Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Un nouveau départ pour Marie-Claudel Chénard

Marie-Claudel-Chenard-MCC-Photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – C’est le 9 février, à la Bibliothèque Café-Bistro de Salaberry-de-Valleyfield, qu’on pourra découvrir le premier EP de Marie-Claudel Chénard : Charmant fiel.

Après avoir évolué avec sa sœur au cœur du duo Eldéanne puis rejoint les rangs de l’École nationale de la chanson de Granby, celle qui arbore maintenant fièrement le nom de scène MCC considère avoir trouvé le son qui lui colle à la peau.

« L’école a été un grand tournant dans ma vie. J’y ai trouvé mon son grâce à des professeurs extraordinaires. Une fois sortie de l’école, j’ai eu un gros down et je me suis sentie désorientée parce que c’est comme s’il n’y avait plus rien, plus de musique, alors que je venais d’y passer 10 mois intenses », a-t-elle commenté en entrevue.

La bonne nouvelle, c’est qu’elle y a rencontré les frères Jean-Philippe et Frédéric Levac du groupe Pandaléon avec lesquels elle s’est ressourcée dans ce qu’ils appellent la piaule : une grange transformée en studio à Saint-Bernardin.

« Je me sens plus relaxe et plus libre que lorsque j’étais en duo avec Eldéanne puisqu’on travaillait dans un studio où on devait puncher de 8 à 5. À la piaule, je peux enregistrer quand je veux et même aller faire un tour de quatre roues [rire]. Aujourd’hui, je considère que mes chansons sont plus matures », poursuit-elle.

Un cœur vagabond

Même si elle a emménagé à Montréal depuis peu, on peut sentir que le cœur de Marie-Claudel Chénard appartient encore à Salaberry-de-Valleyfield. Ce dernier est toutefois également partagé avec Saint-Bernardin, ce qui engendre beaucoup de déplacements et également une petite difficulté à bien s’encrer.

« Je m’adapte doucement à la grande ville, mais j’ai de la difficulté à me défaire de mes attaches ici. Mes chansons sont d’ailleurs inspirées des sentiments que j’ai vécu après la fin de l’école soit l’amertume et la solitude dans mon appartement de Montréal. Je suis tout de même contente de passer par là pour me placer les pieds », avoue l’artiste.

La MOCO : réelle source d’inspiration

Album-Marie-Claudel-Chenard-MCC-Charmant-Fiel-Photo-courtoisie-publiee-par-INFOSuroit_comLes plus fins finauds d’entre vous aurez remarqué que le nouveau nom de scène de Marie-Claudel Chénard, MCC, représente les initiales de l’auteure-compositrice-interprète. Le lien est toutefois un peu plus profond puisqu’il signifie également Montréal Cotton Company, bien connue sous l’appellation MOCO.

« Mon grand-père a travaillé à la Montreal Cotton. En fait, les Chénard sont originaires de Rimouski, mais ils sont déménagés à Valleyfield pour travailler à l’usine. J’ai donc un fort sentiment d’appartenance envers ce lieu, même que plus jeune, je me demandais pourquoi il y avait mes initiales sur la bâtisse ! », confie-t-elle.

L’auteure-compositrice-interprète nourrit également son sentiment d’appartenance en travaillant à l’Hôtel Plaza, vestige de la Montreal Cotton, ce qui lui permet continuellement d’être inspirée par ce lieu. Complètement captivée par tout ce qui est empreint d’histoire, Marie-Claudel Chénard  partage cette passion qui se reflète bien dans les chansons de son EP.

Vous aurez l’occasion de voir l’évolution de l’artiste depuis son départ à neuf lors du lancement de Charmant fiel prévu le 9 février dans le cadre d’un 5 à 7 à la Bibliothèque Café-Bistro.

Marie-Caudel la surprenante

  • Marie-Claudel est une fière propriétaire d’une guitare XXL;
  • Certaines des chansons de l’artiste ont été composées lors de son passage au secondaire. C’est notamment le cas de MOCO;
  • Mordue des objets qui collectionnent les années et les histoires, elle possède même un dictionnaire des synonymes des années 30.

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Arts et spectacles, Beauharnois-Salaberry, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Un Party de Noël sous le signe de la reconnaissance et la générosité Un Party de Noël sous le signe de la reconnaissance et la générosité
Succès pour les Sports, loisirs et culture à Sainte-Martine Succès pour les Sports, loisirs et culture à Sainte-Martine
Des boîtes à lunch de l’époque de la MOCO au profit du MUSO Des boîtes à lunch de l’époque de la MOCO au profit du MUSO
Biblio-Tricot : dernier atelier de l’année ce vendredi Biblio-Tricot : dernier atelier de l’année ce vendredi

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.