Le Nichoir à Hudson pour y rester – Partenariat de 99 ans

Signature Partenariat CNC Nichoir Hudson Photo courtoisie publiee par INFOSuroitLe renouvellement du partenariat entre l’organisme Conservation de la nature Canada, la Ville d’Hudson dans la MRC de Vaudreuil-Soulanges et le Centre de réhabilitation pour oiseaux sauvages Le Nichoir permet d’assurer pour 99 ans la protection à long terme du patrimoine naturel de la région.

Grâce à un don d’un hectare de terrains de la Réserve naturelle Clarke-Syndenham par Conservation de la nature Canada (CNC) à la ville d’Hudson, Le Nichoir vient de signer un bail de près de 100 ans avec la municipalité et pourra aller de l’avant avec la construction d’un nouveau centre de conservation aviaire. Ces “précieux” terrains avaient été légués il y a quelques années à Conservation de la nature Canada par Amy Evelyn Clarke et Margaret Rhymas Clarke. Les deux dames avaient exigé que les terres demeurent vouées à la protection de la nature.

Pour les signatures des documents officiels il y avait, de haut en bas et de gauche à droite : Louise L. Villandré directrice générale et greffière à la Ville d’Hudson; Madeleine Hodgson conseillère municipale, Susan Wylie, directrice administrative au centre Le Nichoir, Nathalie Zinger vice-présidente Québec pour Conservation de la nature Canada, Michael Elliott maire d’Hudson, Bryan Procter, secrétaire au Nichoir, Me Conrad Bédard, notaire; Lindsay D’Aoust présidente Le Nichoir et Frank Royle, liquidateur de la succession de Margaret Rhymas Clarke.

C’est en 2003 que Conservation de la nature Canada (CNC) a créé la Réserve naturelle Clarke-Syndenham. L’organisme a toujours maintenu un accès au site et la ville d’Hudson aidait à l’entretien. Le Nichoir, dont le mandat est de réhabiliter les oiseaux sauvages et de les relâcher dans leur habitat naturel, devenait un “naturel” pour le site et un élément clé du partenariat.

Le-Nichoir-Hudson-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-comLe Nichoir, organisation à but non lucratif qui offre des soins et traitements éthiques aux oiseaux sauvages blessés ou orphelins a fait parler de lui au niveau national récemment en remportant la deuxième place et 37 249 $ au concours Un appel de la nature des Laboratoires Jamieson.

Le Nichoir représentait le Suroît et tout le Québec. Il était “en compétition” avec la SPCA de Colombie-Britannique, la Fondation David Suzuki de l’Ontario, Nature Saskatchewan et de Salmon and Trout Restoration Association of Conception Bay Central  de Terre-Neuve-et-Labrador.

Lors de la signature récente des titres de propriété Nathalie Zinger vice-présidente Québec de CNC a mentionné concernant le don d’une partie de ses terres, incluant l’emplacement actuel du Nichoir, à la Ville d’Hudson représente une contribution de Conservation de la nature Canada au soutien des activités du Centre de réhabilitation pour oiseaux sauvages.

« Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat avec Hudson tout en appuyant la mission du Nichoir. Le maintien des activités du Nichoir et la construction d’un nouveau centre de conservation aviaire respectent les souhaits de madame Clarke ».

Pour sa part, le maire d’Hudson Michael Elliott a déclaré :

« Chaque année, des milliers de gens viennent à Hudson pour visiter Le Nichoir et la ville est ravie d’aider l’organisme à poursuivre ses activités dans son emplacement actuel à l’entrée de la Réserve naturelle Clarke-Syndenham ».

Grâce à la signature de ce partenariat à long terme, l’avenir du Nichoir est assuré et l’organisme franchit un pas important dans son projet de construction d’un nouveau centre de conservation des oiseaux sauvages qui permettra d’améliorer les soins apportés aux oiseaux et d’élargir les programmes de sensibilisation du public.

Le-Nichoir-soins-aux-oiseaux-sauvages-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit-comDepuis 1996, les employés et la centaine de bénévoles du Nichoir prennent soin d’un nombre grandissant d’oiseaux sauvages blessés et orphelins dans une grange non chauffée, vieille de 175 ans. Durant l’été, l’organisme reçoit aussi la visite de près de 5 000 personnes notamment via des programmes éducatifs et des évènements publics. Le Nichoir est le plus grand centre du genre au Canada.

Tous les services offerts par Le Nichoir sont gratuits. Chaque année, l’organisme recueille plus de 1 400 oiseaux et répond à environ 5000 appels téléphoniques.

Enfin, mentionnons que Conservation de la nature Canada (CNC) est un organisme privé à but non lucratif, qui assure la conservation à long terme de milieux naturels présentant une importance pour la diversité biologique. Depuis 1962, CNC a contribué à protéger plus d’un million d’hectares à haute valeur écologique au pays, dont plus de 26 500 hectares au Québec.


Share
Posté dans: Affaires, Communautaire, Environnement, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre Célébrez la Semaine de l’arbre et de la biodiversité du 20 au 26 septembre
Inscription à la 3e chasse aux trésors de Vaudreuil-Dorion Inscription à la 3e chasse aux trésors de Vaudreuil-Dorion
Retour à la normale graduel des services à la Ville de Hudson Retour à la normale graduel des services à la Ville de Hudson
Emploi – Un technicien Environnement et arboriculture recherché à Valleyfield Emploi – Un technicien Environnement et arboriculture recherché à Valleyfield
DEV lance le concours Vaudreuil-Soulanges s’emballe pour l’achat local DEV lance le concours Vaudreuil-Soulanges s’emballe pour l’achat local

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.