Un documentaire sur le tabou de la procréation sous pression

affiche-maman-non-merci-magenta-baribeau-photo-courtoisie(Collaboration Marie-Ève Rochefort) – La prochaine soirée ciné-conférence de Vent-Arts mettra en vedette un sujet qui peut encore sembler particulièrement sensible dans notre société du 21e siècle : le choix de dire non à la maternité.

Maman ? Non, Merci !, un documentaire de la cinéaste Magenta Baribeau, met en lumière la pression que vivent certaines femmes qui refusent d’avoir des enfants.

Le film sera présenté à 19 h le mercredi 18 mai au Pavillon Wilson de Coteau-du-Lac. Une période d’échanges avec la cinéaste suivra la diffusion, permettant ainsi aux spectateurs de discuter du documentaire, mais également de leur point de vue sur la situation.

Un tabou qui persiste

Il semble effectivement exister un tabou concernant la femme qui déroge du traditionnel destin d’enfanter pour se concentrer sur la carrière ou tout simplement sur elle-même. Or, de plus en plus de femmes font ce choix et sont alors confrontées, parfois avec leur conjoint, à une multitude de questions et de jugements et doivent conjuguer avec des raisonnements tels que «c’est parce que tu n’es pas encore prête ». Maman ? Non, merci ! lève le voile sur cette réalité et donne une voix à ces femmes.

Un peu plus sur la cinéaste

De Montréal en passant par la Belgique, la documentariste a rencontré divers experts, des théoriciennes, des auteures, des psychologues, mais surtout des femmes qui viennent expliquer comment s’exerce cette pression invisible et insidieuse de la maternité.

« Je me suis sentie comme une extra-terrestre toute ma vie, je suis heureuse de savoir qu’il y a d’autres femmes comme moi », commente Magenta Baribeau.

Ayant étudié en cinéma (Film Production) à l’université Concordia, la cinéaste a commencé à travailler sur son premier long métrage Maman? Non, merci! en 2008. Ce dernier a été présenté au populaire festival RIDM à l’automne 2015. Traductrice, blogueuse, féministe, Magenta Baribeau a aussi participé à la création de 2 autres documentaires, dont Pouding Chômeur de Bruno Chouinard qui sera présenté par Vent-Arts en clôture de la première saison des soirées du documentaire du Suroit.

Rappelons en terminant que le coût d’entrée pour la soirée du mercredi 18 mai est fixé à 10 $.

__________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Culture, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Une piste cyclable alternative et sécuritaire demandée pour le pont Mgr-Langlois Une piste cyclable alternative et sécuritaire demandée pour le pont Mgr-Langlois
Peu d’ouvertures des liens cyclables sur les barrages d’Hydro-Québec en 2019 Peu d’ouvertures des liens cyclables sur les barrages d’Hydro-Québec en 2019
Jour de la Terre – La pollinisation à l’honneur à Vaudreuil-Dorion Jour de la Terre – La pollinisation à l’honneur à Vaudreuil-Dorion
Une 5e sélection au FIFA pour le cinéaste André Desrochers Une 5e sélection au FIFA pour le cinéaste André Desrochers
Un grand choix d’activités pour la Semaine de la relâche à Châteauguay Un grand choix d’activités pour la Semaine de la relâche à Châteauguay

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2019 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.