Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

1 000 jeunes soutenus dans leur conciliation Études-Travail

conciliation travail-etudes dans Beauharnois-Salaberry reconnaissance employeurs Photo courtoisie(JPM) – Depuis la mise sur pied du programme de conciliation Études-Travail sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry, près de 1 000 jeunes ont été soutenus dans leur réussite scolaire grâce à la collaboration de 56 employeurs.

Tel est le bilan présenté le 13 janvier par les responsables du programme Mon travail : Mes études par le comité OPERES (Organismes Partenaires En Réussite Éducative et Sociale).

Un événement de reconnaissance des employeurs engagés dans le programme a eu lieu en 2015. Sur la photo, de gauche à droite, Joanne Brunet, directrice générale du CLD Beauharnois-Salaberry, Carole Houle, directrice générale de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, Benoit Morand, Pharmacien-propriétaire Familiprix Michel Vinet et associés, Patrick Rancourt, conseiller municipal à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield et gérant Familiprix Michel Vinet et associés, Valérie Legault, étudiante et commis chez Familiprix, Caroline Morency, chargée de projet en conciliation études travail au CLD Beauharnois-Salaberry et Guy Laperrière, directeur général au Collège de Valleyfield.

Le programme initié il y a trois ans a donc remporté un bon succès. L’initiative de conciliation études-travail a été profitable pour près de 1 000 élèves et étudiants qui ont pu ainsi poursuivre leurs études et ont été encouragés à persévérer à l’école grâce, entre autres, à la collaboration de leur employeur.

« Pour la seule année 2015 qui vient de terminer, plus de 850 élèves et étudiants ont été sensibilisés à l’importance de concilier études et travail. Nous avons rejoint des gens rattachés tant au niveau secondaire, qu’aux maisons de jeunes ou encore à la formation générale aux adultes et à la formation professionnelle. Seulement au Collège de Valleyfield, ce sont plus de 125 étudiants, ainsi que leurs enseignants, qui ont été renseignés quant aux bénéfices de ce programme. Plusieurs des jeunes ont témoigné de la pertinence de ces ateliers interactifs de sensibilisation dans leur classe et ont constaté une ouverture à la compréhension de leur réalité quotidienne. Quant aux parents, plus de 3 000 d’entre eux ont été rejoints par le biais de leurs présences aux différentes activités sociales et scolaires de la région (portes ouvertes du Collège, remise des bulletins scolaires, 5 à 7 communautaires, soirées Parents d’ados à la Maison d’Edgar et par le biais de plusieurs interventions téléphoniques » a mentionné Caroline Morency, agente de projet au programme de conciliation études-travail.

Logo-programme-Mon-travail-mes-etudes-Beauharnois-Salaberry-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comLes responsables du programme soulignent également la bonne collaboration des employeurs participants. Certains croient tellement à l’approche du programme Mon travail : Mes études qu’ils se sont transformés en partenaires de diffusion en affichant les couleurs du programme et en poussant la promotion même auprès de leur clientèle.

Conciliation Études-Travail, une réalité d’importance

La collaboration des employeurs est d’autant plus importante que, selon les données les plus récentes, 38 % des élèves de secondaire 1 au Québec ont un emploi à temps partiel et ce nombre passe à 55 % en secondaire 5. Sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry, un sondage effectué en 2012 auprès de 1 769 élèves du primaire et secondaire rapportait que 27 % des jeunes travaillent pendant leurs études et que ce nombre passe à 44 % pour la tranche d’âge de 16 à 18 ans.

Parmi les élèves sondés, le quart de ceux qui travaillent (25,6%) le font plus de 15 heures par semaine. Ce même sondage régional indique que plus de 83,9% des élèves sont satisfaits de leur emploi et qu’ils sont tout aussi nombreux à envisager continuer de concilier études et travail.

En contrepartie, parmi ceux qui songent abandonner leur emploi, les raisons principales invoquées sont la baisse des résultats scolaires, les conflits d’horaire ou un problème de santé.

Le programme Mon travail : Mes études est donc un outil privilégié en soutien aux jeunes afin qu’ils ne décrochent pas et persévèrent dans leur parcours académique.

Outils et guides pour tous

Étudiants, parents, enseignants, intervenants ou employeurs vous avez accès à ressources et des liens utiles sur les avantages de la conciliation Études-Travail directement sur le site Web MonTravailMesEtudes.com.

Les employeurs de Beauharnois-Salaberry intéressés par ce programme en conciliation Études-Travail sont invités à contacter d’ici le 31 janvier Caroline Morency, agente de projet Conciliation Études-Travail, au CLD Beauharnois-Salaberry (450.373.2214 poste 127).

Dès février, Philippe Laplante de la MRC de Beauharnois-Salaberry prendra le relais et agira à titre de représentant du comité OPÈRES.

Conciliation-etudes-travail-employeurs-engages-Beauharnois-Salaberry-2015-photo-INFOSuroit_com

D’autres employeurs honorés en 2015 pour leurs efforts à soutenir la réussite éducative et la conciliation Études-Travail

___________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Éducation, Jeunesse, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

9 novembre : Vins et causeries 2017 de la Fondation du Collège 9 novembre : Vins et causeries 2017 de la Fondation du Collège
Les Écocentres de Vaudreuil-Soulanges attendent de la visite Les Écocentres de Vaudreuil-Soulanges attendent de la visite
Décès d’Ed Prévost et Réjean Boyer : la MRC offre ses condoléances Décès d’Ed Prévost et Réjean Boyer : la MRC offre ses condoléances
Des photos d’André Barrette exposées à la galerie de la MRC Des photos d’André Barrette exposées à la galerie de la MRC

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.