Apprivoiser, gérer et se libérer de ses culpabilités

La culpabilité est fréquente chez les proches aidants. À cet effet, le Centre d’action bénévole (CAB) de Valleyfield souhaite aider les personnes aux prises avec cette émotion à s’en libérer.

Qu’est-ce que le sentiment de culpabilité?

La culpabilité dite « normale» est une émotion innée. Elle se présente sous deux formes, soit lorsqu’une personne a le sentiment de ne pas accomplir son devoir et lorsqu’elle a le sentiment d’être en faute. Finalement, la crainte de conséquences s’installe et dans certains cas la personne s’inflige une sanction.

D’où vient le sentiment de culpabilité?

Le rôle du surmoi est particulièrement important dans la vie psychique dans la mesure où il s’érige sur la notion de bien et de mal. Il répercute les codes de la culture sous la catégorie de ce qui convient de faire, devenant ainsi une sorte de super censeur. L’éducation a un rôle important dans le sentiment de culpabilité puisqu’il se développe selon les notions transmises. Les normes, les valeurs, les devoirs et les interdits influencent également l’impression de ne pas être convenable dans la famille, le milieu, la société.

Apprivoiser, gérer et se libérer de ses culpabilités

Le CAB de Valleyfield propose des pistes de solutions pour évacuer son sentiment de culpabilité :

  1. Pour vraiment apprivoiser et/ou se libérer petit à petit de sa culpabilité, il est important, quel que soit son degré, de se demander si on est prêt à prendre ses responsabilités tant vis-à-vis de soi que des autres.
  2. Autrement dit, on doit être prêt à quitter ses culpabilités, à adopter une attitude plus réaliste, à mieux assumer ses désirs, à remettre certains comportements en question. Il convient donc de chercher à analyser ce qui se passe en soi au plan émotionnel.
  3. Il faut aussi accueillir sa culpabilité. Culpabiliser est humain et naturel. La première étape est d’accepter sa culpabilité sans lui accorder une importance démesurée.
  4. Même si on est le seul responsable d’une situation (cas extrêmement rare), il convient, au risque de rester complètement bloqué, de s’apaiser en se disant que de toute manière, à ce moment-là de sa vie, de sa lucidité, on ne pouvait pas faire autrement, et l’accepter.
  5. Pour éviter de prendre tout à son compte, il est bénéfique d’avoir un regard plus global sur soi, de considérer ce que l’on a fait de bien. Même quand on a des reproches à se faire, prendre la situation dans son ensemble permet de relativiser.
  6. Il faut aussi savoir répartir les responsabilités, aller vers une coresponsabilité, les bonnes questions à se poser :
    • Suis-je responsable et jusqu’où?
    • Si l’autre me fait des reproches, jusqu’où a-t-il raison?
    • Où est le vrai du faux dans ce que je crois? Dans ce qu’il me dit?

En conclusion, il faut chercher des solutions constructives : choisir d’être responsable, dialoguer avec soi-même et dialoguer avec l’autre.

Rappelons que le CAB de Valleyfield offre un programme complet de services entièrement gratuits aux proches aidants des territoires de Beauharnois, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Saint-Louis-de-Gonzague, Saint-Stanislas-de-Kostka et Salaberry-de-Valleyfield. Pour en apprendre plus sur les services offerts gracieusement par le Centre d’action bénévole grâce à L’Appui Montérégie pour les proches aidants d’aînés, composez le 450 373-2111, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Nouveau service Aînés branchés au Centre d’action bénévole Nouveau service Aînés branchés au Centre d’action bénévole
CAB de Valleyfield : Formation gratuite pour les proches aidants CAB de Valleyfield : Formation gratuite pour les proches aidants
Clinique d’impôt populaire du CAB de Valleyfield Clinique d’impôt populaire du CAB de Valleyfield
Emploi : Intervenant(e) aux proches aidants au CAB du grand Châteauguay Emploi : Intervenant(e) aux proches aidants au CAB du grand Châteauguay
Restriction des visites dans les hôpitaux Restriction des visites dans les hôpitaux

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.