Découvrez l’origine des noms de 600 rues

Valleyfield-Stop-arret-et-identification-rues-Victoria-et-Hebert-Photo-INFOSuroit_comDepuis 1874, la paroisse Sainte-Cécile a été incorporée ville sous la désignation officielle de Salaberry-de-Valleyfield, et n’a cessé de se développer et de grandir. Aujourd’hui, après 10 ans de la création de la nouvelle ville rassemblant Grande-Île, Saint-Timothée et Salaberry-de-Valleyfield, on dénombre 600 rues ! Chacune d’entre elles se distingue par le nom qu’elle porte faisant souvent référence à un pan de notre histoire.

Curieux de découvrir les origines de nos rues? 

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield a mis dernièrement en ligne sur son site Internet, un nouvel outil sous l’onglet « Citoyens ». À la rubrique « Noms de lieux », les citoyens peuvent entrer le nom d’une rue et obtenir le contexte de la nomination, la première date d’utilisation ainsi que la position cartographiée du lieu. Profitez ainsi du long et colossal travail de patience et de persévérance réalisé depuis plusieurs années par l’association Aux Origines, Centre de recherche et d’archives du Haut-Saint-Laurent, en collaboration avec la Salaberry-de-Valleyfield.

L’outil propose 600 références concentrées sur les voies de circulation (rues, avenues, boulevards, impasses et terrasses). Mais, ce n’est pourtant qu’une première étape; il reste environ une centaine de toponymes référant au réseau routier à passer à la loupe, bien que pour l’instant, aucune référence connue n’existe en ce qui les concerne. Les recherches se poursuivent, alors qu’en parallèle Aux Origines et la Ville de Salaberry-de-Valleyfield explorent les origines des noms de parcs ou d’édifices. Cette banque est donc en constante évolution et n’a pas fini de s’enrichir.

Les citoyens aussi peuvent faire une requête toponymique, c’est-à-dire proposer d’honorer une personne en attribuant son nom à un édifice, une salle, une voie de circulation, un parc ou encore un sentier récréatif. Pour cela, il suffit d’en faire directement la demande en complétant le formulaire dans les Services en ligne du site Internet.

Pourquoi Salaberry-de-Valleyfield

Hotel-de-Ville-Salaberry-de-Valleyfield-Photo-INFOSuroit-com_Jeannine-HaineaultLe choix de cette double appellation crée quelques divergences d’opinions entre les deux communautés fondatrices. On raconte que le nom de Salaberry aurait été proposé par le maire Dépocas en l’honneur du Colonel Charles-Michel De Salaberry qui sauva le pays en 1813 lors de la Bataille de la Châteauguay. Toutefois, Monsieur Buntin ne l’entendait pas ainsi; celui-ci préférait le nom de Valleyfield, car il lui rappelait un moulin à papier important d’Écosse : la Valleyfield Mills située à Penicuik, Midlothian.

Plusieurs discussions très enflammées retentirent dans la petite salle municipale et même dans les rues. Mais ces discussions devaient aboutir à un compromis, où il fut proposé que l’on accouple les deux noms. Voilà comment la ville naissante inscrivit dans sa charte l’appellation de Salaberry-de-Valleyfield.


Share
Posté dans: Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Claude DeBellefeuille presse la Voie maritime à respecter ses engagements Claude DeBellefeuille presse la Voie maritime à respecter ses engagements
Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole Formation sur la gestion du stress dans le domaine agricole
Projets de modernisation de réseaux municipaux d’eau potable Projets de modernisation de réseaux municipaux d’eau potable
Rénovation : période de dépôt de demande de subvention jusqu’au 30 septembre Rénovation : période de dépôt de demande de subvention jusqu’au 30 septembre
La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour La Municipalité de Franklin présente le premier AgroVélo Tour

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.