L’entreprise Télescopes Normand Fullum reçoit 65 000 $ en subvention gouvernementale

Luc_Many Yvon_Marcoux Normand_Fullum et Francois_St-Martin photo INFOSuroit Celine_Pilon(Céline Pilon) – Normand Fullum, un entrepreneur de Vaudreuil-Soulanges passionné d’astronomie reçoit une contribution financière de 64 984 $, somme qui permettra de réaliser un prototype de télescope de grande dimension.

L’annonce a été faite vendredi dernier. Sur place, il y avait notamment Luc Many, « coach » de Réseaux Emploi Entrepreneurship, Yvon Marcoux, député de Vaudreuil, Normand Fullum et François St-Martin, de Télescopes Normand Fullum (TNF), ainsi que René Marineau, mentor de M. Fullum.

Lorsqu’il a construit son tout premier télescope de ses propres mains, il y a maintenant plus de 15 ans, Normand Fullum ne pouvait sans doute pas imaginer que cette passion croissante pour le monde céleste le mènerait à créer sa propre entreprise de télescopes artisanaux qui se vendent aujourd’hui aux quatre coins de la planète.

Télescopes Normand Fullum inc. (TNF) a vu le jour en 2007 à Vaudreuil-Dorion.  En 2011, l’entreprise atteint une telle notoriété que le gouvernement du Québec lui accorde un soutien financier afin de réaliser une nouvelle étape du développement de son entreprise. C’est le député de Vaudreuil, Yvon Marcoux qui a annoncé le 23 septembre dernier, au nom du ministre du Développement économique, de l’innovation et de l’Exportation, Sam Hamad, le versement d’une contribution financière qui permettra à TNF de poursuivre sa croissance.

Le député de Vaudreuil a tenu à souligner la vision et la persévérance de Normand Fullum qui a remporté de nombreux prix prestigieux au fil des années.

Normand_Fullum avec telescope_en_bois photo INFOSuroit_com via Celine_PilonTNF s’est également associé avec le Dr. Jean-François Viens, chercheur au département d’optique de l’Université Laval, lequel souligne à son tour son sens de créativité et son flair pour l’innovation. «Normand Fullum est l’exemple parfait de l’entrepreneur québécois par sa foi et sa vision dans son projet sans oublier son audace et sa détermination,» a-t-il mentionné.

La collaboration de Télescopes Normand Fullum (TNF) avec l’Université Laval s’avère capitale puisque l’entreprise vaudreuil-soulangeoise sera en mesure de fournir le four qui permet de fabriquer le verre sur mesure pour les télescopes.

Normand Fullum a rendu hommage à son associé François St-Martin et à son équipe et a dévoilé ses objectifs de développer le côté planétaire de son entreprise au-delà de Vaudreuil-Soulanges et du Québec, grâce à la diffusion de publicité sur internet.

En terminant Normand Fullum a évoqué ses projets à venir. «Si, grâce à un petit télescope de 4 pouces, on peut apercevoir des étoiles situées à des millions d’années-lumière, imaginez ce qu’on pourra découvrir avec des télescopes de plus en plus grands. Pour construire ces télescopes, il nous fallait régler le problème d’approvisionnement en grandes pièces de verre, et grâce à cette aide gouvernementale, cela devient possible,» a-t-il conclu.


Share
Posté dans: Affaires, Nouvelles générales, Vaudreuil-Soulanges Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Les choristes des Enchanteurs unissent à nouveau leur voix Les choristes des Enchanteurs unissent à nouveau leur voix
La poésie prendra d’assaut Vaudreuil-Dorion pour le MOSA La poésie prendra d’assaut Vaudreuil-Dorion pour le MOSA
Fin des travaux et réouverture du Centre de services Desjardins de St-Zotique Fin des travaux et réouverture du Centre de services Desjardins de St-Zotique
Un outil pour éviter le gaspillage d’eau potable à Vaudreuil-Dorion Un outil pour éviter le gaspillage d’eau potable à Vaudreuil-Dorion
Nouvelle étape pour le pôle municipal de Vaudreuil-Dorion Nouvelle étape pour le pôle municipal de Vaudreuil-Dorion

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.