Un premier album pour Guâdjéwâ

(JP Major) – Vendredi soir le quatuor rock Guâdjéwâ a lancé un premier album devant une centaine de personnes à la Brasserie Olympique (B.O.) à Salaberry-de-Valleyfield.

Guâdjéwâ, qui signifie en langue iroquoise « Générateur de frissons » est formé du guitariste Antoine Beaulieu-Claveau (Coteau-du-Lac), du batteur Francis Lecavalier (Châteauguay), du rappeur Jérémie-Jacob Loubot-Landreville (Ormstown) et de la bassiste Valérie Tremblay (Salaberry-de-Valleyfield).

Ce groupe est donc issu des quatre pôles de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent avec des membres qui ont étudié au Collège Bourget à Rigaud, au Collège Héritage à Châteauguay, à la Cité-des-jeunes à Vaudreuil-Dorion et au Collège de Valleyfield.

C’est véritablement lors de leur passage au Collège de Valleyfield que la magie a opérée. C’est Antoine et Francis qui forment le groupe et invitent le rappeur Jérémie-Jacob à les rejoindre. Rappelons que Jérémie-Jacob Loubot-Landreville s’était rendu à la finale nationale de Cégeps en spectacle en 2010. De son côté Jérémie-Jacob recrute la bassiste Valérie Tremblay lors d’un tournage étudiant.

En octobre 2010, le groupe Guâdjéwâ fait sa première apparition sur scène à la B.O. et, devant la bonne chimie, la formation tente sa chance à l’édition 2011 de Cégeps en spectacle. Guâdjéwâ gagne le « Prix du public » lors de la finale locale.

Rapidement, le quatuor, qui donne dans le rock et le rap, est recruté par Geneviève Champagne, gestionnaire de projets artistiques pour MM Productions.

Tout ce beau monde s’attaque à l’enregistrement du mini-album Guâdjéwâ qui a été lancé vendredi dernier. Produit sans aide financière, la vente de ce disque, au coût de 10 $ l’unité, permettra au groupe de payer des inscriptions à des concours musicaux axés sur la relève.

Le mini-album inclut trois textes politiquement engagés, axés sur l’importance de reconnaître et de respecter les cultures québécoises et amérindiennes à leurs justes valeurs. On y retrouve le titre éponyme Guâdjéwâ, Le 7e continent et T’auras pas mon scalp.

Guâdjéwâ a été enregistré au Studio Grange à Salaberry-de-Valleyfield, dans le secteur Saint-Timothée, sous la supervision de Michel Roy de Vocale Conception.

Parmi les gens présents vendredi soir, il y avait Étienne Legault du Centre culturel Vanier de Châteauguay et Claudéric Provost de Valspec.  Les gens présents à la B.O. ont eu droit à une prestation acoustique du quatuor.

Il est fort possible que le groupe participe le 21 octobre à l’édition 2011 de la Nuit des sans-abris à la rotonde du parc Sauvé au cœur de Salaberry-de-Valleyfield. Cela devrait se confirmer sous peu.

Si vous souhaitez encourager Guâdjéwâ et obtenir une copie de leur mini-album, je vous invite à contacter Geneviève Champagne via courriel à  [email protected]. Les membres du groupe Guâdjéwâ sont aussi sur Facebook.

En attendant de voir à nouveau le groupe sur une scène quelque part, voici un extrait YouTube de leur présentation à la finale locale de Cégeps en spectacle le printemps dernier.


Share
Posté dans: Châteauguay, Culture, Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché
Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local
Le Collège Bourget tient ses premières portes ouvertes virtuelles Le Collège Bourget tient ses premières portes ouvertes virtuelles
Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social Concertation Horizon, un OBNL pour le développement social
La Mutuelle d’Attraction lance son calendrier automnal de formations La Mutuelle d’Attraction lance son calendrier automnal de formations

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.