Hockey Junior – La LHJAAAQ envoie un message au reste du pays

(Pierre-Luc Faubert-Dame) – En cette semaine du «Boxing Day», Patrice Bosch et ses troupiers avaient rendez-vous à Smiths Falls, Ontario.  Le but de cette visite : Représenter la Ligue de Hockey Junior AAA du Québec, dans le cadre de la première édition du Challenge Junior A de la CCHL.

En réussissant à remporter les honneurs, contre toute attente, les Québécois ont ni plus, ni moins que fait un “statement”, à leurs voisins Ontariens, et au reste du pays.  Fini l’époque où les équipes de la LHJAAAQ faisaient office de parent pauvre, aux différents tournois pancanadiens.  F-i-fi-n-i-ni… FINI!

Le mérite revient aux vingt-deux joueurs, et également au groupe d’entraîneurs, qui ont su rallier tout le talent au sein de cette équipe autour d’un seul et même objectif : GAGNER! Mission accomplie, et de brillante façon.  Les jeunes hockeyeurs québécois ont acheté le système proposé par Patrice Bosch, l’entraineur-chef des Condors de Kahnawake.  C’est tout à l’honneur des joueurs comme Julien Corriveau (Braves – Valleyfield), Samuel Aquin (Braves – Valleyfield), Yannick Geoffrey (Collège Français – Longueuil), Patrick Lapostolle (Condors – Kahnawake) et compagnie.

Au cours du tournoi, les Québécois ont fait preuve d’une belle détermination.  Le point catalyseur de la victoire finale s’est produit au cours de la deuxième rencontre, contre la formation de la CCHL-Robinson.  Les troupiers de Pat Bosch, tirant de l’arrière par deux buts avec moins de cinq minutes à faire à la rencontre, ont effectué une remontée spectaculaire, en poussant la rencontre en fusillade.  Une défaite qui leur aura été somme toute bénéfique, si on se fie à la suite des événements.

Plusieurs recruteurs professionnels, ainsi que des rangs universitaires canadiens et américains (NCAA), étaient présents.  Maintenant, ils n’ont plus aucune raison de lever le nez sur nos talents locaux.  Avec l’avénement des Martin St-Louis, Alexandre Burrows et Alexandre Grenier, au cours des dernières années, la preuve en est faite, que la LHJAAAQ peut également développer de très beaux talents, pour les rangs professionnels.

La victoire de la LHJAAAQ aura un impact significatif sur la crédibilité du Circuit Morency, vis-à-vis les recruteurs des différentes instances du hockey.

Peu importe l’équipe qui se présentera à Kanata, dans quelques mois, pour le tournoi de la coupe Fred Page, il faudra prendre les québécois au sérieux.

Plus que jamais, la LHJAAAQ, ses dirigeants et les différentes équipes qui composent la ligue viennent d’obtenir une chance non-seulement d’espérer, mais plus encore, de gagner.

Bravo à M. Bosch, à son équipe d’entraîneurs et toute sa troupe.  Vous venez de faire la fierté du Québec.  Plus personne ne peut lever le nez sur la LHJAAAQ.


Share
Posté dans: Fierté régionale, Nouvelles générales, Sports et loisirs Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Le YétiFest de retour en février Le YétiFest de retour en février
Le MUSO présente une conférence sur l’oeuvre Les 12 travaux de Maurice Le MUSO présente une conférence sur l’oeuvre Les 12 travaux de Maurice
Le nouveau conseil de bande de Kahnawake et Châteauguay tissent des liens Le nouveau conseil de bande de Kahnawake et Châteauguay tissent des liens
Les Châteauguois conviés au lancement du livre Les 12 travaux de Maurice Les Châteauguois conviés au lancement du livre Les 12 travaux de Maurice
Le maire de Châteauguay rencontre les membres du Longhouse Le maire de Châteauguay rencontre les membres du Longhouse

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.