Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Entente pour la protection de l’île Saint-Bernard

Entente signature preservation ile-St-Bernard Chateauguay Photo Alexandre_Seguin via VC

Pour la signature de l’entente : Luc L’Écuyer, directeur général Héritage Saint-Bernard; Nathalie Simon, mairesse de Châteauguay; André Martin, président-directeur général de la Fondation de la faune du Québec; à l’arrière Paul Sauvé, président de Héritage Saint-Bernard; Annie Lebel, Fondation de la faune du Qc; Marc Delage, Nature Action Québec et Sébastien Gagnon, DG de la Ville de Châteauguay – Photo Alexandre Séguin

(EL) – La Ville de Châteauguay et son partenaire Héritage Saint-Bernard ont mis la dernière touche à la protection et la conservation de l’île Saint-Bernard le 2 octobre dernier. Les deux parties ont en effet officialisé le tout en signant l’acte notarié de servitudes croisées pour protéger le tertre de l’île Saint-Bernard.

Cette signature vient assurer la conservation à perpétuité de la vocation paysagère et patrimoniale du tertre de l’île Saint-Bernard, de même que la protection de son patrimoine bâti et naturel.

« La préservation du tertre de l’île est soutenue par de très nombreux citoyens. Faisant partie des biens collectifs accessibles à tous et constituant un pôle récréotouristique important, le tertre représente aussi un élément de fierté et d’appartenance pour la communauté châteauguoise. Je ne peux que me réjouir de toutes les mesures prises pour assurer sa protection », commente Nathalie Simon, mairesse de Châteauguay.

Le site, inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec, côtoie également le refuge faunique Marguerite D’Youville, lequel offre refuge à plusieurs espèces fauniques qui participent au maintien de la biodiversité dans la région et s’ajoute aux attraits à caractère patrimoniaux, naturels et bâtis de ce lieu.

Ces mesures s’ajoutent donc aux autres décisions prises pour protéger le site, soit sa situation de bien patrimonial, un changement de zonage et, bien sûr, l’acquisition du tertre par la Ville de Châteauguay en avril 2011.

L’île Saint-Bernard : 4,3 M$ en retombées économiques en 2015 !

Du même souffle, la Ville de Châteauguay a dévoilé une étude réalisée par la Chaire de tourisme Transat ESG-UQAM qui révèle que l’île Saint-Bernard a généré en 2015 plus de 4,3 M$ en retombées économiques. L’étude portait sur les activités organisées à la fois par la Ville de Châteauguay et par ses partenaires Héritage Saint-Bernard et Compagnom.

« En achetant le tertre de l’île Saint-Bernard, nous posions la première pierre de notre vision du développement récréotourisque de Châteauguay. Cette étude confirme que nous avons vu juste », indique Nathalie Simon, mairesse de la Ville de Châteauguay.

L’étude, réalisée par le biais d’un sondage auprès de 708 répondants ayant visité l’île en 2015, confirme également le fait que l’île contribue à la notoriété de la Ville de Châteauguay. En effet, 85 % des touristes connaissaient l’île avant de se rendre dans la région et 65 % d’entre eux avaient pour principale motivation de venir à l’île Saint-Bernard.

Par ailleurs, l’étude conclut que la perception des visiteurs envers l’île est excellente. Une très grande majorité la perçoit comme un attrait touristique majeur, un moyen de rendre la nature accessible aux familles, une source de fierté pour les résidents et une richesse collective.

« Plus qu’un simple attrait touristique, l’île Saint-Bernard est un objet de fierté auquel s’identifient les citoyens de Châteauguay. Sa protection, combinée à sa mise en valeur, demeure un défi et il est essentiel de maintenir l’équilibre fragile entre la beauté et la quiétude des lieux et son attractivité », indique madame Simon en soulignant que le succès se doit d’être partagé avec ses partenaires Héritage Saint-Bernard et Compagnom. « C’est le travail d’équipe qui permet cette réussite et nous saluons cette collaboration ».

Etude des retombees economiques de l_ile St-Bernard Visuel via Ville ChateauguayLes retombées économiques associées à l’île ont été calculées en se basant sur le modèle intersectoriel reconnu par l’Institut de la Statistique du Québec (ISQ). Mentionnons en terminant qu’en 2016, l’île Saint-Bernard a accueilli 235 000 visiteurs, soit 25 % de plus qu’en 2015, année de référence de l’étude.

Les activités sur l’île Saint-Bernard génèrent 123 emplois à temps plein.

Les faits saillants de l’étude sont disponibles en ligne : www.ville.chateauguay.qc.ca/etudeilesaintbernard.

___________________________________________________


Share
Posté dans: Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales, Roussillon, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Formation continue du Collège de Valleyfield : l’offre des cours Hiver 2018 Formation continue du Collège de Valleyfield : l’offre des cours Hiver 2018
Des lutins écolos sur l’île Saint-Bernard à Châteauguay Des lutins écolos sur l’île Saint-Bernard à Châteauguay
Budget – Gel de taxes pour l’année 2018 à Châteauguay Budget – Gel de taxes pour l’année 2018 à Châteauguay
Châteauguay – Entente historique avec les cols bleus Châteauguay – Entente historique avec les cols bleus

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.