Hausse de la taxe foncière de 2,48% à Valleyfield

Denis-Lapointe-a-la-salle-du-conseil-de-Valleyfield-Photo-INFOSuroit_com_Le discours sur le Budget 2013 à Salaberry-de-Valleyfield a été présenté par le maire Denis Lapointe, mardi (11 décembre) lors d’une séance spéciale du conseil municipal. Il en découle une augmentation moyenne de la taxe foncière de 2,48%.

C’est une augmentation supérieure à l’indice des prix à la consommation qui se situe actuellement à 1,9 %.

Le maire de Salaberry-de-Valleyfield a rappelé aux citoyens que «leur maison collective, c’est leur ville; la structure de ce bâtiment, ce sont les rues, la plomberie, les infrastructures, le grand jardin, les parcs. On ne laisserait certainement pas aller à l’abandon notre maison collective. C’est pourquoi le conseil a la responsabilité de l’entretenir, de la rénover, de la réhabiliter pour ceux et celles qui l’habitent et la visitent».

La hausse des taxes de 2,48% pour 2013 représentera par exemple 52 $ pour une résidence moyenne d’une valeur estimée à 160 000 $ dans le secteur de l’ancienne ville de Salaberry-de-Valleyfield. Un peu plus de 54 $ pour une résidence de même valeur dans les secteurs de Grande-Île et Saint-Timothée (augmentation de taxe foncière de 2,59%).

Taxe foncière – Apport plus important provenant des Immeubles résidentiels
La taxation foncière par tranche de 100 $ d’évaluation variera selon le type de propriétés. Un immeuble résidentiel de 5 logements et moins sera taxé à 0,78 $ le 100 $ d’évaluation dans les secteurs de Grande-Île et Saint-Timothée. Un immeuble commercial situé dans les limites de l’ancienne ville de Salaberry-de-Valleyfield sera taxé à 2,22 $ du 100 $. Le taux le plus élevé (2,89 $ le 100 $ d’évaluation) servira au calcul de la taxe foncière pour un immeuble industriel.

Il faut noter que les revenus pour 2013 provenant de la taxe foncière d’Immeubles industriels sont en légère baisse de 30 014 $. Pendant ce temps, les revenus provenant de la taxe foncière d’Immeubles résidentiels ajouteront 613 786 $ dans les coffres de la ville.

D’autres items tirés du Budget 2013 de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield touchent la tarification de services par unité. Les services d’Eau potable sont à 221 $ autant pour le résidentiel que le commercial. Le service d’Épuration des eaux usées est à 239 $. Pour la Collecte des ordures ménagères, la tarification est de 197 $ pour une propriété résidentielle et 394 $ au niveau commercial. Il y a aussi des écarts entre la tarification résidentielle et commerciale pour la Collecte sélective (68 $ VS 136 $).

Budget d’opération de plus de 72 M$
Budget 2013 Salaberry-de-Valleyfield depenses Tableau publie par INFOSuroitLe montant des dépenses qui figurent au budget pour la prochaine année totalise 72 587 390 $ en hausse de près de 4% sur 2012 (69 815 223 $). La part la plus importante du Budget 2013, soit 18,71% ira au Financement qui inclut notamment la contribution relative au financement du déficit du régime de retraite des employés. 18,08% pour l’Hygiène du milieu et 14,32% ira à la Sécurité. Il faut savoir que la mise à niveau du Service d’incendie en regard des conditions de protection établies dans le schéma régional de couverture de risques de la MRC de Beauharnois-Salaberry est une obligation.

Plan triennal des immobilisations 2013-2015
Plusieurs projets sont en planification à Salaberry-de-Valleyfield, notamment :

  • la modernisation des stations de pompage;
  • la mise aux normes de l’usine d’épuration;
  • des travaux d’infrastructures de la rue Victoria comprenant l’aménagement du vieux canal et le lien du centre-ville avec l’autoroute 530;
  • les travaux d’infrastructures d’un nouveau parc industriel vert;
  • le déplacement du tronçon de la voie ferroviaire de CSX traversant la rue Jacques-Cartier;
  • le développement commercial sur le boulevard Monseigneur-Langlois;
  • plusieurs projets de développements institutionnels et urbains; un nouveau boulevard Nord-Sud dans le secteur Grande-Île;
  • l’érection d’un quartier général régional de la Sûreté du Québec
  • le programme d’asphaltage.

Il faut également considérer qu’il y aura tenue d’élections municipales en 2013.

Parmi les coûts des principaux projets poursuivis ou devant être initiés en 2013, il y a :

  • 9 M$ pour l’usine d’épuration des eaux usées;
  • 6 M$ pour la rénovation du parc Delpha-Sauvé;
  • 4,4 M$ pour les infrastructures de l’Écoparc industriel;
  • 4 M$ pour le nouveau bâtiment de la Sûreté du Québec;
  • 3,5 M$ pour des infrastructures sur la rue Victoria et l’aménagement du vieux canal;
  • 3,3 M$ pour les cours d’eau du secteur Grande-Île;
  • 1 M$ pour un Écocentre jumelé avec la recyclerie et la SPCA.

Le financement de ces travaux d’investissements et de quelques autres fait partie d’une planification à long terme qui est partie intégrante du plan triennal de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield.

Finalement, mentionnons qu’au bénéfice des citoyens contribuables, l’échéancier des versements de taxes municipales prévoit un premier versement le 1er mars, le second le 1er juin et le dernier versement le 1er septembre de l’année budgétaire.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, une édition spéciale Budget 20313 du Bulletin municipal de Salaberry-de-Valleyfield est en ligne.

 

 

 


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Invitation citoyenne à une journée de plantation à L’Espace Cécile-Deschamps Invitation citoyenne à une journée de plantation à L’Espace Cécile-Deschamps
Portes ouvertes de casernes de pompiers : la campagne Pas de cell au volant y était Portes ouvertes de casernes de pompiers : la campagne Pas de cell au volant y était
Un nouvel espace dynamique à la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield Un nouvel espace dynamique à la Caisse Desjardins de Salaberry-de-Valleyfield
Nombreuses activités culturelles cet automne dans des bibliothèques de la MRC Nombreuses activités culturelles cet automne dans des bibliothèques de la MRC
La MRC souhaite la bienvenue au nouveau responsable de poste de la Sûreté du Québec La MRC souhaite la bienvenue au nouveau responsable de poste de la Sûreté du Québec

Une réponse à "Hausse de la taxe foncière de 2,48% à Valleyfield"

  1. Pierre Villeneuve dit :

    Pour les travailleurs autonomes; un partage toujours injuste des taxes commerciales.

    Dans son discours sur les Prévisions budgétaires de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pour l’année 2013, le maire Denis Lapointe a annoncé que le conseil municipal a fixé à 25 % le coût de l’ensemble des taxes de services pour une occupation commerciale à moins de 50 % de la superficie dans un bâtiment résidentiel.

    Selon le maire Lapointe, cette nouvelle façon d’établir les tarifs pour ce type d’occupation fait suite à une analyse comparative des tarifs imposés par d’autres entités municipales dans le but de « rétablir l’équité au niveau des commerces intégrés à une unité de logement ».

    À y regarder de plus près, il ressort cependant à l’évidence que l’administration municipale a fait inutilement preuve de créativité pour donner l’illusion que les travailleurs autonomes ayant une occupation commerciale à moins de 50 % de la superficie de leur résidence seront désormais moins taxés.

    En 2012, la contribution d’un travailleur autonome pour les taxes de services reliées à sa résidence et à son commerce était de 388 $ pour l’enlèvement des ordures, de 130 $ pour la collecte sélective, de 207 $ pour l’eau et de 239 $ pour l’épuration des eaux, soit 964 $ au total.

    En 2013, ce travailleur autonome paiera sur son compte de taxes résidentielle et commerciale : 197 $ pour l’enlèvement des ordures, 68 $ pour la collecte sélective, 221 $ pour l’eau, 239 $ pour l’épuration des eaux et 248 $ pour le tarif d’un commerce dans une résidence pour un total de 973 $, soit 9 $ de plus qu’en 2012.

    Quant à tous les autres commerces de Salaberry-de-Valleyfield, le coût de ces taxes de services s’élèvera à 990 $, soit 26 $ de plus qu’en 2012.

    Ainsi, en 2013, tous les commerces, dont ceux ayant de très grandes superficies et d’énormes revenus, vont défrayer 17 $ de plus en tarifs que les travailleurs autonomes travaillant de leur domicile (coiffeuse, comptable, photographe, graphiste, etc.).

    À la lumière de l’exercice mené par la Ville de Salaberry-de-Valleyfield pour « rétablir l’équité », force est de constater que le nouveau partage des tarifs commerciaux n’a pas du tout été réfléchi à l’avantage des travailleurs autonomes. Cet exercice a surtout servi a augmenté le fardeau fiscal de l’ensemble des commerces pour ce qui est des tarifs. Des commerces qui, en 2013, subiront également des hausses substantielles de taxes foncières résidentielle et/ou commerciale.

    Pierre Villeneuve
    Salaberry-de-Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.