17,5 millions de dollars en investissement au Groupe Meloche

Au cours des prochaines années, la croissance du Groupe Meloche sera liée à la livraison de plusieurs nouveaux appareils en aviation dont le Global 7000 et la CSeries de Bombardier, le A320 Neo d’Airbus et le 737 Max de Boeing. Pour appuyer l’entreprise dans ce nouveau stade de son développement, un investissement de 17,5 M$ a été annoncé le 15 décembre. Le Fonds de solidarité FTQ participe à l’investissement avec une contribution de 7,2 millions de dollars, le gouvernement du Québec accorde 5 M$ en prêt via Investissement Québec, le fédéral y va d’une contribution remboursable de 2 millions $ provenant de Développement économique Canada pour les régions du Québec et le reste du financement provient des actionnaires de la famille Meloche et des membres de la direction du Groupe Meloche.

GroupeMeloche invetissement majeur annonce 15dec2017 Photo courtoisie SB

Sur la photo : Hugue Meloche, président et chef de la direction, Groupe Meloche; Peter Schiefke, député fédéral de Vaudreuil-Soulanges et secrétaire parlementaire du premier ministre (Jeunesse); Stéphane Billette, député de Huntingdon et ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional; Lucie Charlebois, députée de Soulanges et ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie; Réjean Meloche, président honoraire du conseil d’administration et fondateur du Groupe Meloche; Gaétan Morin, président et chef de la direction, Fonds de solidarité FTQ; Miguel Lemieux, maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield; et Pierre Grandmaison, président du conseil d’administration, Groupe Meloche.

L’initiative dévoilée le 15 décembre vise à augmenter la capacité de production de l’entreprise, notamment par l’acquisition d’équipements spécialisés, et permettra la création de 45 emplois dans la région de la Montérégie.

« Depuis 10 ans, Groupe Meloche s’est positionnée pour saisir les occasions d’affaires liées à la prochaine génération d’appareils. Les certifications récentes obtenues auprès de Pratt & Whitney (PWA), de Safran et d’Airbus témoignent de ces efforts. Avec ces nouveaux investissements, nous continuerons d’adopter les technologies liées à l’Industrie 4.0 nécessaires pour le succès des manufacturiers de demain. » Hugue Meloche, président et chef de la direction, Groupe Meloche.

Pour sa part, Gaétan Morin, président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ a précisé :

« Le Fonds de solidarité FTQ appuie le Groupe Meloche dans sa croissance depuis 2011. Ce nouvel investissement de notre part s’inscrit parfaitement dans notre planification stratégique qui priorise l’innovation et le secteur québécois de l’aérospatiale. »

De son côté Stéphane Billette, député de Huntingdon et ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional est aussi intervenu :

« Grâce à l’excellence de ses réalisations et à sa capacité exceptionnelle d’innover, le Québec figure en tant que chef de file dans l’industrie aérospatiale à l’échelle internationale. Cela dit, nous sommes fiers de soutenir des entreprises dynamiques comme Groupe Meloche dans leurs démarches visant à accroître leur productivité et leur compétitivité au sein de cette industrie. De telles entreprises permettent de confirmer le statut de l’industrie aérospatiale québécoise comme étant l’une des plus innovantes, concurrentielles et diversifiées du monde. »

Fondée en 1974 à Salaberry-de-Valleyfield, Groupe Meloche fournit des composants d’aérostructures et d’aéromoteurs aux fabricants d’équipement d’origine (FEO) et Tier-1, en adoptant une stratégie d’intégration verticale incluant l’usinage de précision, le traitement de surface, la peinture, l’assemblage et les essais non-destructifs. L’entreprise possède quatre sites de production près de Montréal, dont un à Bromont et un siège social à Salaberry-de-Valleyfield. Elle compte 180 employés et un possède un parc-machine de plus de 40 centres d’usinage et de tournage CNC. La société génère des ventes annuelles de plus de 55 millions $.


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Réseau des jeunes parlementaires de la Francophonie : la fierté d’Anne Quach Réseau des jeunes parlementaires de la Francophonie : la fierté d’Anne Quach
La SADC du Suroît-Sud, un acteur économique important dans son milieu La SADC du Suroît-Sud, un acteur économique important dans son milieu
Les environnementalistes se montrent critiques envers les municipalités Les environnementalistes se montrent critiques envers les municipalités
Crise du recyclage : des élus de la région souhaitent des solutions urgentes Crise du recyclage : des élus de la région souhaitent des solutions urgentes
Travaux et congestion au pont Mercier : des élus rencontrent le ministre des Transports Travaux et congestion au pont Mercier : des élus rencontrent le ministre des Transports

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2018 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.