André Desrochers au Musée national des beaux-arts

Cineaste-Andre-Desrochers-documentaire-l_eau-culte-riviere-St-Louis-Photo-Courtoisie-publiee-par-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Le cinéaste Beauharlinois André Desrochers sera de l’exposition Les Plasticiens et les années 1950/60 du Musée national des beaux-arts du Québec grâce à son film L’intuition intuitionnée. La projection aura lieu le samedi 16 mars prochain, à 14 h 30, à l’auditorium du Musée et sera suivie d’une discussion avec le cinéaste.

L’exposition, qui serait la première à mettre en lumière le mouvement plasticien, très présent à Montréal entre 1955 et 1970, regroupe plus de 70 œuvres, principalement des peintures, mais aussi des œuvres sur papier et quelques sculptures, de même que des documents d’archives.

Peintres-Fernand_Toupin-Louis_Belzile-Jauran-et-Jean_Paul_Jerome-film-Andre_Desrochers-photo-courtoisieLe documentaire de monsieur Desrochers y prend alors tout son sens puisqu’il y présente les artistes fondateurs de ce mouvement. On y découvre les peintres Fernand Toupin, Louis Belzile, Jauran (aussi connu sous le nom de Rodolphe de Repentigny) et Jean-Paul Jérôme raconter ce qu’ils ont accompli de grandiose en 1955 : le Manifeste des plasticiens et aphorismes. Leurs idées stimuleront d’autres artistes comme Fernand Leduc, Denis Juneau, Jean Goguen, Guido Molinari et Claude Tousignant. D’une durée de 71 minutes, le film permet donc de comprendre la contribution des plasticiens à l’art québécois.

Outre L’intuition intuitionnée, le Musée accueillera aussi le film Couleurs Mémoire de Nicola Zavaglia et Donald Winkler. D’une durée de 47 minutes, celui-ci permettra de se glisser dans l’intimité de l’artiste Guido Molinari, un passionné de la peinture. Les deux œuvres seront présentées en continu les 16 et 17 mars, ainsi que les 27 et 28 avril 2013. Toutes les représentations seront gratuites, mais les places sont limitées. Premiers arrivés, premiers servis!

L’exposition Les Plasticiens et les années 1950/60 se tiendra jusqu’au 12 mai prochain au Musée national des beaux-arts du Québec. Notons que le film d’André Desrochers a aussi été présenté au Musée d’art contemporain de Montréal en octobre 2012. De plus, depuis sa sortie au Festival international du film sur l’art (FIFA) en 2005, le documentaire a fait le tour de plusieurs festivals et compose les programmes de plusieurs cégeps.

Bravo André Desrochers !


Share
Posté dans: Beauharnois, Culture, Fierté régionale, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO Frette ou tablette – Une exposition houblonnée au MUSO
Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC
Une nouvelle exposition sur la bière présentée au MUSO Une nouvelle exposition sur la bière présentée au MUSO
Les travailleurs de la santé de la région au coeur d’une expo photo Les travailleurs de la santé de la région au coeur d’une expo photo
Création, expositions et rencontres au programme automnal de la Maison Félix-Leclerc Création, expositions et rencontres au programme automnal de la Maison Félix-Leclerc

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.