Le centre d’appels d’Hydro-Québec reste à Salaberry-de-Valleyfield

(AD) – Le député de Beauharnois, et porte parole de l’Opposition Officielle en matières de Travail, Guy Leclair est intervenu aujourd’hui auprès du cabinet de la Ministre des Ressources Naturelles et de la Faune pour s’assurer du maintien du centre d’appels d’Hydro-Québec à Salaberry-de-Valleyfield.

En effet, des rumeurs persistantes chez les employés d’Hydro-Québec ces dernières semaines, laissaient entendre que le centre de Salaberry-de-Valleyfield allait fermer.

Or, à la suite de son intervention, le député de Beauharnois s’est fait confirmer que le centre restera en place, et que la dizaine de postes permanents, vacants depuis 2 ans, sera en majorité comblée d’ici le printemps 2011. Un poste permanent a d’ailleurs été comblé la semaine dernière.

Le député de Beauharnois se réjouit qu’Hydro-Québec maintienne ses services dans la capitale de notre région d’autant plus que la société d’État occupe une superficie importante chez nous.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Plusieurs postes à pourvoir à la Ville de Beauharnois Plusieurs postes à pourvoir à la Ville de Beauharnois
Collectes de surplus de carton dans Beauharnois-Salaberry Collectes de surplus de carton dans Beauharnois-Salaberry
Une aide de 275 000 $ versée à Moisson Sud-Ouest Une aide de 275 000 $ versée à Moisson Sud-Ouest
Nouvel écocentre à Châteauguay Nouvel écocentre à Châteauguay
Appel aux artistes pour un projet de Street Art à Beauharnois Appel aux artistes pour un projet de Street Art à Beauharnois

Une réponse à "Le centre d’appels d’Hydro-Québec reste à Salaberry-de-Valleyfield"

  1. Denis Besner dit :

    Il serait très maladroit de la part de la Ministre d’annoncer la fermeture du centre d’appels de Salaberry-de-Valleyfield. Cela entraînerait une levée de bouclier de la part des employés et ce n’est pas ce que souhaite ni la Ministre, ni la Direction d’HQ.
    il y a à peine quelques jours, la Direction d’HQ faisait parvenir une note à l’intention du syndicat à l’effet que 21 postes seront abolis dans le service à la clientèle dont 2 à Valleyfield. Plus tôt en octobre, 40 postes ont fait l’objet de coupures au service à la clientèle et recouvrement, dont certains au bureau de Salaberry-de-Valeyfield. Sans compter la charge de travail qui est transférée à Montréal ou ailleurs.
    Et le couperet n’est pas prêt de s’arrêter si l’on en croît la déclaration de la Direction devant la régie de l’Énergie la semaine dernière, c’est 200 postes qui seront abolis à ce service d’ici la fin de 2011.
    À terme, combien de postes resteront comblés à Salaberry-de-Valleyfield?Rien n’est moins assuré.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.