COVID-19 : la situation dans Beauharnois-Salaberry préoccupe la Santé publique

Lors d’une conférence de presse virtuelle le 4 juin dernier, Dre Julie Loslier, directrice de santé publique de la Montérégie, et Mme Maude Laberge, préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, ont fait état de la situation de la propagation de la COVID-19 dans la MRC de Beauharnois-Salaberry. Malgré une amélioration générale dans l’ensemble de la Montérégie, la MRC a vu son taux d’infection progresser rapidement dans les sept derniers jours et c’est maintenant elle qui a la proportion de personnes qui ont contracté la COVID la plus élevée en Montérégie.

Alors que les mesures de déconfinement commencent à s’implanter partout au Québec, la directrice de la santé publique de la Montérégie appelle à la vigilance.

« Le sentiment d’urgence est de moins en moins présent dans la population, la perception par rapport au virus a changé et si on laisse tomber les mesures de distanciation, on risque un retour en arrière », a précisé Dre Loslier.

Malgré l’importance du déconfinement, notamment pour éliminer les effets pervers de l’isolement sur la santé mentale, les gens doivent ainsi continuer à appliquer des mesures strictes. La distanciation physique de 2 mètres est essentielle pour restreindre la propagation du virus, de même que le lavage des mains. Lors des rencontres extérieures entre différentes familles, il faut également modifier son comportement : ne pas partager la même vaisselle, rester à l’extérieur, pratiquer la distanciation.

Cause de la hausse du taux

Dre Loslier ne peut déterminer une unique cause qui expliquerait une forte hausse du taux de transmission dans Beauharnois-Salaberry. Des éclosions dans les milieux de travail et la réouverture des commerces de détail, où il y a contact avec la clientèle et où il est parfois difficile de respecter la distanciation, sont des facteurs relevés. C’est pourquoi la directrice de la santé publique de la Montérégie réitère l’importance de prendre toutes les précautions nécessaires lors d’une visite en magasin, mais surtout de ne sortir dans les commerces que pour des besoins essentiels.

Mme Maude Laberge a souligné que les habitudes tardent à changer dans les commerces et les bureaux.

« Il est normal qu’après 13 semaines de confinement, on ait envie de se voir, mais il faut faire preuve de créativité : faire des rencontres de bureau dans les parcs, développer le commerce en ligne ou un système de cueillette, a-t-elle lancé. Être vigilant maintenant nous permettra de sauver notre économie locale, qui aurait peine à se relever d’un retour en arrière. »

La préfète a donc demandé aux entrepreneurs et commerçants de faire preuve de créativité, tout en respectant les règles édictées et en se conformant aux consignes de la santé publique. Elle les a également invité à communiquer avec le CLD de la MRC de Beauharnois-Salaberry pour obtenir de l’information sur les divers programmes d’assistance et de financement en place.

Le port du couvre-visage

Dre Julie Loslier et Mme Maude Laberge ont toutes deux rappelé l’importance du port du masque dans les lieux publics. Elles ont mentionné que la tendance doit être inversée, alors qu’un majorité des gens qui visitent les épiceries, pharmacies et autres milieux de vie publics de Beauharnois-Salaberry ne portent pas de couvre-visage.

« Porter un masque constitue un geste de respect envers les employés des commerces et nos concitoyens, a plaidé la préfète et mairesse de Sainte-Martine. Si l’on normalise le port du couvre-visage, plus efficace sera le déconfinement de la région et plus tôt nous pourrons nous rapprocher d’une certaine normalité dans notre fonctionnement quotidien. »

Rappelons que le port du couvre-visage est notamment recommandé lorsque la distanciation sociale est difficile, comme dans certains commerces.

La directrice de santé publique a de nouveau souligné que notre combat collectif contre la COVID-19 n’est pas terminé et que les mesures suivantes doivent être appliquées pour éviter la transmission de la maladie :

  • Éviter les rassemblements intérieurs, qui demeurent interdits;
  • Rester à 2 mètres des autres personnes;
  • Ne pas dépasser 10 personnes dans les rassemblements extérieurs;
  • Porter un couvre-visage si la distanciation sociale est difficile, notamment dans les commerces;
  • Se laver les mains fréquemment.

Dépistage

Les gens qui ont été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 ou qui présentent des symptômes de l’infection sont invités à prendre rendez-vous dans un centre de dépistage en composant le 1 877 644-4545. Une clinique mobile de dépistage est par ailleurs en service à Salaberry-de-Valleyfield les 4 et 5 juin, de 9 h 30 à 16 h, à la Salle des Moose. Les Campivallensiens avec des symptômes ou aillant côtoyer un cas positif peuvent s’y rendre sans rendez-vous et y passer un test gratuitement.

Les symptômes de la COVID-19 sont :

  • Fièvre;
  • Difficultés respiratoires;
  • Apparition ou aggravation récentes de la toux;
  • Perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale avec ou sans perte de goût;
  • Douleurs musculaires, mal de tête, fatigue intense ou perte d’appétit importante;
  • Mal de gorge;
  • Diarrhée.

Pour de l’information additionnelle sur la COVID-19 en Montérégie, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest vous invite à consulter la page Facebook Direction de Santé publique de la Montérégie ou encore la section Coronavirus (COVID-19) du portail Santé Montérégie.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, COVID-19, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La FRAS a remis 17 500 $ de subventions à des familles pour du répit La FRAS a remis 17 500 $ de subventions à des familles pour du répit
Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an Plus de 7 000 tonnes de matières organiques récoltées en 1 an
Parrainages de Noël – Le CAB L’Actuel à la recherche de donateurs Parrainages de Noël – Le CAB L’Actuel à la recherche de donateurs
Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque Travaux : aucun détour sécuritaire pour les cyclistes sous le pont Larocque
Soirée Humour et tapas au profit de la Fondation Anna-Laberge Soirée Humour et tapas au profit de la Fondation Anna-Laberge

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.