La CRÉ et ses partenaires s’impliquent contre la pauvreté

Journee pour elimination de la pauvrete a la CRE VHSL Photo INFOSuroit_com(JP Major) – Ce matin (lundi) au siège social de la Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent à Salaberry-de-Valleyfield, plusieurs intervenants des 5 MRC du territoire étaient présents pour réitérer leur soutien à la mobilisation pour contrer la pauvreté et l’exclusion sociale.

La salle du conseil de la CRÉ était bondée, malgré le sérieux du sujet. Il fait plaisir de voir toute cette mobilisation pour une partie de notre société qui n’a pas l’habitude de  se mobiliser et de crier haut et fort leurs difficultés. Il faut dire qu’on soulignait le 17 octobre la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

Des intervenants et organismes des MRC Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Jardins-de-Napierville, Roussillon et Vaudreuil-Soulanges étaient très attentifs et heureux de participer à cette rencontre.

Le directeur général de la CRÉ Jacques Laberge a été le premier intervenant. Il a souligné que l’organisme et son partenaire le Forum jeunesse ont investi 910 000 $ pour soutenir des projets de lutte à la pauvreté. Avec les contributions de partenaires c’est plus de 2,3 millions de dollars qui servent à des projets pour contrer la pauvreté et l’exclusion sociale. M. Laberge a salué les 80 acteurs régionaux qui s’impliquent dans les différents comités de la CRÉ. Ces 80 intervenants représentent plus de 200 organismes sociaux-communautaires d’ici.

AndreaneGelineau JacyntheDubien et GaetaneLegault a la CREVHSL Photo-INFOSuroit_com

Par la suite Gaëtane Legault, mairesse de Saint-Zotique au nom du Commission Développement social, Égalité et Cohésion de la CRÉ a rappelé les 4 problématiques qu’on retrouvent sur l’ensemble de notre territoire soit Sécurité alimentaire, Logement social, Transport collectif et le Décrochage scolaire.

De son côté Jacynthe Dubien coordonnatrice au Centre D’Main de femmes était sur place notamment pour le Comité aviseur en Égalité. Elle a d’ailleurs mentionné que « la CRÉ est un lieu propice pour sensibiliser les gens aux enjeux de la pauvreté et l’exclusion sociale ».

Il faut savoir qu’en favorisant la concertation des acteurs du milieu, la CRÉ a été en mesure de dégager des priorités d’action en économie sociale.  Les priorités retenues touchent les 4 problématiques précédemment mentionné (sécurité alimentaire, logement social, transport collectif et décrochage scolaire et social).

Afin d’illustrer concrètement les actions pouvant être soutenues pour atteindre ces objectifs, deux organismes présentaient ce matin (lundi) un résumé de leur projet ayant bénéficié du soutien de la CRÉ : L’Accessible et le Comité logement social de Roussillon.

Andréanne Gélineau a parlé de L’Accessible dont l’objectif est de développer le partenariat et la concertation, en réunissant des représentants communautaires et institutionnels œuvrant au niveau de la formation, de la réinsertion socioprofessionnelle et de l’employabilité des 15-35 ans du territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Pour sa part François Giguère du Comité logement social de Roussillon a tracé le portrait de l’habitabilité des logements, maisons de chambres et des résidences pour personnes âgées pour le territoire de la MRC Roussillon.

Œuvrant dans le domaine du logement social depuis 15 ans, M. Giguère est un témoin privilégié de la situation. Il nous rappelle qu’au début de l’an 2000, il y avait une pénurie extrême de logements sur le territoire, mais aussi ailleurs au Québec. Par ricochet de multiples logements de très mauvaise qualité avaient été loués. Avec le soutien financier de la CRÉ et celui du CSSS des Jardins-Roussillon, le Comité logement social de Roussillon a pu élaborer un rapport fort bien étoffé de la situation actuelle. Les représentants de l’organisme ont effectué 350 visites, ont capté 2 500 photos, dont plusieurs saisissantes. Des mesures détaillées des taux d’humidité et de la qualité de l’air ont aussi été relevées.

En fin de point de presse, la période de questions et commentaires a été animée entre les différents intervenants sociaux qui étaient sur place. De voir des gens d’ici bien nantis se préoccuper des autres et échanger sur des situations précises est sécurisant.

Il faut le dire la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté a trouvé écho dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent.

_____________________________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Communautaire, Nouvelles générales, Roussillon, Transport Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

1,9 M$ investis dans lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale en Montérégie 1,9 M$ investis dans lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale en Montérégie
Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre Fermeture de la route 338 à Saint-Zotique du 21 au 28 septembre
Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole
La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour
Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.