Une citoyenne de Howick participe activement à un réseau d’échange de lait maternel !

Une mère de Howick dans le Haut-Saint-Laurent a fait parler d’elle dans la revue Châtelaine du mois d’août dans l’article Mon bébé, ton lait. Ne pouvant allaiter et voulant donner du lait maternel à son bébé, Kim Parent s’est tournée vers l’organisme Human Milk 4 Human Babies.

Au cours des premiers mois de vie de son bébé Ruby, Kim Parent a eu recours au lait de plusieurs femmes de l’État de New York! L’organisme Human Milk 4 Human Babies a été fondé à Montréal et aide maintenant des mères et leurs enfants dans plus de 30 pays.

C’est Emma Kwasnica qui est à l’origine de mouvement en 2010. L’Europe, l’Australie, les Amériques, l’Afrique, l’Asie… tous les continents sont représentés. Sur Facebook, c’est fascinant de voir le nombre élevé de page locales ou régionales dont la Page Human Milk 4 Human Babies – Québec.

Allaiter son enfant est un choix personnel qui fait partie de la routine de plusieurs mères de famille. Voilà que bébé ne cesse de pleurer malgré qu’il tète normalement. Il a constamment soif. Kim Parent a dû faire face à cette situation problématique. Elle aurait voulu allaiter sa fille Ruby mais la vie en a décidé autrement. Tout allait bien lors des premiers jours, mais c’est par la suite que tout s’est compliqué. La poupoune ne cessait de pleurer parce qu’elle avait soif. Elle avait beau téter normalement le sein de sa mère, mais le lait tant attendu n’arrivait pas.

À la suite des conseils de sa consultante en lactation, la maman de la municipalité de Howick accepte de donner un biberon de préparation lactée commerciale à son enfant. Dès lors, les pleurs ont cessé, « Pour la première fois, elle a bu à satiété puis s’est endormie paisiblement. Mais pour moi, c’était un échec terrible », confie la mère de famille. Toujours en recherche d’explications pour comprendre son incapacité de nourrir au sein son enfant, Kim passe plusieurs examens de santé et le verdict tombe. Elle souffre d’une insuffisance des glandes mammaires ce qui empêche la production du lait en question en quantité suffisante.

Malgré tout, depuis cet épisode, bébé Ruby ne boit que du lait maternel. En devenant membre de Human Milk 4 Human Babies, Kim Parent a eu accès à  un réseau d’échange de lait maternel.

Pour en savoir plus sur ce sujet un peu particulier, vous pouvez consulter les sites Internet de Partage de lait de Montréal, de Human Milk 4 Human Babies, ainsi que la page Facebook de la division québécoise de l’organisme.


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un premier bébé de l’année en Montérégie-Ouest Un premier bébé de l’année en Montérégie-Ouest
Une zone neutre et sécuritaire pour des transactions à Châteauguay Une zone neutre et sécuritaire pour des transactions à Châteauguay
Prix IAPQ 2019 Collaboration scientifique : mention spéciale au CISSSMO Prix IAPQ 2019 Collaboration scientifique : mention spéciale au CISSSMO
La Chorale de Noël Fa la la à Montréal, St-Constant, Beauharnois, Ste-Martine et plus La Chorale de Noël Fa la la à Montréal, St-Constant, Beauharnois, Ste-Martine et plus
Crise du propane – Les agriculteurs se mobilisent Crise du propane – Les agriculteurs se mobilisent

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.