Une journée de réflexion sur le loisir actif en région

Journee-reflexion-loisirs-Hotel-Plaza-photo-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Hier (6 juin), près de 70 personnes se sont réunies à la salle Gault de l’Hôtel Plaza afin de participer à la journée de réflexion Améliorer le loisir actif chez les jeunes de Beauharnois-Salaberry. La commission Loisir et sport de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, en collaboration avec Vie en forme Beauharnois-Salaberry, invitaient élus, partenaires, ainsi qu’organismes municipaux, scolaires et associatifs à se questionner et à formuler des pistes de solution afin de proposer une meilleure offre de service en loisir sur le plan régional.

Des conférenciers tels que Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie chez Québec en forme et médaillée olympique en plongeon ainsi que Steve Charbonneau, ancien porte-couleur des Alouettes de Montréal et directeur du service des loisirs, de la culture et du tourisme à Farnham, ont permis d’apporter de nouvelles pistes de réflexion.

Journee-reflexion-loisirs-panel-elus-D_Lapointe-Y_Daoust-et-M_Duchesne-photo-INFOSuroitLe panel des élus

Un des moments bien intéressants de cette journée fut sans contredit le panel des élus. Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield, Yves Daoust, préfet de la MRC de Beauharnois-Salaberry et président de la Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, ainsi que Michel Duchesne, président de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, ont exposé leur vision des choses.

« Garder nos jeunes sur le territoire est une préoccupation quotidienne et particulière. Une fois à l’université, plusieurs ne reviennent pas. Les jeunes ont une panoplie de choix, mais il y a un prix à payer et ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre d’envoyer son enfant jouer au hockey pour 1 500 $ par année », a fait savoir monsieur Lapointe.

Des points comme la participation des parents dans l’offre de loisir à l’école publique et la possibilité d’instaurer une table spéciale au niveau des ministères pour faciliter les échanges entre les municipalités et le gouvernement ont aussi été abordés.

Les élus ont aussi répondu aux questions et commentaires émis par l’assistance. Bien que différentes problématiques aient été soulevées, le manque de communication entre les acteurs concernés du territoire et le besoin de travailler ensemble sont sans contredit les plus populaires.

Patrick_Lafleur-et-Andre-Thibault-journee-reflexion-loisirs-photo-INFOSuroitTrouver des solutions

Au terme de l’événement, les participants étaient invités à identifier les actions à poser afin de maximiser l’offre de service en matière de loisirs. Plusieurs propositions ont été amenées telles que la création d’un bottin des loisirs régionalisé et la mise en place d’une politique de concertation permettant de favoriser les échanges entre les différents acteurs concernés.

En entrevue avec INFOSuroit.com, Patrick Lafleur, conseiller en loisir et en sport chez Loisir et Sport Montérégie et André Thibaut, l’animateur de la journée de réflexion, ont expliqué qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire, mais que tout n’est pas perdu.

« On veut trouver des pistes de solution, mais surtout des pistes d’engagement. Ce n’est pas une réflexion théorique. On doit se donner des outils pour aller plus loin. À titre d’exemple, comment peut-on favoriser l’accessibilité des loisirs à moindre coût? Est-ce que l’élite sportive est vraiment la priorité? Peut-on instaurer une règle d’urbanisme interdisant les restaurants de type fast food à 1 km de l’école ? », a commenté monsieur Thibault.

De son côté, monsieur Lafleur a parlé de la suite des choses.

« Nous avons une rencontre de prévue avec la Conférence régionale des élus (CRÉ) Vallée-du-Haut-Saint-Laurent le 14 juin prochain. La Commission loisir et sport de la région souhaite obtenir une reconnaissance de l’organisme. La CRÉ compte actuellement 8 secteurs d’activité. Est-il possible d’y ajouter la commission ? »

En bref, il faut comprendre que l’accessibilité aux loisirs dans la MRC de Beauharnois-Salaberry peut être et doit être améliorée. Cette journée de réflexion était donc le premier pas vers l’atteinte de cet objectif.

 

_____________________________________________________________


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Éducation, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un Guide des ressources en prévention de l’intimidation et de la violence Un Guide des ressources en prévention de l’intimidation et de la violence
Le Centre d’action bénévole de Valleyfield démystifie le règlement de succession Le Centre d’action bénévole de Valleyfield démystifie le règlement de succession
Les sacs de plastiques mêmes compostables sont interdits dans le bac brun Les sacs de plastiques mêmes compostables sont interdits dans le bac brun
Ingénieur aux cours d’eau recherché dans Vaudreuil-Soulanges Ingénieur aux cours d’eau recherché dans Vaudreuil-Soulanges
Olivier Niquet en conférence à La Factrie, café culturel Olivier Niquet en conférence à La Factrie, café culturel

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.