Grève du syndicat des professionnels du Collège de Valleyfield

Devant l’impasse des négociations du secteur public et le cadre financier inflexible décrété par le gouvernement, le syndicat des professionnels du Collège de Valleyfield annonce la tenue d’une journée de grève le mardi 30 mars prochain.

Plus qu’un moyen de pression, la présidente du syndicat, Peggy Roquigny, réitère que cette annonce de grève est un cri du cœur en faveur d’une réelle négociation qui permettrait d’octroyer une meilleure reconnaissance des emplois professionnels occupés en majorité par des femmes et, en bout de piste, d’offrir de meilleurs services aux étudiants et d’assurer la qualité de la formation collégiale.

« Les solutions que nous proposons face à la difficulté de recrutement, à la désertion, à la surcharge de travail et l’épuisement professionnel, au manque de ressources et autres problèmes structurels vécus au quotidien dans nos cégeps se butent depuis plus d’un an aux fins de non-recevoir du Conseil du trésor aux tables de négociation, dénonce madame Roquigny. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nos membres font le choix de la grève. Il est de notre devoir de dénoncer le refus du gouvernement Legault d’octroyer des ressources supplémentaires afin de soutenir le personnel à bout de souffle et d’éviter que les services à la population ne continuent à se détériorer. »

Mme Roquigny ajoute que le syndicat lance un appel à une relance économique féministe qui saura enfin reconnaître à leur juste valeur des emplois occupés par une majorité de femmes qui prennent soin du monde chaque jour dans les établissements scolaires, dans les établissements de santé et dans les cégeps.

« La balle est maintenant dans le camp du gouvernement, mentionne-t-elle. Ses promesses électorales d’améliorer les services à la population doivent se concrétiser aux tables de négociation. Les conditions de travail au cégep de Valleyfield, ça nous concerne tous, et il faut que ça change maintenant! »

Cet exercice de la grève s’inscrit dans la foulée du mandat voté en février dernier par les membres de la Fédération du personnel professionnel des collèges (CSQ). Ce mandat peut aller jusqu’à l’équivalent de cinq jours de grève s’il n’y a pas de déblocage des offres gouvernementales dans le cadre de la négociation.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Éducation, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , ,

Vous aimeriez:

Cynthia Richemond nommée directrice adjointe aux études Cynthia Richemond nommée directrice adjointe aux études
Vaccination en entreprise – Cégep et Centre de services scolaire s’impliquent Vaccination en entreprise – Cégep et Centre de services scolaire s’impliquent
17 nouveaux diplômés à la formation M3i Supervision 17 nouveaux diplômés à la formation M3i Supervision
CEZinc participera à la campagne de vaccination nationale CEZinc participera à la campagne de vaccination nationale
Une année marquée par l’innovation au Collège de Valleyfield Une année marquée par l’innovation au Collège de Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.