13 emplois créés par PétroLub à Salaberry-de-Valleyfield

L’entreprise PétroLub, distributeur d’huiles et lubrifiants Pétro-Canada, représente un investissement de 8 millions de dollars pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et fonctionne avec succès au rythme de 6000 commandes depuis son entrée en fonction en novembre dernier.

petrolub entrepot valleyfield 2019 photo infosuroit

PétroLub distribue à la fois des produits en paquets et en vrac, incluant de l’huile à moteur, d’engrenage et de base, des fluides hydrauliques et graisses, à une clientèle s’étendant de Trois-Rivières, à Ottawa et Cornwall.

Salaberry-de-Valleyfield, un choix logique

Le centre de distribution a été construit dans le but de regrouper trois emplacements du Groupe Énergie BDL situés à Ottawa, Anjou et Montréal-Est, qui étaient pour la plupart âgés et dont l’équipement était désuet.

Le parc industriel de Salaberry-de-Valleyfield a été sélectionné pour la pluralité de facteurs qui jouaient à son avantage. Tout d’abord, compte tenu du territoire desservi par l’entreprise, Valleyfield constituait le centre géographique de ses opérations. De plus, l’accès facile aux réseaux routier, maritime et ferroviaire pesait gros dans la balance.

Au-delà de l’échéancier d’entrée en production — la première pelletée de terre a eu lieu en juin 2018 — le principal enjeu de Paul Charron, directeur des opérations de PétroLub, était l’embauche. En effet, des 13 employés nécessaires aux opérations, 10 devaient être engagés.

« S’installer à Salaberry-de-Valleyfield a été un avantage au niveau du recrutement que nous n’avions pas prévu, explique Monsieur Charron. La Ville a été d’une grande aide à ce niveau, notamment en faisant découvrir la municipalité à deux employés qui ont finalement décidé de s’y établir. »

Site à la fine pointe de la technologie

Pour maintenir une cadence de 60 commandes par jour, l’entreprise s’est équipée de technologies de pointe pour son centre de distribution.

Au niveau de sa flotte de huit camions, PétroLub a choisi de se procurer des camions hybrides plutôt que des citernes. Munis de boîtes fermées et de pompes, les camions peuvent ainsi livrer à la fois des produits en vrac et en paquet.

L’entrepôt de 40 000 pieds carrés est divisé en deux parties, l’une pour les produits emballés et l’autre pour le vrac, puisque les normes sont différentes, et comprend 700 espaces de palettes. Le tout est informatisé, principalement pour le contrôle de l’inventaire.

« Nous avons également intégré différentes mesures pour réduire notre empreinte écologique, précise Monsieur Charron. Le toit est ainsi blanc, pour diminuer l’émission de chaleur à l’intérieur du bâtiment, l’éclairage entier est au DEL et nous sommes en discussion avec le PRAQ pour maximiser notre aménagement paysager. »

La construction du bâtiment a par ailleurs été réfléchie en fonction de futures expansions.

Le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Monsieur Miguel Lemieux, s’est dit fier de voir concrètement ce que l’entreprise a réussi à réaliser depuis juin dernier, en plus de souligner l’importance de rencontrer et connaître ses citoyens corporatifs.

petrolub valleyfield 2019 photo infosuroit


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Histoires d'entrepreneurs d'ici, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , ,

Vous aimeriez:

Gelamain Québec offre gratuitement du désinfectant au Réseau de la santé Gelamain Québec offre gratuitement du désinfectant au Réseau de la santé
Poste temporaire : Capitaine du Service de sécurité incendie Poste temporaire : Capitaine du Service de sécurité incendie
Consultez le répertoire des commerces ouverts à Salaberry-de-Valleyfield Consultez le répertoire des commerces ouverts à Salaberry-de-Valleyfield
Deux nouvelles cliniques de dépistage COVID-19 en Montérégie-Ouest Deux nouvelles cliniques de dépistage COVID-19 en Montérégie-Ouest
Accès interdit aux parcs de Salaberry-de-Valleyfield Accès interdit aux parcs de Salaberry-de-Valleyfield

2 Réponse à "13 emplois créés par PétroLub à Salaberry-de-Valleyfield"

  1. INFOSuroit dit :

    Bonjour M. Desrosiers, Il faudrait faire suivre vos infos directement au Groupe Énergie BDL qui s’occupe du PetroLub Valleyfield (http://www.josephelie.com)

  2. Raoul Desrosiers dit :

    Travail de production, je serais intéressé…

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.