Bon bilan pour le développement commercial à Salaberry-de-Valleyfield

Le Service du développement économique de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a dressé un bilan plus que favorable du développement commercial pour l’année 2019. Pour présenter ce portrait annuel, la Ville avait convié une quarantaine de personnes de la communauté d’affaires et des médias à un point de presse à la nouvelle boutique Giant sur la rue Victoria. Maude Leduc, conseillère en développement à la Ville et le maire de Salaberry-de-Valleyfield Miguel Lemieux sont intervenus lors de la rencontre le 30 octobre.

maire de Valleyfield Miguel_Lemieux 30oct2019 photo JHaineault INFOSuroit

« Le potentiel économique de Salaberry-de-Valleyfield a été démontré maintes et maintes fois. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous dévoiler des statistiques éloquentes qui permettent non seulement de tirer un portrait positif de la situation actuelle, mais également de démontrer le positionnement de la Ville en comparaison à des municipalités de tailles similaires et parfois même plus populeuses », a d’abord mentionné le maire, Miguel Lemieux.

Près de 40 millions de dollars en investissements

Maude Leduc, conseillère en développement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, a révélé de nombreux éléments durant sa présentation.

À ce jour, le développement commercial campivallensien se chiffre à plus de 39,8 millions de dollars en investissements. La Ville de Salaberry-de-Valleyfield rayonne ainsi tout autant que d’autres grandes municipalités, telles que Saint-Hyacinthe, où 26,4 millions ont été investis et que Drummondville avec 33 millions d’investissements, en 2018.

« Nous avons recensé plus de 1 000 entreprises de commerces et services au sein de la ville, représentant plus de 8 600 emplois. Nous connaissons présentement une forte augmentation du nombre d’entreprises dans ce secteur d’activité. En 2019, 60 nouvelles entreprises de commerces et services ont effectivement ouvert leurs portes, ce qui indique une hausse de 34 % comparativement à l’année 2018 et de 67 % par rapport à 2017. Ces statistiques parlent d’elles-mêmes. Les investisseurs et les entrepreneurs sont présents et surtout prêts à investir à Salaberry-de-Valleyfield », de mentionner Mme Leduc.

Maude_Leduc avec portrait commercial Ville Valleyfield oct2019 photo JH INFOSuroit

Les nouveautés 2019

Un vent de renouveau souffle sur la rue Victoria ! En cours d’année, plusieurs transactions ont eu lieu, à commencer par l’acquisition de la Chocolaterie Giroux par de nouveaux propriétaires assurant la continuité de cette entreprise qui œuvre au cœur de Capitale du Suroît depuis 1956. Le Patbershop a choisi de déplacer ses installations sur la rue Victoria, tout comme les propriétaires de D-Chaîné qui se sont, du même coup, associés au plus grand fabricant de vélo haut de gamme, en devenant Giant Valleyfield. La vente du terrain commercial situé sur la rue Victoria dynamisera également cette artère principale avec un projet de microbrasserie. Enfin, le propriétaire de la boutique Pantalomanie annonce la vente de son local. Cette boutique emblématique demeurera toutefois sur cette même rue, à quelques pas de l’ancien local, soit au 213 rue Victoria. Le local laissé vacant sera repris par de nouveaux entrepreneurs enthousiastes à l’idée de s’installer à Salaberry-de-Valleyfield. Ils proposeront une offre de soins corporels comprenant un espace lounge. Le concept sera dévoilé ultérieurement.

« Les perspectives pour l’année 2020 sont de bon augure. En considérant l’ensemble de ces annonces, il est fort à parier que nous afficherons un taux d’occupation commerciale de 100 % sur la rue Victoria (entre le chemin Larocque et la rue Jacques-Cartier), au cours de la prochaine année », a poursuivi Maude Leduc.

Au-delà des nouveautés sur la rue Victoria, l’activité commerciale se fait également sentir sur l’ensemble du territoire. Plusieurs ouvertures de commerces ont eu lieu, dont la Distrillerie 3 Lacs sur le boulevard Monseigneur-Langlois ainsi que le Garde Manger Bio et M.O.N. informatique dans le secteur Bellerive.

De belles perspectives aussi pour 2020

Plusieurs autres projets structurants sont en développement, notamment la promesse d’achat du 47 Nicholson (ancien poste de police), alors que les promoteurs sont en pleine démarche. Autre bonne nouvelle, l’acquisition de l’hôtel Plaza Valleyfield par un nouveau groupe hôtelier qui prévoit des investissements importants pour la rénovation des chambres, de la réception et du restaurant en plus d’affilier l’hôtel à une bannière connue, le tout en 2020. Enfin, la construction du nouveau complexe médical de 30 000 pieds carrés sur le chemin Larocque annonce l’arrivée de professionnels de la santé, générant par le fait même une hausse de la consommation locale.

Maude_Leduc Francois_Pigeon et le maire de Valleyfield Miguel_Lemieux 30oct2019 photo JH INFOSuroit

Maude Leduc, conseillère en développement à la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, François Pigeon, patron de la boutique Giant Valleyfield (D-Chaîné) et Miguel Lemieux, maire de Salaberry-de-Valleyfield.

 


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Activités culturelles originales : ateliers de création d’arts numériques Activités culturelles originales : ateliers de création d’arts numériques
Annie Bergeron nouvelle directrice générale de la Chambre de commerce Annie Bergeron nouvelle directrice générale de la Chambre de commerce
Les policiers ciblent les conducteurs aux facultés affaiblies Les policiers ciblent les conducteurs aux facultés affaiblies
Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports Hiver 2020 : une programmation diversifiée à la Cité des Arts et des Sports
Un don des Métallos au Service alimentaire communautaire Un don des Métallos au Service alimentaire communautaire

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.