Crise du recyclage : des élus de la région souhaitent des solutions urgentes

recuperation camion NRJ et bac matieres recyclables saison estivale Photo INFOSuroit(GL) – « À la suite de la crise des matières recyclables qui sévit présentement au Québec en raison de la fermeture au cours des derniers mois du marché chinois, la MRC de Beauharnois-Salaberry interpelle le gouvernement du Québec, afin que des solutions urgentes soient apportées afin de maintenir les opérations des centres de tri. Par la même occasion, nous encourageons la population à poursuivre son excellente participation au service de collecte sélective des matières recyclables, le temps que la situation se résorbe » de mentionner Maude Laberge, préfète de la MRC, et mairesse de Sainte-Martine.

Ces propos de madame Laberge résument sommairement le contenu d’une résolution adoptée le 20 juin dernier lors de l’assemblée publique mensuelle du Conseil des maires de la MRC.

Responsabilité qui incombe au gouvernement
À l’image des MRC et municipalités du Québec touchées par cette situation, les élus de la MRC de Beauharnois-Salaberry imputent au gouvernement du Québec et à l’ensemble des acteurs concernés par cette filière de l’industrie du recyclage la responsabilité de trouver rapidement des solutions viables et pérennes pour l’avenir.

« Il n’appartient pas aux MRC et aux municipalités de transposer sur les finances municipales et sur leurs contribuables le fardeau de la crise du marché mondial du recyclage, au moment où les opérateurs de centres de tri branlent le spectre de la réouverture des contrats à la hausse ou carrément l’interruption de service. Des mesures d’aide financière adéquates doivent être mises en place rapidement par le gouvernement pour nous permettre de sortir de cette impasse », d’ajouter Mme Laberge.

Maintenir la confiance des citoyens
Pour les élus de la MRC de Beauharnois-Salaberry, il importe de maintenir la confiance et la participation des citoyens dans ce service de récupération, instauré sur son territoire il y a de cela déjà 25 ans, et faire en sorte qu’on puisse toujours aspirer atteindre les cibles figurant à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles et au Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 de la MRC.

« Mes collègues à la table du Conseil des maires, tout comme moi, sommes persuadés, qu’avec l’aide de Québec et des partenaires de l’industrie, nous saurons trouver une solution à cette crise et que les efforts de nos concitoyens au cours du dernier quart de siècle n’auront pas été vains. Voilà pourquoi nous les invitons à poursuivre leurs bonnes habitudes de recyclage et à continuer de mettre leurs bacs bleus en bordure de rue », de conclure la préfète de la MRC Maude Laberge.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Environnement, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

21 novembre : séance publique annuelle du CISSSMO 21 novembre : séance publique annuelle du CISSSMO
Décès de Bernard Landry – la Ville de Châteauguay met ses drapeaux en berne Décès de Bernard Landry – la Ville de Châteauguay met ses drapeaux en berne
Circuit des épouvantails : Coup de coeur du public à St-Stanislas-de-Kostka Circuit des épouvantails : Coup de coeur du public à St-Stanislas-de-Kostka
Protection des Grands Lacs et du St-Laurent : Denis Lapointe rejoint un panel d’experts Protection des Grands Lacs et du St-Laurent : Denis Lapointe rejoint un panel d’experts
La campagne du coquelicot pour se souvenir, honorer et soutenir La campagne du coquelicot pour se souvenir, honorer et soutenir

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.