Une artiste du Haut-Saint-Laurent parmi les professionnels

Spectacle-de-danse-Catherine_Archambault-Sherbrooke-avec-comedienne-Nicole-Kerjean-Haut-Saint-Laurent-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Les résidents de la MRC du Haut-Saint-Laurent ont de quoi être fiers : une artiste habitant ce petit coin de pays a été recrutée par la chorégraphe professionnelle Catherine Archambault, pour participer au spectacle ¼ , lequel a été présenté au Théâtre Centennial de l’Université Bishop à Sherbrooke le 1er octobre dernier. Nicole Kerjean, qui cumule notamment quelques années d’expérience au sein de l’Atelier de théâtre Charles Maheux, a apporté une touche théâtrale bien émouvante à cette ode au corps de la femme.

Notre fierté peut être d’autant plus grande considérant que la comédienne a entrepris son apprentissage à peine un mois avant la représentation et a participé à une dizaine de pratiques seulement. Elle a su relever son défi avec brio selon les commentaires recueillis sur place, autant de la part des spectateurs que de la chorégraphe elle-même.

Place au corps de la femme

L’œuvre de Catherine Archambault est née d’un besoin d’explorer chacun des aspects du corps de la femme dans son évolution, peu importe son âge. Elle représente aussi sa première création après avoir travaillé pendant plus de 25 ans pour d’autres créateurs, dont le Cirque du Soleil, à titre de chorégraphe.

 « J’ai voulu parler du corps des femmes. Il fallait que je prenne des femmes de différentes générations. Au départ, je n’étais pas dans le spectacle. J’ai donc commencé à explorer avec celle qui a été ma mentore à l’Université Concordia, Elizabeth Langley, deux autres filles de deux générations [Élise Legrand et Laurence Racine] ainsi qu’une comédienne de mon âge. J’ai été au 7e ciel pendant 6 mois à explorer avec elles. J’ai présenté un laboratoire de 50 minutes. J’ai finalement réalisé que c’était impossible que je ne sois pas dedans. J’ai eu une bourse pour produire le spectacle et j’ai décidé d’enlever la comédienne et j’ai interprété la femme de 50 ans », a fait savoir madame Archambault en entrevue avec INFOSuroit.com quelques instants après la représentation.

Mentionnons que Nicole Kerjean a été engagée pour remplacer madame Langley. Selon la chorégraphe, la comédienne a fait un travail énorme.

Spectacle-danse-de-Catherine_Archambault-Sherbrooke-avec-comedienne-Nicole-Kerjean-Haut-Saint-Laurent-photo-INFOSuroit_comUne expérience extraordinaire

INFOSuroit.com a aussi rencontré celle qui a représenté la MRC du Haut-Saint-Laurent la semaine dernière à Sherbrooke. La principale intéressée dit avoir vécu une expérience inoubliable grâce à ce qu’elle considère comme étant un « cadeau du ciel ». Le défi n’en a pas été si facile pour autant. Physiquement comme psychologiquement, la comédienne a vécu le tout un peu comme une thérapie visant l’acceptation du vieillissement du corps de la femme. Elle a d’ailleurs rempli avec brio son mandat de transmettre son message aux femmes qui acceptent mal cette évidence.

« Ça a été comme une thérapie dans le sens où ça fait deux ans que je regarde mon corps vieillir et ça a donné la douleur que tu as vue. Catherine me disait que les femmes avaient besoin de m’entendre dire “je suis la femme que je suis” parce qu’elles devaient comprendre qu’elles doivent s’accepter. Ça a été difficile sur le plan physique parce que je me suis retrouvée avec des danseuses qui ont des corps extraordinaires. Je n’ai toutefois pas eu de complexes à ce sujet parce que je n’étais pas engagée pour danser, mais pour rendre mon émotion. Ça, j’en suis capable », a commenté Nicole Kerjean.

Spectacle-danse-Catherine_Archambault-Sherbrooke-avec-comedienne-Nicole-Kerjean-Haut-Saint-Laurent-photos-INFOSuroit_comConcernant la performance de la comédienne, certains passages ont été plus percutants émotionnellement parlant. On peut notamment penser à Ridée Bedaine où les danseuses mettaient en évidence chaque parcelle de leur corps qui peut susciter un complexe alors que madame Kerjean, en larmes, se tenait debout devant le public en réalisant les ravages du temps.

Le spectacle ¼ sera de nouveau présenté en avril 2014, toujours au Théâtre Centennial de l’Université Bishop à Sherbrooke. La comédienne compte bien reprendre son rôle en améliorant sa performance. En attendant ce moment, elle rejoindra son équipe le 19 novembre prochain alors que Catherine Archambault présentera quelques extraits de son œuvre dans le cadre d’une conférence devant public.

Encore bravo à la comédienne Nicole Kerjean qui, malgré un manque d’expérience au niveau de la danse, a réussi à se faire une place au sein d’un spectacle mettant en vedette trois danseuses de niveau professionnel, et ce, en offrant une performance magnifique.

________________________________


Share
Posté dans: Culture, Fierté régionale, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Santé publique – Beauharnois-Salaberry se mobilise pour le port du masque Santé publique – Beauharnois-Salaberry se mobilise pour le port du masque
Travaux au pont Mercier – 1 voie ouverte par direction et transport collectif gratuit Travaux au pont Mercier – 1 voie ouverte par direction et transport collectif gratuit
Fermeture de la Plage de la Baie du village de Saint-Anicet Fermeture de la Plage de la Baie du village de Saint-Anicet
Emploi : ouvrier d’entretien recherché pour le Parc régional de Beauharnois-Salaberry Emploi : ouvrier d’entretien recherché pour le Parc régional de Beauharnois-Salaberry
Un géant de l’alimentation adhère à la collecte municipale des matières organiques Un géant de l’alimentation adhère à la collecte municipale des matières organiques

2 Réponse à "Une artiste du Haut-Saint-Laurent parmi les professionnels"

  1. Françoise Méra dit :

    Bonjour Nicole, je suis si contente pour toi de cette réussite. Comme tu dois être fière d’avoir affronter ce défi. Bravo et à bientot. Françoise

  2. Le spctacle 1/4 de Catherine Archambault avec Nicole Kerjean: J’y étais, c’était magnifique! Beauté des tableaux, habileté des danseuses, profondeur de l’émotion. Il faut absolument que ce spectacle voyage à travers la Province, que tous les amateurs de dans contemporaine puissent le voir!

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.