3,2 M$ pour atténuer les impacts financiers de la pandémie dans le comté d’Huntingdon

La députée de Huntingdon, Claire IsaBelle a annoncé une aide financière de plus de 3,2 M $ aux 28 municipalités de sa circonscription (Dundee, Elgin, Franklin, Godmanchester, Havelock, Hinchinbrooke, Howick, Huntingdon, Ormstown, Saint-Anicet, Saint-Chrysostome, Sainte-Barbe, Très-Saint-Sacrement, Hemmingford Village, Hemmingford Canton, Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Édouard, Saint Jacques-le-Mineur, Saint-Michel, Saint-Patrice-de-Sherrington, Sainte-Clotilde, Sainte-Martine, Saint-Urbain-Premier, Lacolle, Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix et Saint-Valentin).

« Je remercie notre ministre Madame Laforest d’avoir répondu à notre demande d’aider nos municipalités. Pour avoir travaillé de près avec les mairesses, les maires, les directrices et directeurs de chacune des municipalités, depuis le jour 1 de la pandémie, il va s’en dire que pour maintenir des services de qualités et sécuritaires aux citoyennes et citoyens, il a fallu s’adapter, s’équiper et investir. Toutes les municipalités ont fait du travail remarquable et ces sommes allouées leur permettra de poursuivre leur mission avec les mêmes objectifs et la même ardeur », de mentionner la députée Claire IsaBelle.

Grâce à cette aide, les administrations municipales pourront couvrir directement leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités (conseils municipaux, élections partielles et générales). Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements.

Cette aide financière découle d’une entente survenue entre les gouvernements du Québec et du Canada en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire. Ainsi, une enveloppe de 2,3 G$ sera mise à la disposition des municipalités et des organismes de transport collectif pour pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19. Le soutien financier pour l’ensemble des municipalités est de 800 M$. Une annonce à cet effet a eu lieu le 25 septembre dernier.

Pour chaque municipalité, le montant de l’aide a été déterminé selon une approche mixte qui tient compte de deux facteurs, soit du poids démographique et des impacts de la pandémie.

Cette aide pourra être utilisée par chaque municipalité, tant en 2020 qu’en 2021, à sa convenance.

Sur le même sujet, vous pouvez lire ou relire :


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, COVID-19, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Transport Marqueurs: , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une année de défis et de grandes transformations au CISSSMO Une année de défis et de grandes transformations au CISSSMO
Aiguisage Pigeon : un phénix entrepreneurial Aiguisage Pigeon : un phénix entrepreneurial
Les soirées Apporte ton CV au CSS de la Vallée-des-Tisserands Les soirées Apporte ton CV au CSS de la Vallée-des-Tisserands
Soutien financier de 75 000 $ pour la Maison de la Famille Vaudreuil-Soulanges Soutien financier de 75 000 $ pour la Maison de la Famille Vaudreuil-Soulanges
Aide financière pour la vitalisation du territoire de Salaberry-de-Valleyfield Aide financière pour la vitalisation du territoire de Salaberry-de-Valleyfield

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.