collège, un endroit tout indiqué pour cet enseignant qui aura marqué le cœur d’un fort grand nombre d’étudiants.

Une feuille de route impressionnante

Pas étonnant qu’on puisse ressentir une sorte de fierté ou d’admiration envers Jean-Marc Larrue. Il est d’abord un enseignant extraordinaire qui aura laissé un souvenir très particulier aux étudiants à qui il aura partagé son savoir en français ou en théâtre. Il faut toutefois ajouter à cela son énorme apport culturel à la région, lui qui est derrière la création de la Troupe de théâtre du Collège de Valleyfield en 1994 et des Fêtes théâtrales du Suroît en 1997, devenues aujourd’hui les Fêtes internationales du Théâtre.

Jean-Marc-Larrue-recoit-prix-Reynald_Piche-2015-photo-INFOSuroit_com

Ses accomplissements ne s’arrêtent pas là. En 2001, il a fondé la troupe Théâtre au Parc ainsi que Théâtre du Suroît, visant le développement du théâtre dans la région. En 2003, monsieur Larrue a écrit, mis en scène et dirigé la création La Belle histoire du Haut-Saint-Laurent et produit la pièce Le Testament en 2008. Ayant rédigé plusieurs ouvrages sur l’histoire du théâtre au Québec, il a également fondé l’Association internationale du théâtre à l’Université en 1994 et en est devenu le président en 2008.

Il a aussi été honoré à plusieurs reprises au courant de sa carrière. Il a notamment reçu une mention d’honneur de l’Association québécoise de pédagogie collégiale pour l’excellence en enseignement en 2010, a remporté le Grand Prix de la Reconnaissance pour l’engagement social en 2009 ainsi que le Prix de la MRC Beauharnois-Salaberry pour l’Activité culturelle de l’année 2002 pour la troupe Théâtre au Parc.

«  La feuille de route de ce véritable passionné de théâtre pourrait se poursuivre sur des pages et des pages. À la fois chercheur, metteur en scène, directeur artistique, auteur, directeur, président et enseignant pendant 27 ans au Collège de Valleyfield, cet homme aux multiples talents aura su transmettre la passion du métier de créateur et de comédien à plusieurs grands noms de la scène. Notre récipiendaire 2015 aura non seulement permis à notre Culture, avec un grand C, de rayonner à l’échelle régionale, mais également au niveau national et international », a mentionné Karine Landerman, présidente du Conseil de la Culture de la MRC.

Deux hommages plutôt qu’un

etudiants-troupe-theatre-College-Valleyfield-et-Jean-Marc-Larrue-photo-INFOSuroit_com

Jean-Marc Larrue est entouré d’étudiants de la Troupe de théâtre du Collège de Valleyfield

La soirée a été l’occasion de rendre deux hommages plutôt qu’un : le premier à Jean-Marc Larrue, l’autre, posthume, à Reynald Piché, décédé au courant de la dernière année. Lors de son allocution, l’homme de théâtre récipiendaire du prix 2015 a remercié avec toute la modestie qu’on lui connaît la MRC de Beauharnois-Salaberry pour la distinction, mais a d’abord honoré monsieur Piché.

« Je me sens doublement touché parce que c’est l’année du décès de Reynald-Piché. Je l’ai d’abord connu comme étudiant et ensuite comme collègue ici. On a eu un rapport étroit d’amitié. Reynald a été très inspirant et c’était un artiste profondément engagé dans sa pratique, lui qui a fait un art risqué. J’ai éprouvé un malaise quand on m’a annoncé ce prix parce que je pense sincèrement que notre région est très riche et a une grande fibre artistique. J’avais un peu ce sentiment d’imposture de prendre quelque chose que je crois sincèrement que beaucoup d’autres méritent. Je pense que c’est parce que le théâtre est quelque chose de collectif », a-t-il commenté.

Parmi les moments forts de la soirée, l’auteure de ces lignes a particulièrement apprécié la lecture par Jean-Pierre Leduc, vice-président directeur de Valspec et bon ami du récipiendaire, d’un texte écrit par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, le fils du lauréat. Un moment touchant et empreint de vérité. Les étudiants de la Troupe de théâtre du Collège de Valleyfield lui ont également rendu un bel hommage.

Jean-Marc-Larrue-et-Jean-Pierre-Leduc-photo-INFOSuroit_com

Jean-Marc Larrue est accompagné de Jean-Pierre Leduc, deux amis de longue date

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Arts et spectacles, Beauharnois-Salaberry, Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des idées de sorties en famille avant la rentrée des classes Des idées de sorties en famille avant la rentrée des classes
Projet de Loi 85 – La MRC participe aux audiences publiques Projet de Loi 85 – La MRC participe aux audiences publiques
Inauguration officielle du poste de police de Mercier Inauguration officielle du poste de police de Mercier
Le 3e Festival Arts Alive au parc du Grove Hall Le 3e Festival Arts Alive au parc du Grove Hall

Une réponse à "Le Prix Reynald-Piché à l’homme de théâtre Jean-Marc Larrue"

  1. Caroline Pivin dit :

    Cet enseignant extraordinaire m’a marqué à jamais! Ce n’est rien de moins que la passion qu’il nous transmettait en plus d’être gentil et accessible! Un hommage plus que mérité! Bravo Jean-Marc!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.