1 000 nichoirs pour la sauvegarde du Merlebleu de l’Est

Nichoirs-pour-Merlebleus-par-Martinus_Mooijekind-photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_com.jpg(Marie-Ève Rochefort) – Afin de maximiser la sauvegarde du Merlebleu de l’Est, une espèce d’oiseau qui voit décliner son habitat de nidification depuis quelques années, Martinus Mooijekind s’est donné comme objectif de construire des nichoirs à partir de vieilles palettes de bois.

Résultat : il sera en mesure d’en offrir 1 000 à différentes villes ainsi qu’à divers parcs en 2015. Propriétaire de la Pivoinerie Martinus à Saint-Stanislas-de-Kotska, monsieur Mooijekind confectionne lui-même ces nichoirs dans ses temps libres, et ce, tout à fait bénévolement.

« Depuis plusieurs années, je suis en contact avec des sociétés ornithologiques. Depuis 2004, on s’est aperçu que le Merlebleu était sur le point d’être en voie de disparition. On a donc installé 150 nichoirs l’année dernière dans certaines régions du Québec et ça a porté ses fruits. Avec l’aide de la Fondation France et André Dion, je vise à élargir le volet et à offrir des nichoirs à toutes les villes et tous les parcs du Québec. Je ramasse des palettes qui sont destinées au dépotoir pour leur donner une seconde vie », a-t-il commenté en entrevue avec INFOSuroit.com.

Monsieur Mooijekind affirme d’ailleurs qu’il n’y a aucun gaspillage puisque les palettes qui sont en bon état servent à confectionner des nichoirs alors que les autres sont recyclées à titre de bois de chauffage. Il n’y a donc rien qui est envoyé au dépotoir.

Une bonne action qui porte ses fruits

Merlebleu_de_l_est_photo-Dominic_Gendron-publiee-par-INFOSuroit_comSelon Martinus Mooijekind, la population de Merlebleu de l’Est est passée d’environ 10 000 en 2004 à 16 000 l’année dernière. Les nichoirs qu’il confectionne en sont donc probablement pour quelque chose.

Rejoint par INFOSuroit.com, Dominic Gendron, coordonnateur à la protection et à l’aménagement du territoire chez Héritage Saint-Bernard, confirme que la population des Merlebleus de l’Est a connu une diminution au courant des dernières années.

« De façon générale, la population du Merlebleu a chuté de façon important au 20e siècle principalement à cause du manque d’habitat de nidification et de la compétition avec les autres espèces comme le moineau domestique. Le Merlebleu va habituellement nicher dans les arbres morts ou dans les vieux poteaux de clôtures. Or, les arbres morts sont souvent enlevés du décor pour garder les forêts propres malgré leur grande importance », a-t-il commenté en entrevue téléphonique.

Il ajoute que les cadeaux de monsieur Mooijekind ne seront pas de refus considérant que « les réseaux de nichoirs doivent être entretenus et renouvelés, car la durée de vie n’est pas très longue, soit de plus ou moins 10 ans. Il faut poursuivre le travail de fabrication de nichoirs et d’entretien des réseaux de nichoirs afin de permettre à la population de continuer de croître et, à tout le moins, de rester stable ».

La beauté de la chose, c’est que les 50 nichoirs qui seront offerts à Héritage-Saint-Bernard ne serviront pas seulement qu’aux Merlebleus. En effet, les hirondelles bicolores connaissent également un déclin et nichent dans des endroits semblables à ceux privilégiés par les Merlebleus. Martinus Mooijekind pourra donc être fier de contribuer à la sauvegarde de deux espèces d’oiseaux plutôt qu’une.

________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Consolidation des aires protégées dans Châteauguay et Léry Consolidation des aires protégées dans Châteauguay et Léry
Rendez-vous aérien à l’aérodrome de Saint-Stanislas-de-Kostka Rendez-vous aérien à l’aérodrome de Saint-Stanislas-de-Kostka
Programme RénoRégion : nouvelle somme de 24 000 $ disponible Programme RénoRégion : nouvelle somme de 24 000 $ disponible
Travaux sur le chemin de la Rivière à Saint-Stanislas-de-Kostka Travaux sur le chemin de la Rivière à Saint-Stanislas-de-Kostka
Les Agricultrices de la Montérégie-Ouest remanient leur conseil d’administration Les Agricultrices de la Montérégie-Ouest remanient leur conseil d’administration

3 Réponse à "1 000 nichoirs pour la sauvegarde du Merlebleu de l’Est"

  1. Diane Lagacé dit :

    Je suis tellement contente car cet été j’ai une cabane qui a des hirondelles bicolores et l’autre des merles bleus. C’est la première fois !

  2. Norbert Adams dit :

    Bonjour, Quelle belle initiative, je vous félicite, maintenant je vous demanderais s’il était possible de me fournir votre plan et je pourrais en fabriquer quelques-une dans mon atelier et les installer à certains endroits.
    Merci.

  3. Martinus Mooijekind dit :

    Beau reportage…

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.