Arrêté par l’UPAC en 2013 – Jacques Roy plaide coupable

justice marteau maillet juge cour Photo Pixabay via INFOSuroit(Jean-Pierre Major) – En lien avec les frappes de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à Châteauguay en décembre 2013, le vieux routier de la politique provinciale, fédérale et municipale Jacques Roy a plaidé coupable à deux chefs d’accusation; actes de corruption dans les affaires municipales, ainsi qu’abus de confiance et des fraudes envers le gouvernement.

Le 10 mars au Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, la juge Odette Perron a imposé à Jacques Roy une peine de 14 mois d’emprisonnement à purger dans la collectivité en plus d’une période de probation de deux ans.

Jacques Roy avait été arrêté en décembre 2013 en même temps que René Lafrance, Éric Lafrance et Michel Bergevin. En pleine période de la Commission Charbonneau, ces personnes avaient été arrêtées dans le cadre du Projet MUET de l’UPAC en lien avec une tentative de corruption des affaires municipales à Châteauguay.

Rappelons qu’en juillet dernier, un premier accusé, René Lafrance, avait plaidé coupable lui aussi à des accusations de complot et de corruption. Une peine de 30 mois de prison lui avait été imposée. Les charges contre son fils Éric Lafrance ont depuis été abandonnées.

Quant à Michel Bergevin, les procédures judiciaires se poursuivent.

Rappelons que le militant d’expérience, Jacques Roy avait travaillé au sein de l’équipe libérale de Jean-Marc Fournier lors de la campagne électorale de 2007. M. Roy a aussi été membre du personnel politique de Denis Coderre à l’époque ou ce dernier était ministre du Sport dans le gouvernement de Jean Chrétien à Ottawa.

Au milieu des années 2000, Jacques Roy avait été nommé Directeur du développement économique à la Ville de Châteauguay sous l’administration de Sergio Pavone, poste qu’il a occupé jusqu’à l’arrivée de la nouvelle mairesse Nathalie Simon en 2009. Il a par la suite été embauché sans concours d’embauche, par le maire de Saint-Constant Gilles Pepin. M. Pepin a aussi été arrêté en 2013 par l’UPAC pour fraude et abus de confiance.

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :

__________________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Châteauguay, Nouvelles générales, Politique, Roussillon

Vous aimeriez:

Le CACVS sonde les artistes sur une relance culturelle verte Le CACVS sonde les artistes sur une relance culturelle verte
Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle Le Réseau Art Spontané poursuit son exposition itinérante virtuelle
Début des travaux d’agrandissement de l’école Omer-Séguin Début des travaux d’agrandissement de l’école Omer-Séguin
Entraide Mercier déménage son site de réception des dons Entraide Mercier déménage son site de réception des dons

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.