Assurance-emploi – Des consultations publiques dans la région

Anne-Marie_Day-et-Anne_Minh-Thu_Quach-Photo-courtoisie-NPDLa réforme de l’assurance-emploi de la part du gouvernement conservateur fait mal et fera mal particulièrement aux régions, aux entreprises touristiques et saisonnières. Dans ce contexte, la tournée pancanadienne qu’organise le NPD pourrait aider à trouver des pistes de solution.

La porte-parole du NPD en matière d’assurance-emploi Anne-Marie Day se joindra à la députée de Beauharnois-Salaberry Anne Minh-Thu Quach lors de consultations publiques à Saint-Rémi, Huntingdon et Salaberry-de-Valleyfield.

L’objectif de ces rencontres citoyennes est de discuter et échanger sur des changements qui pourraient être proposés au gouvernement Harper afin d’amender la récente réforme.

Dans Beauharnois-Salaberry, les consultations publiques auront lieu :

  • Saint-Rémi : 12 mars de 13 h 30 à 15 h 30 à la salle Saturne du Centre communautaire (25 rue, St-Sauveur);
  • Huntingdon : 12 mars de 18 h 30 à 20 h 30 à la salle Alfred-Langevin (10 rue King);
  • Salaberry-de-Valleyfield : 13 mars de 9 h 30 à 11 h 30 au Club nautique (410 rue Victoria).

La réforme de l’assurance-emploi est entrée en vigueur le 6 janvier dernier. «Nous avons averti le gouvernement conservateur des dangers de cette réforme, mais ils ont fait la sourde oreille. Maintenant, nous sommes pris avec une catastrophe humaine et économique majeure dans toute la région», mentionne la députée Anne Quach.

Ailleurs au Canada, de nombreuses rencontres du genre ont déjà eu lieu et la tournée se poursuit.

«Ce qui ressort de ces consultations publiques, c’est que les mesures proposées vont contribuer à l’appauvrissement des familles et à la perte de la main-d’oeuvre qualifiée pour les employeurs, surtout en région», ajoute Anne Quach.

L’argent des travailleurs et des employeurs

«Le taux d’admissibilité à l’assurance-emploi est déjà au plus bas en une décennie, dénonce Mme Day. Avec ces changements, le gouvernement veut le réduire encore plus, alors qu’il est clair que l’argent de l’assurance-emploi appartient aux travailleurs et aux employeurs qui y cotisent. Le gouvernement n’y verse pas un sous!»


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Politique Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouvelles cliniques mobiles de dépistage de la COVID-19 dans la région Nouvelles cliniques mobiles de dépistage de la COVID-19 dans la région
Valleyfield souligne les 10 ans de son règlement interdisant les pesticides Valleyfield souligne les 10 ans de son règlement interdisant les pesticides
Première phase de revitalisation du secteur Buntin Première phase de revitalisation du secteur Buntin
Emplois disponibles chez le Groupe SGM Emplois disponibles chez le Groupe SGM
17 nouveaux diplômés à la formation M3i Supervision 17 nouveaux diplômés à la formation M3i Supervision

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.