Bilan annuel – De bonnes nouvelles pour le CSSS du Suroît

assemblee-generale-annuelle-CSSS-Suroit-F_Therrien-N_Marleau-D_Dubois-et-D_Lapointe-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – C’est devant une salle bondée qu’ont été présentés hier (9 octobre) les faits saillants de l’année financière 2012-2013 du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Suroît. Développement d’une clinique d’oncologie à l’Hôpital du Suroît, arrivée de nouveaux spécialistes, optimisation des soins à domicile, atteinte de l’équilibre budgétaire et retour sur la Cité de la santé et du savoir sont quelques-unes des bonnes nouvelles qui y ont été annoncées par François Therrien, nouvellement directeur général du CSSS, Nicole Marleau, présidente du conseil d’administration, Danielle Dubois, directrice générale par intérim et Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield.

Il est d’abord important de mentionner que tous les détails du rapport annuel de gestion n’ont pas été présentés lors de cette soirée. Pour y avoir accès en intégralité, visitez le site Internet du CSSS du Suroît.

Une foule de réalisations

À en croire le rapport annuel 2012-2013 du Centre de santé et de services sociaux du Suroît, la situation au sein de l’organisation s’est grandement améliorée et il semblerait que ce ne soit qu’un début. Danielle Dubois a d’ailleurs énoncé quelques-unes des réalisations dont le CSSS est on ne peut plus fier. Parmi celles-ci, on note la mise sur pied de nouvelles stratégies pour attirer et retenir la main-d’œuvre avec la signature Complètement mordu du C4S, la révision complète des offres de services en matière de soins infirmiers à domiciles dans le but d’offrir le service le plus pertinent possible et la mise sur pied du prix Pour la Vie, un programme de reconnaissance visant à mettre en valeur l’investissement professionnel des employés.

Il a aussi été question d’un programme de déploiement d’intégration pour 28 nouvelles candidates à l’exercice de la profession d’infirmière (CEPI). Le CSSS du Suroît a d’ailleurs diversifié l’offre de stages, lesquels seront offerts dans les domaines plus spécialisés tels que la réadaptation, les soins intensifs ou la salle de réveil. Au niveau du recrutement des médecins, l’organisation en compte 11 nouveaux, dont 4 en médecine familiale et 7 spécialistes.

Bonne nouvelle au niveau de l’hébergement pour des soins de longue durée, 20 places ont été développées grâce à la participation de la Maison des aînés, un partenaire important dans le dossier. Madame Dubois a aussi parlé de l’implantation du projet P-38 en collaboration avec les corps policiers et l’organisme Le Tournant, lequel permettra de réduire le nombre de personnes en crise à l’urgence.

Mentionnons aussi la reconduction du statut d’Agrément Canada.

Assemblee-generale-annuelle-CSSS-Suroit-faits-saillants-D_Sauve-photo-INFOSuroit_comDes directeurs fiers de leur département

Outre Danielle Dubois, plusieurs autres personnes sont venues prendre la parole afin de mettre en lumière les faits saillants de leur département. Pensons notamment à Lyne Daoust, directrice du réseau santé physique, qui nous a fait part du renouvellement des 18 appareils en hémodialyse pour un investissement de 400 000 $, sans oublier l’arrivée d’un hémato-oncologue et d’une oncologue. De son côté, Ginette Pariseault, directrice du réseau famille, services généraux et développement des communautés, a fait état de l’adhésion du CSSS du Suroît au Réseau international des hôpitaux et services de santé promoteurs de santé. Finalement, Daniel Sauvé, directeur des ressources techniques, a parlé des rénovations majeures et mises à niveau des installations. On peut notamment penser à l’agrandissement de la pharmacie et du centre mère-enfant.

Atteinte de l’équilibre budgétaire

Danielle Dubois a repris la parole pour faire savoir que le CSSS du Suroît avait réussi à conclure l’année en équilibre budgétaire avec des revenus de fonds d’exploitation de 147 338 455 $ et des dépenses équivalentes. En ce qui concerne l’état des déficits accumulés, il est demeuré au même montant que l’exercice précédent, soit à 2 918 251 $, dont une portion de 1 041 851 $ devra être remboursée au cours des prochains exercices.

Retour sur un grand projet

C’est Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield, qui a conclu l’assemblée générale annuelle du Centre de santé et de services sociaux du Suroît en parlant de la Cité de la santé et du savoir. Pour avoir tous les détails à ce sujet, je vous invite à lire ou à relire l’article La Cité de la santé et du savoir – Un projet attractif.

__________________________________


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Santé, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO
Ristournes de plus de 3 M$ à la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield Ristournes de plus de 3 M$ à la Caisse de Salaberry-de-Valleyfield
La Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges retournera 3 820 227 M$ en ristournes La Caisse Desjardins de Vaudreuil-Soulanges retournera 3 820 227 M$ en ristournes
Les membres de la Caisse Desjardins Beauharnois invités à voter pour leurs ristournes Les membres de la Caisse Desjardins Beauharnois invités à voter pour leurs ristournes
Le CISSSMO met en valeur des attraits de la région pour recruter des médecins Le CISSSMO met en valeur des attraits de la région pour recruter des médecins

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.