Beauharnois est en mode développement et… séduction

Claude-Haineault-22-mai-2012-Photo-INFOSuroit-com_(Jean-Pierre Major) – Mardi matin (22 mai) lors du déjeuner-conférence de la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield, le maire Claude Haineault était le conférencier et a expliqué toutes les facettes du Plan stratégique Beauharnois 20/20.

La salle Marie-Rose du Centre communautaire de Beauharnois était à pleine capacité. Il y avait plusieurs citoyens, commerçants et dirigeants d’organisme de cette ville en progression, mais aussi des municipalités voisines. Le CLD Beauharnois-Salaberry était fort bien représenté.

Dejeuner-conference-Chambre-de-commerce-a-Beauharnois-Photo-INFOSuroit-com_Nous avons croisé aussi Linda Phaneuf de la MRC, Carole Houle et Michel Duchesne de la Commission scolaire Vallée-des-Tisserands, Michel Grefford des Librairies Boyer, Octavian Blenchea l’attaché politique de la députée Anne Quach, Natalie Tremblay et son équipe de la Caisse populaire Desjardins de Beauharnois, Robert Lafrance de la SADC du Suroît-Sud, Jocelyn Rancourt des Avocats Rancourt, Legault et St-Onge et beaucoup d’autres.

Claude-Haineault-et-Genevieve-Chevrier-Photo-INFOSuroit-com_D’entrée de jeu, la présidente de la Chambre de commerce, Geneviève Chevrier a annoncé qu’officiellement le bureau satellite de l’organisme sera opérationnel dès le 4 juin à Beauharnois. Une nouvelle attendue depuis longtemps. On va enfin passer de projet à concret.

Le conférencier, Claude Haineault était en forme. Il faut avouer que lui et les membres de son conseil municipal s’imprègnent rapidement de leurs dossiers. M. Haineault explique que le plan stratégique 20/20 est une occasion à saisir maintenant avec l’ouverture de l’autoroute 30 prévue le 12 décembre 2012 à 12 h 12. “Il y a urgence d’intervenir maintenant pour le développement”.

D’ici quelques années, la Ville de Beauharnois a tout pour devenir un des milieux riverains les plus achalandés et convoités du Grand Montréal. Oui, depuis 20 ans, Beauharnois a connu plus de 1 000 pertes d’emplois, mais le vent a changé de bord et la Ville est en mode prospection à tous les niveaux. La priorité #1 est de trouver des “jobs” et par la suite développer.

Pour ce faire, le maire de Beauharnois a rappelé le chemin parcouru au cours des derniers mois. L’impartition avec le Centre local de développement (CLD) Beauharnois-Salaberry et l’arrivée de ressources dédiée à la ville. L’acquisition de terrains de Rio Tinto Alcan dans le parc industriel et par ricochet l’arrivée d’OVH.com et de Chloretec. Il y a eu aussi l’annonce de l’implantation de l’usine de biométhanisation pour desservir les MRC Roussillon et Beauharnois-Salaberry. Le développement industriel passe aussi par les terrains acquis d’Hydro-Québec (12-13 millions de pieds carrés).

De façon générale, l’impact des trois entrées et sorties sur l’autoroute 30 est immense. Que l’on parle de développements industriel, résidentiel, touristique ou commercial. La Ville de Beauharnois offre donc un potentiel de développement unique et cela à plusieurs égards.

Dejeuner-conference-Chambre-de-commerce-secteur-residentiel-Beauharnois-Photo-INFOSuroit-com_Pour le développement résidentiel, il faut surveiller maintenant le secteur des Jardins du Canal, le secteur du Château d’eau (1 500 à 2 500 unités de logements) et l’Îlot Saint-Clément (110 logements pour personnes âgées). Via l’Office municipal d’habitation, il y a aussi un projet de 42 unités de logements au sud de l’îlot Saint-Clément. Il y en aura donc pour tous les goûts.

En ce qui concerne le développement commercial, la Place du Marché, en plein centre-ville, est actuellement en construction. Son ouverture est prévue en juin. Tout comme Salaberry-de-Valleyfield, la MRC et la SADC, la Ville de Beauharnois lance aussi un programme de rénovation de façades commerciales.

De plus, à l’échelle nationale, Beauharnois et le CLD ont lancé récemment une campagne publicitaire pour un appel d’intérêts pour des terrains en zone commerciale.

Le Plan stratégique Beauharnois 20/20 inclut aussi du développement environnemental, culturel, touristique, social et communautaire. 1 800 arbres seront plantés l’automne prochain entre de futures zones commerciales et résidentielles. Le transport collectif est également une priorité et M. Haineault a parlé de du CITSO, de voie express et de circuits vers la portion est de la Rive-sud et éventuellement avec la 30, vers la gare de Vaudreuil-Dorion.

Claude-Haineault-devant-Chambre-de-commerce-Photo-INFOSuroit-com_Au chapitre culturel et récréotouristique, Marina, Bois Robert, Place du marché et la Pointe-du-Buisson avec son Musée québécois d’archéologie sont les points à privilégier. Pointe-du-Buisson “Le fer de lance de notre image est définitivement la Pointe-du-Buisson et son musée”. Un site archéologique dont l’importance historique nationale a été reconnue par le fédéral et qui fait l’envie de chercheurs universitaires. Beauharnois y investit 200 000 $ par année et croit au potentiel touristique et éducatif des lieux qui comptent sur 5 000 ans d’histoire !

Pour ceux qui s’inquiètent de l’accès au Bois Robert, sachez que la ville ne détient pas les titres de propriété des terrains des deux côtés de la rivière. Avant de sécuriser le pont, il faut régler certains détails.

Pour bien appuyer la structure financière et la réalisation de son plan stratégique pour les 10 prochaines années, Beauharnois compte sur une entente avec la firme Raymond, Chabot, Grant, Thornton.

Le maire de Beauharnois a eu le temps de parler de décontamination de certains sites industriels, de reboisement autour de la rivière Saint-Louis, de zone de rétention d’eau entre l’autoroute 30 et la route 132. Il a aussi répondu à quelques questions de citoyens.

Le dynamise et la détermination sont deux mots qu’on doit retenir à la suite de la présentation du maire de Beauharnois qui était bien entouré par plusieurs conseillers municipaux et employés.

En conclusion, Beauharnois 20/20 c’est maintenant. Qu’on se le dise.

—————————————

Pour les investisseurs intéressés à savoir plus sur les possibilités qu’offre et offrira bientôt Beauharnois, vous pouvez contacter Kathleen Favreau-O’Brien, conseillère au développement de Beauharnois pour le CLD Beauharnois-Salaberry au 450-429-3546 ou par courriel à [email protected].

Prochain déjeuner-conférence le 6 juin avec le maire de Salaberry-de-Valleyfield. Plus de détails sur le site Internet de la Chambre de commerce et d’Industrie Beauharnois-Valleyfield.

 


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Soutenir le CAB de Beauharnois en achetant des tartes et tourtières Soutenir le CAB de Beauharnois en achetant des tartes et tourtières
Décès de Denis Poirier – La MRC salue la contribution de l’artiste Décès de Denis Poirier – La MRC salue la contribution de l’artiste
Achat local – des idées de cadeaux de la MRC de Beauharnois-Salaberry Achat local – des idées de cadeaux de la MRC de Beauharnois-Salaberry
12 jours d’actions contre la violence faite aux femmes à Valleyfield et Beauharnois 12 jours d’actions contre la violence faite aux femmes à Valleyfield et Beauharnois
Un vent de féérie à la Place du marché de Beauharnois le 12 décembre Un vent de féérie à la Place du marché de Beauharnois le 12 décembre

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.