CSX – Le terminal intermodal sera prêt en automne 2014

Travaux-chantier-CSX-terminal-intermodal-a-Valleyfield-M_O_Connel-F_Crete-et-T_Laraiche-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Les travaux concernant le futur terminal intermodal de Salaberry-de-Valleyfield avancent à un rythme plus que satisfaisant selon les différents acteurs travaillant sur le dossier. C’est du moins ce qu’INFOSuroit.com a appris lors d’une visite du chantier organisée par l’entreprise CSX aujourd’hui (10 octobre). Les différentes étapes du projet ont été commentées par Maurice O’Connel, vice-président aux Affaires publiques chez CSX, François Crête, vice-président de Cohn & Wolfe et Thomas Laraiche, aide-gérant de projet pour Roxboro Excavations.

Ayant débuté au mois de mars dernier, les travaux devraient être terminés en automne 2014. Les automobilistes qui circulent sur l’autoroute 530 peuvent d’ailleurs constater l’ampleur de ce qui a été fait jusqu’à maintenant, soit les travaux d’excavation et la pose de tuyaux, notamment. Sur la photo, on aperçoit nos trois guides devant ce qui deviendra la marquise où les camions viendront s’enregistrer avant d’aller chercher ou déposer leur chargement.

« À terme, on prévoit avoir 110 000 conteneurs par jour, soit 55 000 qui vont s’en aller vers les États-Unis et 55 000 qui vont revenir ici. Le projet en entier est évalué à 107 M$. Ce montant comprend aussi les travaux de déplacements de la voie ferrée du centre-ville à ici et le renforcement des voies ferrées entre Valleyfield et les États-Unis », a fait savoir monsieur Crête.

Au courant de l’année prochaine, on prévoit effectuer les travaux d’asphaltage et de bétonnage, sans oublier la construction d’un grand mur antibruit pour protéger les habitations avoisinantes. Pour ceux qui l’auraient remarqué, la grande bute, que l’on peut apercevoir le long de l’autoroute 530, sert pour sa part à réduire la pollution visuelle. Au niveau du terminal intermodal, il est actuellement composé de 5 voies ferrées sur lesquelles les trains viendront acheminer la marchandise.

« Il y a de la place pour garer 100 camions de 53 pieds. Il y aura aussi deux énormes grues sur pneus installées pour transporter les conteneurs. Il y a environ 5 kilomètres de voies ferrées à l’intérieur du terminal », a commenté monsieur Laraiche.

« On devrait pouvoir accueillir un train par jour dans chaque direction. Il faut toutefois comprendre que ce sera des trains à doubles wagons, soit à deux étages », a renchéri monsieur Crête.

Pour ceux qui pourraient se questionner au sujet des terrains, ils appartenaient à CSX depuis longtemps. Il n’y aurait pas eu d’expropriation, mais quelques négociations ont été faites pour obtenir des droits de passage sur certains terrains le long du parc industriel. Mentionnons aussi que l’intersection de l’autoroute 530 et du boulevard des Érables sera complètement repensée par le ministère des Transports.

On estime que la région bénéficiera de plusieurs retombées au courant des prochaines années.

« Des entreprises de transport et de manutention pourraient venir s’installer dans le coin. Aussi, le transport par train produit moins de gaz à effet de serre que par camions. Les plus longues distances se feront par train alors que les plus courtes par camion. On parle surtout de nouveaux marchés pour les exportateurs au Québec. Ils peuvent se rendre à des endroits ou ils n’avaient pas d’accès auparavant », a poursuivi monsieur Crête.

Rappelons aussi qu’une fois à terme, le projet génèrera environ 337 emplois directs et indirects. Dans un autre ordre d’idée, le viaduc du rang Sainte-Marie sera détruit afin de permettre le passage des trains à wagons doubles.

« Ceux qui s’en allaient vers le viaduc vont aller prendre la desserte sud qui mène au boulevard des Érables. Les citoyens ont tous été avertis. Il y a eu des rencontres avec le maire et les citoyens du rang Sainte-Marie », a expliqué le vice-président de Cohn & Wolfe.

Travaux-chantier-CSX-terminal-intermodal-Valleyfield-photos-INFOSuroit_comLe terminal intermodal de Salaberry-de-Valleyfield sera doté d’un bâtiment de maintenance, d’une station d’essence, de quelques bâtiments administratifs et de douanes. Les trains qui seront déchargés à cet endroit contiendront des objets meublant notre quotidien tels que des téléviseurs, des réfrigérateurs, des vêtements, etc. Bref, pour reprendre les mots de Maurice O’Connel, ‘’if it’s in your life, it’s probably on our train’’, ce qui signifie « Si c’est dans votre vie, c’est probablement dans nos trains ».

En bref, toujours selon les principaux intéressés, ce projet représente une excellente nouvelle pour Salaberry-de-Valleyfield ainsi que pour la région au niveau économique, mais aussi au niveau sécuritaire, dans l’optique où la voie ferrée traversant la municipalité sera redirigée vers un lieu jugé plus sécuritaire pour la population. À suivre…

_________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Transport, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Travaux en vue de l’installation de nouveaux feux de circulation à Mercier Travaux en vue de l’installation de nouveaux feux de circulation à Mercier
Début des travaux d’agrandissement aux écoles Omer-Séguin et des Jeunes-Riverains Début des travaux d’agrandissement aux écoles Omer-Séguin et des Jeunes-Riverains
Fermeture de voies sur l’autoroute 40 à Vaudreuil-Dorion Fermeture de voies sur l’autoroute 40 à Vaudreuil-Dorion
Agent de bureau au transport recherché dans le Haut-Saint-Laurent Agent de bureau au transport recherché dans le Haut-Saint-Laurent
Fermeture de voies sur le pont Honoré-Mercier du 7 au 9 novembre Fermeture de voies sur le pont Honoré-Mercier du 7 au 9 novembre

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.