Une œuvre de Louise Page acquise par la MRC de Beauharnois-Salaberry

C’est lors de l’assemblée publique du 17 mars dernier que le Conseil des maires de la MRC de Beauharnois-Salaberry a convenu d’acquérir l’œuvre « Féline ment » de l’artiste-peintre et sculptrice martinoise Louise Page, première femme récipiendaire du Prix Reynald-Piché, l’année dernière.

artiste Louise_Page avec oeuvre Cosmos_humain a Entraide_mercier photo JH INFOSuroit

L’artiste Louise Page en décembre 2019 devant l’oeuvre Cosmos humain réalisée conjointement avec l’artiste Sonia Laurin et offerte à l’organisme Entraide Mercier.

Suite à la recommandation du Conseil de la Culture et s’inscrivant dans la Politique d’acquisition et de conservation d’œuvres d’art de la MRC de Beauharnois-Salaberry, l’acquisition de cette oeuvre était une façon de témoigner la reconnaissance et le soutien aux artistes de la région, tout en ayant l’opportunité de développer une collection d’œuvres d’art représentative de la créativité et de l’effervescence culturelle régionales.

Rappelons que la Politique d’acquisition et de conservation d’œuvres d’art vise à favoriser la production et la mise en valeur d’œuvres provenant de créateurs d’ici, originaires ou résidants du territoire. En vertu des dispositions de cette dernière, ces œuvres acquises sont notamment appelées par la suite à une libre circulation à des fins d’exposition dans les différentes municipalités de la MRC.

L’œuvre et l’artiste

« Féline ment » est un acrylique sur toile récupérée, conçu en 2016 et occupant une superficie de 40 x 50 cm.

Dans cette oeuvre, il est possible de bien saisir sa particularité qui est d’avoir été réalisée sur une toile récupérée, alors que madame Page est en quelque sorte reconnue comme une artiste qui redonne vie à la matière. « J’aime me donner des défis comme me restreindre à un minimum de couleurs, ou le contraire. Ma principale préoccupation est la récupération. J’utilise donc les matériaux que je trouve pour créer des objets de réflexion. Pour moi, travailler avec des objets issus de la récupération est primordial », mentionne Mme Page.

Autodidacte de formation, l’artiste peint et sculpte depuis 1975. Mme Page est d’ailleurs l’instigatrice du projet « À la rencontre des Voisines » appuyé par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) ainsi que par la MRC de Beauharnois-Salaberry, qui a largement occupé la scène culturelle régionale en 2019.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Fierté régionale Marqueurs: , , , , , ,

Vous aimeriez:

Appel aux artistes pour la production d’un Répertoire culturel Appel aux artistes pour la production d’un Répertoire culturel
Emploi : Coordonnateur(trice) au développement économique Emploi : Coordonnateur(trice) au développement économique
15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry 15 bonnes raisons de fréquenter le Parc régional Beauharnois-Salaberry
Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel Dernière chance pour soumettre une demande au Fonds culturel
Lumière sur l’emploi de pesticides en zone agricole Lumière sur l’emploi de pesticides en zone agricole

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.