Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Inauguration officielle du terminal intermodal de CSX

Inauguration-terminal-CSX-Pierre_Moreau-Oscar_Munoz-Jean_D_Amour-et-Denis_Lapointe-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Plusieurs dignitaires se sont rassemblés en sol campivallensien ce matin (11 mai) afin d’inaugurer officiellement le terminal intermodal de CSX au sein du parc industriel et portuaire Perron à Salaberry-de-Valleyfield.

Ainsi, Pierre Moreau, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation des territoires, Oscar Munoz, président et chef des opérations de CSX, Jean D’Amour, ministre délégué aux Transports et à l’implantation de la Stratégie maritime, et le maire Denis Lapointe étaient réunis dans le cadre de cette bonne nouvelle.

Salaberry-de-valleyfield, un avantage de taille

Totalisant 36 hectares avec ses cinq kilomètres de rail, ce terminal confère une importance particulière à la ville selon monsieur Lapointe.

« Ce projet permet de travailler de concert et en complémentarité avec nos partenaires du Suroît, de la Rive-Sud de Montréal et, bien sûr, de toute la Montérégie dans le développement d’une zone d’excellence dans le domaine du transport, du transbordement et de la logistique à valeur ajoutée. Nous devenons aujourd’hui et désormais un véritable carrefour économique intermodal de transport de biens de niveau continental », souligne-t-il.

Gare-intermodale-CSX--photo-D_Cardinal-publiee-par-INFOSuroit_comUtilisant trois grues-portiques sur pneus pour transférer les conteneurs entre les trains et les camions, le terminal de CSX permet de transporter les biens sur des wagons intermodaux à deux niveaux de chargement jugés les plus efficaces et les plus bénéfiques pour l’environnement dans le domaine du transport de marchandises. D’ailleurs, les wagons intermodaux à deux niveaux de chargement pouvant supporter une charge équivalente à 280 camions ont permis une économie record de carburant en 2014.

« Ce projet requérait une collaboration étroite entre la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, le ministère des Transports du Québec et CSX. Il est l’exemple parfait d’un partenariat entre des administrations publiques et une entreprise privée pour permettre de créer des emplois, améliorer l’économie de la région, réduire les gaz à effet de serre et établir un couloir commercial plus efficace », a déclaré Oscar Munoz, président et chef des opérations de CSX. « Nous sommes très heureux de poursuivre le développement du corridor commercial nord-sud reliant le Québec à des marchés comme la Floride, Atlanta et la vallée de l’Ohio. »

Rappelons que l’emplacement du terminal intermodal de CSX offre une multitude d’avantages, dont le fait d’être situé à un kilomètre du port de Valleyfield et la combinaison des modes de transport fluvial, ferroviaire et portuaire.

On ne peut également pas passer sous silence le fait que ce terminal engendre des retombées économiques et environnementales structurantes et fort intéressantes pour Salaberry-de-Valleyfield et la région considérant l’attraction de nouvelles entreprises dans le parc industriel et portuaire Perron et le fait que la Ville de Salaberry-de-Valleyfield soit identifiée comme étant une porte d’entrée stratégique du corridor de commerce international Québec-Ontario avec les États-Unis et le Mexique.

_______________________________________________________

 


Share
Posté dans: Affaires et entrepreneuriat, Nouvelles générales, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un bâtiment adapté pour le Services animaliers de Valleyfield Un bâtiment adapté pour le Services animaliers de Valleyfield
La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée La nouvelle caserne de pompiers de Rigaud inaugurée
Valspec : 42e saison prometteuse et autre nomination à l’ADISQ Valspec : 42e saison prometteuse et autre nomination à l’ADISQ
Un Prix Gémeaux pour #Bougaricci Un Prix Gémeaux pour #Bougaricci

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.