Interdiction du camionnage de transit sur le boulevard Monseigneur-Langlois

Afin d’améliorer la sécurité et la fluidité des déplacements sur la route 201, soit le boulevard Monseigneur-Langlois, à Salaberry-de-Valleyfield, le député de Beauharnois et adjoint parlementaire du ministre des Transports, Claude Reid, annonce qu’une interdiction au camionnage de transit entrera en vigueur dans ce secteur, à partir du 1er juillet prochain.

Claude Reid (gauche), député de Beauharnois, a annoncé le nouvelle en compagnie de Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield, Suzanne Carrier, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois Valleyfield Haut-Saint-Laurent, et Éliane Galipeau, directrice générale de la Chambre de Commerce.

En raison des projections de développement démographique, résidentiel, commercial et industriel, il était important de poser des actions en matière de mobilité régionale à long terme pour ce corridor routier. C’est pourquoi, lors des derniers mois, le ministère des Transports a travaillé conjointement avec le député Claude Reid et la municipalité de Salaberry-de-Valleyfield, afin de remédier à cette problématique. Au terme des différentes analyses effectuées par le ministère des Transports et des essais réalisés pour améliorer le partage de la route entre tous les types de véhicules, l’interdiction au camionnage de transit sur la route 201, à Salaberry-de-Valleyfield, est la solution préconisée.

« Depuis 2012, date du parachèvement de l’autoroute 30, les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield ont vécu beaucoup de frustration en raison de la circulation des véhicules lourds, explique M. Reid. Il m’apparaissait primordial d’apporter de nouvelles solutions à la présence importante de transport de transit, toujours dans l’objectif d’assurer une circulation sécuritaire, mais également efficace sur cette importante artère. »

Dès le déploiement de cette nouvelle mesure, les véhicules lourds de 5 essieux et plus, n’ayant pas de livraison ou de cueillette locale à effectuer, ne pourront donc circuler sur la route 201, entre les routes 132 et 338. La mesure s’appliquera dans les deux sens, 7 jours sur 7, de 7 h à 19 h. 

Question de sécurité

Alors qu’on dénombre que de 11 à 12 % du trafic quotidien circulant sur la route 201 est composé de camions et qu’on note une forte augmentation des incidents à divers tronçons de ce chemin, la situation devait se régler selon le maire de Salaberry-de-Valleyfield, qui accueille la nouvelle avec joie, puisqu’elle correspond à l’esprit de la position du conseil municipal.

« Il fallait trouver un équilibre entre l’importance du camionnage dans l’approvisionnement des commerces de la ville et la sécurité ainsi que la qualité de vie des citoyens », mentionne Miguel Lemieux.

Claude Reid et Miguel Lemieux voient cette interdiction comme une première étape. Les résultats de ce changement seront analysés selon divers paramètres, incluant le volume de trafic et le nombre d’accidents, et d’autres recommandations viendront. Les deux hommes ont par ailleurs mentionné qu’une reconfiguration du boulevard Monseigneur-Langlois est envisageable, notamment au niveau des terre-pleins et de la signalisation.

Aide aux commerçants

La Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent a souligné que cette nouvelle est un soulagement pour les commerçants du boulevard Monseigneur-Langlois, qui remarquaient une baisse de l’achalandage en raison de la circulation au ralenti et des risques liés à la sécurité routière.

« Les citoyens délestent la route 201 pour aller magasiner à Vaudreuil-Dorion, a expliqué Suzanne Carrier, présidente de la Chambre de commerce. Cette nouvelle mesure assurera définitivement un avenir prometteur pour l’accès aux commerces avoisinants et la sécurité des citoyens qui veulent y avoir accès! »

Au cours des prochaines semaines, le Ministère travaillera en étroite collaboration avec ses partenaires, afin de définir tous les paramètres de cette nouvelle réglementation. Des panneaux de signalisation seront par ailleurs installés sur les autoroutes 20 et 30 pour informer les camionneurs des mesures qui débuteront le 1er juillet prochain, et on prévoit une présence accrue des agents de la route après leur entrée en vigueur.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Transport Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Investissements dans les parcs de Valleyfield cet automne Investissements dans les parcs de Valleyfield cet automne
Un virage jeunesse pour le Club de curling de Valleyfield Un virage jeunesse pour le Club de curling de Valleyfield
Poste de Commis-secrétaire à Salaberry-de-Valleyfield Poste de Commis-secrétaire à Salaberry-de-Valleyfield
Le Salon Emplois de qualité en mode virtuel du 18 au 22 octobre Le Salon Emplois de qualité en mode virtuel du 18 au 22 octobre
Emploi : Régisseur et Technicien en travaux pratiques au Cégep de Valleyfield Emploi : Régisseur et Technicien en travaux pratiques au Cégep de Valleyfield

Une réponse à "Interdiction du camionnage de transit sur le boulevard Monseigneur-Langlois"

  1. Patrick Dubé dit :

    Bon, encore une gang de bozos qui tentent de régler un problème ailleurs que directement à la source. Enlever seulement les maudits postes de péage sur la 30 pis le problème est résolu. Nous sommes la province la plus taxée donc normal que la majorité des gens ne veulent pas payer d’avantage.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.