Un Québec vert dans un Canada brun* – Le billet de Guy Leclair, député de Beauharnois

(Guy Leclair – 12 août 2011) – En dépit de ce que certains voudraient bien nous faire croire, les divergences entre le Québec et le Canada se feront plus évidentes que jamais dans les années à venir. Dans ce contexte, c’est la question environnementale qui est la plus susceptible de mettre en relief le fossé entre les deux nations.

Il ne fait aucun doute que le défi environnemental représente désormais l’un des enjeux les plus importants, voire même le plus important pour les différents peuples du globe. L’existence du réchauffement climatique et surtout les conséquences que ce phénomène pourrait engendrer faisant désormais consensus, l’avenir appartient dorénavant aux nations qui sauront s’adapter en conséquence.

À ce chapitre, nous faisons d’ailleurs figure de modèle. En effet, le Québec a consacré d’importants efforts depuis des années afin de s’offrir une énergie verte et de lutter contre le réchauffement de la planète. Ces efforts se sont notamment traduits par une diminution de nos émissions de gaz à effet de serre depuis 1990, exploit que peu de nations sont parvenues à réaliser.

Cependant, notre appartenance au Canada, ce pays qui carbure de plus en plus au rythme des sables bitumineux de l’Alberta, risque d’anéantir tous nos efforts. En effet, en plus de constamment jouer les empêcheurs de tourner en rond lors des réunions internationales traitant du dossier climatique (réunions, soit dit en passant, au cours desquelles la voix du Québec ne pourra jamais être entendue tant et aussi longtemps qu’il ne formera pas un pays souverain), le gouvernement fédéral n’a aucune gêne à verser plus d’un milliard de dollars par année en subventions de toutes sortes à l’industrie pétrolière.

Dans ces circonstances, des organisations telles que l’Organisation mondiale du commerce OMC et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) ont confirmé que des pays étrangers seraient tout à fait dans leur droit de taxer les produits canadiens si ce dernier persiste à en faire si peu dans sa lutte contre le réchauffement climatique. Cette menace a d’ailleurs déjà été brandie par l’Union européenne, laquelle achète pour plus de 8,5 milliards $ de produits québécois chaque année. Bref, plutôt que d’être récompensés pour nos efforts, nous pourrions être punis pour l’inaction des autres.

L’image verte du Québec pourrait pourtant constituer un avantage comparatif considérable pour attirer des investisseurs étrangers désireux de s’affranchir du pétrole et d’opter pour une énergie propre, fiable et durable. Nos entrepreneurs auraient pu en profiter et se tailler une place enviable dans l’économie mondiale. Toutefois, notre appartenance au Canada nous empêche de profiter de cette manne. Alors que nous devrions bénéficier de notre rôle de leader en matière d’énergie verte, nous serons fort probablement taxés pour ne pas nuire à l’industrie pétrolière albertaine.

La situation est on ne peut plus claire : un Québec vert dans un Canada brun* sera pénalisé. À nous d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

(*Ce titre fait référence à une formule popularisée par Jean-François Lisée dans certains des articles publiés sur son blogue.)

 

Guy Leclair, député de Beauharnois

Assemblee-nationale-logo-publie-par-INFOSuroit-com_

 

 

 

———————————————–

Vous pouvez lire ou relire le Billet précédent de Guy Leclair, en cliquant sur le lien suivant :


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois, Environnement, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Top 5 des résolutions à adopter en 2020 Top 5 des résolutions à adopter en 2020
Vernissage de l’exposition D’abord et avant tout de Carmen Dubuc à la galerie de la MRC Vernissage de l’exposition D’abord et avant tout de Carmen Dubuc à la galerie de la MRC
Le conseil municipal de la Ville de Beauharnois adopte son budget 2020 Le conseil municipal de la Ville de Beauharnois adopte son budget 2020
Parlement des Jeunes : 8 élèves de la région à l’Assemblée nationale Parlement des Jeunes : 8 élèves de la région à l’Assemblée nationale
Nomination de Jeanick Mainville au sein de la Chambre de commerce Nomination de Jeanick Mainville au sein de la Chambre de commerce

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.