Un dîner des maires inspirant pour l’avenir de la région

Nathalie_Simon-Guy_Pilon-Denis_Lapointe-et-Claude_Haineault-diner-des-maires-photo-INFOSuroit(Marie-Ève Rochefort) – Près de 315 personnes se sont réunies aujourd’hui (2 avril) à la salle Empire de l’Hôtel Plaza pour prendre part au dîner des maires, un événement réunissant pour la première fois les élus ainsi que les gens d’affaires des Villes de Châteauguay, Vaudreuil-Dorion, Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois.

L’idée était de mettre de l’avant les projets et les objectifs fixés par chacune des municipalités en lien avec l’arrivée de la nouvelle autoroute 30, qui les relie maintenant pour former un véritable pôle d’attraction. On reconnait les maires Nathalie Simon, Guy Pilon, Denis Lapointe et Claude Haineault, qui ont donc décrit les principaux avantages et attraits de leurs villes respectives.

L’événement, organisé par le Centre local de développement et la Chambre de commerce et d’industrie de Beauharnois-Salaberry, aura permis aux gens présents de connaître les caractéristiques des MRC de Beauharnois-Salaberry, Vaudreuil-Soulanges et Roussillon, représentant un territoire combiné de quelque 354 km carrés!

Objectif 2020

Bien que les défis diffèrent pour chacune des municipalités, les maires ont tous un point en commun : une vision de grandeur pour l’année 2020. En raison de l’axe économique et la croissance autour de l’autoroute 30, les perspectives d’avenir semblent fleurissantes pour l’ensemble du territoire. Les défis sont tout autant impressionnants.

Beauharnois :

Les premières interventions du maire de la Ville de Beauharnois, Claude Haineault, seront effectuées dans le domaine manufacturier. En effet, il espère pouvoir récupérer les quelque 2 000 emplois perdus au courant des dernières années. Avec les annonces d’entreprises qui viennent s’installer dans la municipalité, l’objectif semble amplement réalisable. Au niveau commercial, monsieur Haineault vise la revitalisation du centre-ville et il compte travailler sur ce qu’il considère être une lacune dans sa Ville : les services de santé. Il a bien évidemment rappelé certains projets ayant déjà fait l’objet de conférences de presse tels que la construction d’un complexe immobilier multiservices. En 2020, Beauharnois prévoit accueillir 20 000 personnes sur son territoire.

  • 94 % de la population est francophone;
  • 63 % de son territoire est agricole;
  • Sa richesse foncière est évaluée à 1 milliard de dollars;
  • En 2013, la ville célèbrera son 150e anniversaire.

Châteauguay :

La mairesse Nathalie Simon vise principalement à transformer la banlieue en ville: « Châteauguay était une ville-dortoir, mais on a décidé de se réveiller ». Son principal défi est donc de créer un centre-ville dynamique et moderne qui diversifiera les services offerts, retiendra des travailleurs d’ici et attirera des visiteurs d’ailleurs. Elle désire aussi dynamiser le parc industriel et rendre les terrains accessibles rapidement aux nouvelles entreprises. Parmi les autres objectifs mentionnés par madame Simon, pensons à la mise à niveau de l’usine d’épuration et des infrastructures. En 2020, Châteauguay projette de compter 50 000 personnes sur son territoire.

  • La ville célèbrera bientôt son 350e anniversaire;
  • 60 % de sa population est francophone;
  • 68 % des habitants sont bilingues;
  • Près de 75 % de sa population travaille à Montréal;
  • 25 % de son territoire est agricole;
  • Sa richesse foncière est évaluée à 4 milliards de dollars, une augmentation de 160 % depuis 2003!

Vaudreuil-Dorion :

Ils seront nombreux à crier de joie au moment d’ouvrir officiellement l’Hôpital du Centre de santé et de services sociaux de Vaudreuil-Soulanges. Il s’agit d’un des grands objectifs du maire Guy Pilon. Autrement, il a été très éloquent au sujet de retenir les citoyens dans le secteur, plutôt que de les envoyer travailler à Montréal. La revitalisation des vieux secteurs, l’usine de biométhanisation et la consolidation du réseau routier de la ville sont quelques-uns des défis et projets fixés par Vaudreuil-Dorion. 45 000 personnes devraient habiter le secteur en 2020.

  • 64 % de sa population est francophone;
  • 56 % de son territoire est agricole;
  • son taux de chômage est évalué à 4,3 %;
  • Sa richesse foncière est évaluée à 4 milliards de dollars;
  • La ville bénéficie de la proximité des autoroutes 20, 30 et 40.

Salaberry-de-Valleyfield :

Le maire de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, Denis Lapointe, semblait très optimiste quant aux années à venir. Avec des entreprises comme CSX et Namaska Lithium qui viennent s’installer dans la région, l’avenir de la ville semble efefctivement prometteur. Comme ses voisins, monsieur Lapointe a dressé sa liste des défis et projets. Parmi eux, on peut noter la modernisation de l’usine d’épuration, l’Écoparc industriel, le réaménagement du parc Delpha-Sauvé, expansion des places dans le quai de la marina et du vieux canal ainsi que la Cité de la santé et du savoir. En hiver 2014, le maire annoncera aussi la tenue du Festival arbres et lumières. En 2020, Salaberry-de-Valleyfield projette d’accueillir quelque 45 000 personnes.

  • 95 % de sa population est francophone;
  • 58 % de son territoire est agricole;
  • La ville offre 17 000 emplois, dont 6 000 navetteurs;
  • Sa richesse foncière est évaluée à 3,2 milliards de dollars, une hausse de 105 % depuis 2003;
  • Son taux de chômage est évalué à 7,1 %.

En conclusion, l’arrivée de l’autoroute 30 permettra assurément aux maires des quatre municipalités de travailler de concert afin de rendre le territoire de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent encore plus invitant aux yeux des investisseurs et de la population. Rendez-vous en 2020 pour voir l’évolution des projets et des défis fixés par Nathalie Simon, Denis Lapointe, Claude Haineault et Guy Pilon.

 


Share
Posté dans: Affaires, Beauharnois, Beauharnois-Salaberry, Châteauguay, Nouvelles générales, Roussillon, Valleyfield, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Plus de 3M$ remis aux restaurants, gyms et entreprises de Vaudreuil-Soulanges Plus de 3M$ remis aux restaurants, gyms et entreprises de Vaudreuil-Soulanges
Internet haute vitesse – la députée Claire IsaBelle fait le point Internet haute vitesse – la députée Claire IsaBelle fait le point
Un bureau satellite de la Sûreté du Québec au coeur de Sainte-Martine Un bureau satellite de la Sûreté du Québec au coeur de Sainte-Martine
Emploi : Intervenant chargé de projets jeunesse au CJE Beauharnois-Salaberry Emploi : Intervenant chargé de projets jeunesse au CJE Beauharnois-Salaberry
Des opportunités de carrière à la MRC de Beauharnois-Salaberry Des opportunités de carrière à la MRC de Beauharnois-Salaberry

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.