Grève de 24 heures en vue à la Municipalité des Coteaux

Logo-Municipalite-Les_Coteaux-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comÀ moins que la situation ne change, les employés de la Municipalité des Coteaux tiendront une grève de 24 heures le 16 décembre prochain. C’est qu’ils sont sans contrat de travail depuis bientôt deux ans et visent à accélérer la négociation et à déplorer les concessions exigées par leur employeur. Malgré la grève, le syndicat tient à rassurer la population en annonçant que tous les services essentiels à la santé et à la sécurité de la population seront maintenus. Les brigadiers scolaires seront aussi en fonction. Toutefois, tous les autres services non essentiels seront interrompus pendant 24 heures.

 « Au bout de 15 séances de négociation et presque deux ans après l’expiration de la convention collective, il n’y a toujours pas de règlement en vue. Notre employeur nous réclame des reculs qui ne passent pas auprès de nos membres. Ils considèrent que leurs patrons n’ont pas assez cultivé de bonnes relations de travail », affirme Christian Benoit, président du syndicat des employés municipaux des Coteaux, section locale 3786 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Il poursuit en affirmant que des actions ont été posées, mais qu’elles n’ont pas été concluantes.

« Par exemple, notre syndicat a dû déposer deux plaintes à la Commission de l’équité salariale parce que l’employeur tentait de contourner la loi. La première l’a été en 2010 parce que l’employeur n’avait toujours pas entamé sa démarche d’équité. La deuxième date de 2012 et portait sur la mauvaise qualité du processus d’équité finalement entrepris. Cela alimente un contexte de méfiance qu’il faut changer », a précisé Christian Benoit.

Le syndicat des employés municipaux des Coteaux représente six employés cols blancs et six employés cols bleus, de même que deux brigadiers scolaires. Leur convention collective est échue depuis le 31 décembre 2011. Ils revendiquent un rattrapage salarial, s’appuyant sur les salaires supérieurs accordés par des municipalités voisines comme Coteau-du-Lac et Saint-Zotique. Le 26 septembre 2012, ils ont voté à 83 % en faveur de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée. Le 20 novembre dernier, ils ont confirmé, par un vote de 86 %, qu’ils souhaitaient débrayer le 16 décembre pour une durée de 24 heures.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente environ 70 % de l’ensemble des employés municipaux au Québec, soit environ 30 500 membres. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivant: les affaires sociales, les communications, l’éducation, l’énergie, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que les universités.

__________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Cliniques de dépistage de la COVID à Ste-Barbe, Les Coteaux, Beauharnois, Châteauguay Cliniques de dépistage de la COVID à Ste-Barbe, Les Coteaux, Beauharnois, Châteauguay
Don conjoint de 10 000 $ aux Marmitons de Mercier Don conjoint de 10 000 $ aux Marmitons de Mercier
Une centaine de bénévoles aux opérations de nettoyage du Saint-Laurent Une centaine de bénévoles aux opérations de nettoyage du Saint-Laurent
Opérations de nettoyage des berges et du fond de l’eau dans la région Opérations de nettoyage des berges et du fond de l’eau dans la région
Répit demandé pour des travailleurs du CISSSMO – Manifestation prévue jeudi Répit demandé pour des travailleurs du CISSSMO – Manifestation prévue jeudi

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.