Une visite pour sensibiliser les acteurs municipaux à une saine gestion de l’eau

Le 17 juin dernier, la Société de conservation et d’aménagement des bassins versants de la Zone Châteauguay (OBV SCABRIC) a organisé une visite guidée sur les territoires bordés par les rivières Saint-Régis et Saint-Pierre. D’une durée de 8 heures, cette activité visait à exposer les problématiques présentes aux différents partenaires et représentants politiques et municipaux ainsi qu’à soumettre des pistes de solutions afin de répondre à leurs besoins respectifs.

De gauche à droite : Geneviève Audet, Directrice adjointe de l’OBV SCABRIC, Sylvain Payant, maire de Saint-Isidore, Liesel Albino, représentante de Brenda Shanahan, députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, et Daniel Pilon, président de l’OBV SCABRIC.

Près de 40 intervenants étaient à bord de l’autobus électrique pour se rendre sur 14 sites présentant des problèmes de manque d’eau, d’érosion ou d’inondation, situés à Saint-Constant, Saint-Isidore, Saint-Rémi et Sainte-Catherine. D’ailleurs, l’OBV SCABRIC remercie les conseillers municipaux et officiers de ces municipalités pour leur précieuse participation. L’autobus accueillait également des citoyens, producteurs agricoles, organismes environnementaux, chercheurs, étudiants dans un domaine connexe, en plus de Liesel Albino, représentante de Brenda Shanahan, députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, et Robert Moreau, représentant d’Alain Therrien, député fédéral de La Prairie.

Des efforts de mobilisation depuis 2017 qui portent leurs fruits

Cette visite comprenait des arrêts chez des producteurs agricoles qui ont déjà implanté des pratiques agroenvironnementales sur leurs fermes. On note, entre autres, la ferme Mario Robidoux & fils où le propriétaire a réalisé un projet vitrine de stabilisation en rive qui a fait l’objet de deux capsules vidéo, rendues disponibles par l’OBV SCABRIC. La ferme LM Bourdeau, quant à elle, a procédé à la plantation d’érables et d’autres arbres sur les rives et dans une coulée agricole peu productive. Finalement, de nombreux producteurs agricoles du secteur ont implanté des cultures de couverture dans leurs champs.

Ces réalisations sont des exemples concrets du travail que l’OBV SCABRIC peut effectuer en collaboration avec différents intervenants. L’équipe de l’organisme, composée de professionnels qualifiés, est à l’écoute des besoins afin de proposer des solutions réalistes qui permettent d’améliorer la situation de la rivière Saint-Régis, dans le cas présent.

Par ailleurs, l’organisme déploiera prochainement une campagne de sensibilisation afin de rejoindre les riverains de la Saint-Pierre pour qu’ils emboitent le pas.


Share
Posté dans: Environnement, Grand Châteauguay - Roussillon, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Rivière Saint-Régis : Passer du rêve à la réalité Rivière Saint-Régis : Passer du rêve à la réalité
53 000 $ à l’OBV SCABRIC pour améliorer les accès à la rivière Châteauguay 53 000 $ à l’OBV SCABRIC pour améliorer les accès à la rivière Châteauguay
Partir à la découverte de la rivière Châteauguay grâce à l’OBV SCABRIC Partir à la découverte de la rivière Châteauguay grâce à l’OBV SCABRIC
Outils de prévention de la consommation de Xanax Outils de prévention de la consommation de Xanax
Nouveau site Web pour La Route des sols en santé Nouveau site Web pour La Route des sols en santé

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2022 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.