La santé à l’honneur d’une assemblée publique d’information

Hopital-Barrie-Memorial-a-Ormstown-CSSS-Haut-Saint-Laurent-saison-estivale-Photo-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Le mercredi 10 septembre prochain, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-Laurent tiendra son assemblée publique annuelle d’information où seront dévoilés les faits saillants de la dernière année ainsi que les détails du service de télésurveillance Lifeline. Cette alerte médicale, instaurée dans la région depuis maintenant 25 ans, permet à une personne aînée vivant seule de signaler en tout temps une situation dangereuse simplement en appuyant sur un bouton d’appel à l’aide.

Retour sur la dernière année

CSSS-du-Haut-St-Laurent-Yves_Parent-dg-interim-Photo-courtoisieLe directeur général intérimaire du CSSS du Haut-Saint-Laurent, Yves Parent, dressera la liste des faits saillants ayant marqué l’année 2013-2014 lors de l’assemblée du 10 septembre. Il fera mention notamment de l’amélioration de la durée moyenne de séjour à l’urgence ainsi que la confirmation du statut d’agrément en janvier 2014 par Agrément Canada. En effet, comme on pouvait le lire dans l’article Conformité – Le CSSS du Haut-Saint-Laurent se surpasse, l’organisatione a obtenu une note de 94,2 % en ce qui a trait à la conformité aux pratiques organisationnelles requises ainsi qu’aux critères liés à la prestation sécuritaire et à la qualité des soins et services.

Enfin, rappelons également que la clinique de transition du Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-Laurent a obtenu le prix régional du Concours Innovation clinique de l’Ordre des Infirmiers et Infirmières du Québec (OIIQ) en mai 2013.

L’alerte médicale Lifeline, un atout non négligeable

L’assemblée publique annuelle d’information sera aussi l’occasion d’informer la population quant au service de télésurveillance Lifeline, lequel a fait ses preuves il y a longtemps au CSSS du Haut-Saint-Laurent. Il s’agit d’une ressource inestimable pour permettre aux personnes aînées de conserver leur autonomie et de demeurer dans un milieu de vie naturel et sécuritaire le plus longtemps possible.

À ce jour, près de 2 000 personnes ont adhéré au service sur le grand territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. Mentionnons que des programmes semblables sont implantés partout au Canada. On peut d’ailleurs penser au programme PAIR, bien connu au sein de la Régie intermunicipale de police Roussillon.

En terminant, rappelons que les chutes constituent l’un des principaux risques pour la santé des personnes âgées et l’on estime qu’un Canadien de plus de 65 ans sur trois fera une chute chaque année. D’ailleurs, 50 % des personnes âgées qui tombent sont incapables de se relever sans aide. Plus une personne aînée gît longtemps sur le sol après une chute, plus les effets peuvent être marquants.

C’est donc un rendez-vous le mercredi 10 septembre à 19 h au Centre de jour du Centre d’hébergement d’Ormstown, lequel est situé au 65, rue Hector, pour l’assemblée publique annuelle d’information du CSSS du Haut-Saint-Laurent.

__________________________________________________________________


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Lancement d’un bottin des ressources pour les 50 ans et plus Lancement d’un bottin des ressources pour les 50 ans et plus
Emploi : préposés au piano public recherchés à Franklin et Saint-Anicet Emploi : préposés au piano public recherchés à Franklin et Saint-Anicet
L’exposition Gueulart en Cavale s’arrête dans le Haut-Saint-Laurent L’exposition Gueulart en Cavale s’arrête dans le Haut-Saint-Laurent
Développement Vaudreuil-Soulanges partage ses réalisations de 2023 Développement Vaudreuil-Soulanges partage ses réalisations de 2023
Le CISSSMO demande la collaboration de la population Le CISSSMO demande la collaboration de la population

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2024 INFOSuroit.com | Politique de confidentialité | Une signature de Zel.