L’avenir de Beauharnois lié au développement industriel

G_Dagenais-J_Rajotte-G_Levesque-Sauve-C_Haineault-B_Tremblay-et-M_Quevillon-Photo-INFOSuroit_com(Jean-Pierre Major) – En pleine campagne électorale, les médias étaient invités ce matin à un point de presse sur la rue Robert-McKenzie, une nouvelle rue qui servira d’accès au parc industriel de Beauharnois, via la route 236.

Pour l’occasion le maire sortant Claude Haineault était entouré de plusieurs des conseillers municipaux sortants, dont Gaétan Dagenais, Jocelyne Rajotte, Guillaume Lévesque-Sauvé, Bruno Tremblay et Michel Quevillon.

L’endroit était stratégique et démontre clairement le renouveau qui existe bel et bien dans le parc industriel de Beauharnois. Avec l’approbation du ministère des Transports, la Ville de Beauharnois peut désormais raccorder la nouvelle rue avec la route 236 et ainsi finaliser la vente des anciens terrains de Rio Tinto Alcan.

Parc-industriel-Beauharnois-Nouvelle-rue-en-construction-Photo-INFOSuroit_comLa rue Robert-Mckenzie est située juste derrière OVH, non loin de la nouvelle gare de triage de CSX, des nouveaux locaux des Balances Leduc et Thibeault qui depuis quelques mois ont quitté Mercier pour s’installer au sud de l’hébergeur Web OVH.com qui poursuit la construction de son méga centre de données. Un des plus grands au monde faut-il le rappeler. Actuellement OVH en serait à 60 000 serveurs installés sur les 360 000 projetés.

D’entrée de jeu Claude Haineault précise qu’en moins de 12 mois, la Ville de Beauharnois a réussi à revendre pour près de 1 775 000 $ des terrains acquis de Rio Tinto Alcan au coût de 1 $. Avec les profits, Beauharnois paie les services. De plus, le gain à la revente sur ces terrains et d’autres à vendre permet près de 232 M$ en investissements privés et 504 nouveaux emplois, soit près de la moitié des emplois perdus dans les 20 dernières années. Ce n’est pas tout, les revenus de taxes foncières pour la zone industrielle dépasseront les 2 millions de dollars pour la Ville. Du jamais vu, sous le règne des anciennes grandes compagnies Alcan, Elkem et autres.

« L’autoroute 30 est là et c’est maintenant qu’il faut être fonctionnel »

Claude_Haineault-maire-de-Beauharnois-Parc-industriel-nouvelle-rue-Robert_McKenzie-Photo-INFOSuroitClaude Haineault précise que « la base du développement de Beauharnois passe par le secteur industriel ». L’autoroute 30 est officiellement en opération depuis moins d’un an et c’est maintenant qu’il faut être fonctionnel. L’entrée au parc industriel par la nouvelle rue Robert-McKenzie est un autre pas dans la bonne direction. M. Haineault cite les Chloretec maintenant installé et fonctionnel depuis Beauharnois, Solumet qui a annoncé son arrivée, Forage Géomax, OVH qui poursuit son implantation, la gare de triage de CSX qui n’est plus dans une zone résidentielle à côté d’une école. Il y a désormais de la diversification dans le parc industriel de Beauharnois et ce n’est pas terminé.

Après l’acquisition et la revente rapide des terrains de Rio Tinto Alcan, la Ville de Beauharnois a également négocié avec Hydro-Québec et fait l’acquisition de 14 millions de pieds carrés additionnels. Sur ces terrains achetés en décembre dernier, 1,6 million de pieds carrés ont déjà été revendus pour plus de 7 M$ pour un Carrefour industriel qui sera situé au coin de l’autoroute 30 et de la route 236 et pour l’usine de biométhanisation pour les MRC de Beauharnois-Salaberry et Roussillon.

« Beauharnois pourrait devenir la première ville au Québec sans dette à long terme »

Avec un nouveau mandat le 3 novembre prochain, Claude Haineault souhaite poursuivre le travail amorcé en lien notamment avec le plan stratégique Beauharnois 20-20. Avec tout ce qui a été fait depuis 2 ans et avec la vente d’autres terrains acquis de Rio Tinto Alcan et Hydro-Québec, Beauharnois pourrait encaisser d’ici 4 ans plus de 32 M$ en revenus et dégager un profit net de 22 M$.

Dans les livres comptables, il y a actuellement 10 M$ au service de la dette de Beauharnois. « D’ici 4 ans, on va effacer le service de la dette de la ville. C’est unique en Amérique », affirme Claude Haineault.

Claude_Haineault-maire-de-Beauharnois-Parc-industriel-nouvelle-rue-Robert_McKenzie-Photo-INFOSuroit_comQuestionné concernant le développement commercial au centre-ville. M. Haineault a rappelé que la Place du Marché avait été délaissée pendant des années et n’était plus qu’un stationnement avant sa revitalisation. Maintenant il y a de la vie et cela n’a coûté que 70 000 $ nets à la Ville. Un projet de bistro et de restaurant pourrait voir le jour près de la Place du Marché. Aussi un bar populaire de la rue Saint-Laurent a été vendu récemment. Des promoteurs comptent construire des condos. La revitalisation de la marina est aussi toujours sur la table. La « mixité commerciale et résidentielle » est de plus en plus être la voie privilégiée par les urbanistes dans plusieurs villes. C’est semble-t-il ce qui arrivera aussi à Beauharnois.

Claude Haineault a promis de reparler sous peu de développement commercial, particulièrement d’un projet sur le chemin de la Beauce près de l’autoroute 30.

À suivre…

______________________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Des messages de sensibilisation affichés à Beauharnois Des messages de sensibilisation affichés à Beauharnois
La Ville de Beauharnois déploie ses mesures d’urgence La Ville de Beauharnois déploie ses mesures d’urgence
A30 sans frais et travaux reportés au pont Mgr-Langlois A30 sans frais et travaux reportés au pont Mgr-Langlois
L’assermentation à distance : uniquement dans des cas essentiels ! L’assermentation à distance : uniquement dans des cas essentiels !
Horaire modifié à la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield Horaire modifié à la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.