Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Transport en commun : économie de 1,4 M$

autobus Dufresne CITHSL Photo INFOSuroit(JPM – Article mis à jour le 25 septembre 15 h) – Dès 2018, selon la Ville de Mercier, le nouveau service de transport en commun de Mercier vers Montréal permettra une économie annuelle de 1,4 M$ selon des chiffres présentés par des représentants du nouveau Réseau de transport métropolitain (RTM) lors d’une rencontre avec des dirigeants de la Ville de Mercier le 21 septembre dernier. Cette présentation du RTM survient à la suite de l’attribution d’un contrat avec un transporteur à la suite du processus d’appel d’offres en vue de l’établissement du transport en commun à partir du 1er janvier 2018.

Le plus bas soumissionnaire était connu depuis le début août puisque le processus d’appel d’offres est public. Il s’agit de l’entreprise Transdev Québec. Sa soumission de 1 453 627 $ était la plus basse. Les deux autres soumissionnaires ont été le transporteur La Québécoise à 1 854 002 $ et Autobus Dufresne, transporteur actuel pour le défunt Conseil intermunicipal de transport du Haut-Saint-Laurent avec une offre à 2 072 108 $ pour le nouveau service du RTM.

1,4 M$ d’économie

En tenant compte du coût actuel en 2017 pour le transport en commun vers Montréal avec le CITHSL (2 831 000 $), l’économie en 2018 serait de 1,4 M$.

« C’est une économie de 48 % et la Ville de Mercier est particulièrement fière d’avoir maintenu sa position afin de protéger les intérêts de ses citoyens » indique monsieur René Chalifoux, directeur général.

Soulignons qu’au montant de 1 453 627 $ présenté par Transdev, il est possible pour le RTM de se prévaloir d’options de développement (fréquence, rabattement, type de véhicule, etc.) jusqu’à 15 % de la valeur totale du contrat, selon les ressources disponibles et dans les limites des règles contractuelles.

Par voie de communiqué les dirigeants de Mercier soulignent que finalement le temps donne raison à la ville. Rappelons que depuis 2014, la Ville de Mercier dénonce que le contrat pour le transport en commun du CITHSL avec l’entreprise Autobus Dufresne de Sainte-Martine se fasse de gré à gré. Les prétentions de Mercier sont à l’effet que le renouvellement de gré à gré existerait depuis 1991. Qu’un organisme tel que le CITHSL ne soit pas soumis aux mêmes lois et exigences que les municipalités lors de l’octroi de contrats était inconcevable pour la Ville de Mercier qui a fait des représentations auprès du gouvernement du Québec.

Le 1er juin dernier est entrée en vigueur la nouvelle gouvernance du transport collectif pour la grande région métropolitaine. Le tout a marqué la fin des activités pour les conseils intermunicipaux de transport (CIT). Les CIT du Haut-Saint-Laurent, CIT du Sud-Ouest et CIT de la Presqu’île par exemple, ont comme plusieurs autres services des régions périphériques à Montréal, été remplacés par le RTM (Réseau de Transport Métropolitain).

Avec la nouvelle gouvernance du Réseau de transport métropolitain (RTM), la Ville de Mercier peut maintenant se tourner vers l’avenir. Les responsables de l’administration municipale envisagent même de bonifier le transport en commun en instaurant notamment un circuit de transport collectif local.

_____________________________________________________


Share
Posté dans: Haut-Saint-Laurent, Nouvelles générales, Roussillon, Transport Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

La  Nuit des sans-abri soulignée dans trois secteurs de la région La Nuit des sans-abri soulignée dans trois secteurs de la région
Élections – Rencontres publiques et débats à ne pas manquer Élections – Rencontres publiques et débats à ne pas manquer
La cour municipale de Mercier en service dès le 26 octobre La cour municipale de Mercier en service dès le 26 octobre
La police de Mercier arrête un individu suspecté de plusieurs vols La police de Mercier arrête un individu suspecté de plusieurs vols

Une réponse à "Transport en commun : économie de 1,4 M$"

  1. France Myre dit :

    Pour le transport local, vous leur filerez les autobus scolaires de Transdev car ils n’auront pas besoin de confort vu qu’ils voyageront dans les environs. Laissez plutôt les coach pour les usagers du centre-ville et Angrignon car avec tout le trafic, ça sera apprécié car avec les manteaux d’hiver, on s’entend qu’être debout n’est pas agréable, surtout quand ça fait au dessus d’une heure que t’es pris dans le trafic.

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.