Tentative de corruption dans les affaires municipales à Châteauguay – René Lafrance coupable

prison-arrestation-barreaux-Photo-CPA-publiee-par-INFOSuroit_com(Jean-Pierre Major) – René Lafrance, agent immobilier de profession et ex-conseiller municipal à Châteauguay est désormais derrière les barreaux en prison pour les 30 prochains mois. Il était en cours le 3 juillet et il a lui-même avoué être coupable de complot et d’actes de corruption dans les affaires municipales.

Il faut dire que la preuve contre lui préparée par deux procureurs du Bureau de lutte contre la corruption et la malversation, Richard Rougeau et Isabelle Roy, était en béton. L’enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) avait débuté en septembre 2013 à la suite d’un appel à la police de la mairesse de la Ville de Châteauguay Nathalie Simon. À ce moment, René Lafrance avait sollicité la mairesse dans le but d’obtenir un poste clé au sein de l’administration municipale.

Nathalie Simon a collaboré étroitement à l’enquête. Sur les conseils des policiers de l’UPAC, elle a rencontré de nouveau René Lafrance et l’a enregistré à son insu. L’UPAC avait aussi placé René Lafrance sur écoute électronique. Lors du dépôt de la preuve en cour jeudi, René Lafrance souhaitait obtenir le poste de directeur du développement économique à la Ville de Châteauguay, et ce, pour différentes raisons, dont l’obtention d’avantages personnels et de pourcentage sur l’octroi de contrats. Des amis à qui il souhaitait éventuellement donner des contrats de travail et des informations sur des terrains et projets municipaux ont aussi été identifiés. Michel Bergevin et Jacques Roy sont d’ailleurs en attente de procès.

Lors d’une rencontre à l’automne 2013 dans le stationnement du Quartier Dix 30 alors que la Commission Charbonneau bat son plein, René Lafrance aurait même mentionné à la mairesse qu’elle aura besoin d’argent pour sa campagne électorale et «qu’elle doit comme tout le monde embarquer dans le système». En retour, elle devra donner quelque chose à «ses chums», sinon elle ne «fera pas long feu». Il lui expose alors en détail son plan pour obtenir le poste qu’il a ciblé au sein de l’administration municipale. Quelques jours plus tard, René Lafrance lui remet 30 000 $ et lui mentionne qu’il continuera à amasser de l’argent pour elle et sa campagne.

La mairesse qui continuait de jouer le jeu pour les enquêteurs de l’UPAC a remis le tout à la police et René Lafrance a été arrêté. Il a été démontré en cour qu’en plus du poste de directeur du développement économique et de la liberté de choisir à qui il donnerait les contrats municipaux, le plan de René Lafrance comprenait un versement de 200 000 $ pour la prochaine campagne électorale de la mairesse et voulait que sa fille soit candidate à un poste de conseillère municipale.

Robert_Lafreniere-Commissaire-a-la-lutte-contre-la-corruption-Photo-site-Web-UPACRappelons que le 12 décembre dernier, le commissaire à la lutte contre la corruption Robert Lafrenière avait félicité publiquement Nathalie Simon. Vous pouvez d’ailleurs lire ou relire INFOSuroit.com – L’UPAC félicite Nathalie Simon pour sa collaboration exemplaire.

Un vrai scénario de film qui démontre le sang froid de la mairesse de la Ville de Châteauguay Nathalie Simon et le peu de scrupule de certaines personnes. René Lafrance était audacieux de tenter cette opération de corruption en pleine période de la Commission Charbonneau, alors que les gestes des élus, entrepreneurs en construction et ingénieurs sont surveillés attentivement.

___________________________________________________________________________________

 


Share
Posté dans: Châteauguay, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Début de la construction de la Maison des aînés et alternative de Châteauguay Début de la construction de la Maison des aînés et alternative de Châteauguay
Près de 2000 Châteauguois sensibilisés aux nouvelles limites de vitesse Près de 2000 Châteauguois sensibilisés aux nouvelles limites de vitesse
Soirée Humour et tapas : près de 25 000 $ pour la Fondation Anna-Laberge Soirée Humour et tapas : près de 25 000 $ pour la Fondation Anna-Laberge
Mise en garde contre une vague de vols de véhicules Mise en garde contre une vague de vols de véhicules
Opération concertée alcool-drogues – Des barrages routiers aussi à Mercier Opération concertée alcool-drogues – Des barrages routiers aussi à Mercier

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.