Le Suroît remporte un grand succès au congrès annuel de la Fédération Québécoise des Municipalités

(M Joube) – La région du Suroît a, sans contredit, gagné en notoriété auprès des 2 000 élus et gestionnaires municipaux présents au congrès annuel de la Fédération Québécoise des Municipalités ! On peut dire “Mission accomplie” pour Jean Lalonde, maire de Très-St-Rédempteur et président du Congrès 2010.

Congres-FQM-2010-prefets-JLalonde-ACAstagner-BGenereux-President-FQM-YDaoust-et-plus-Photo-courtoisie
Sur la photo, deux camelots, Jean Lalonde, Alain Castagner, maire de Saint-Anicet et préfet du Haut-St-Laurent, Bernard Généreux le président de la FQM, Yves Daoust maire de St-Louis-de-Gonzague et préfet de la MRC Beauharnois-Salaberry, Gilles Farand, maire de St-Clet et préfet de la MRC Vaudreuil-Soulanges ainsi que le représentant du journal Le Suroît de 1844.

Il aura fallu 6 mois de travail à Tourisme Suroît, en étroite collaboration avec les MRC et CLD de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent, de Vaudreuil-Soulanges pour concevoir et orchestrer la campagne de séduction du Suroît. Pour cela, de multiples actions colorées autant que savoureuses ont été déployées au long des trois jours de congrès, du 30 septembre au 2 octobre.

C’est sous le thème « Le Suroît, terre d’échange… carrefour d’avenir! » que Le comité organisateur a décliné la richesse économique, culturelle et touristique de son territoire et fait connaître le tempérament chaleureux des suroisiens.

Dès jeudi, les congressistes étaient accueillis par des crieurs d’un autre temps distribuant l’édition du 30 septembre 1844 du « journal Le Suroît ».  Ils se retrouvaient face à l’imposant kiosque du Suroît présentant, unis, sous une immense bannière, les kiosques individuels des 3 MRC. Les agents présentaient les grands projets et défis de chaque territoire : A 30, Circuit du Paysan, Piste cyclable en œuvre…. Tandis que Tourisme Suroît accueillait les congressistes.

Présenté sous ses différentes facettes : « Terre de convergence, carrefour d’affaires », « Terre de culture, carrefour d’émotions », « Terre de découverte, carrefour d’évasion », « Terre fertile, carrefour gourmand », Le Suroît s’est harmonieusement décliné.

La dégustation ; Les producteurs présents, fiers représentants du Suroît, ont rencontré un très grand succès auprès des congressistes. Délicieux, savoureux, variés… les compliments n’ont cessé de se faire entendre. Que ce soit l’Auberge des Gallant, la Sucrerie de la Montagne, Les Élevages Périgord, La Maison du Défricheur, l’Hôtel Plaza Valleyfield, la Brasserie Schoune, la Cidrerie Rockburn ou le Vignoble du Marathonien, tous ont été ravis de leur participation.

Des dîners et des surprises ; Préparés à partir de produits provenant de la région, les dîners, en plus de séduire par leur qualité, ont été l’occasion pour le Suroît de briller de mille feux. En arrivant à leur table, les 1 800 convives ont eu la surprise de découvrir, chacun, un présent à leur place (Miel à la cannelle de la Brasserie Saint-Antoine-Abbé, Réduction de Carminé et Gelée de Vergus Au Verger du Clocher, Trio de chocolat de la Maison des bonbons et Moutarde au sirop d’érable de la Ferme Hillspring). Quelle douce introduction à la projection d’un premier court métrage célébrant la valeur touristique du territoire, présenté avec brio par notre conteur animateur Éric Michaud, en spectacle le lendemain en première partie de Véronic DiCaire, avec son conte sur le Suroît.

congres-fqm-2010-photographe-josianefarand-avec-congressiste-kiosque-suroit-photo-courtoisieŒuvre en construction ; Quel succès pour l’atelier de notre photographe, Madame Josiane Farand, qui ne manquait pas de modèles.

Près de 300 congressistes ont joué le jeu en se faisant photographier afin de participer à l’œuvre dévoilée en clôture. pour l’occasion, les congressistes étaient invités à revêtir chapeaux et costumes de toutes sortes.

De l’avis de monsieur Jean Lalonde, maire de Très-Saint-Rédempteur et président du congrès 2010, « Le Suroît a fait plus que se positionner, il a brillé et à surpris par la créativité et la  qualité de ses présentations auprès du monde municipal québécois. ».

Regroupant 43 municipalités, la région touristique du Suroît a été créée en 1994 par les MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges.  Même si elle fait partie de territoires géographiques plus vastes (Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, Montérégie), la région du Suroît est de plus en plus reconnue par les touristes et excursionnistes, notamment pour ses plans d’eau, pour ses paysages champêtres ainsi que pour la pratique du vélo.

La FQM a été fondée en 1944 et regroupe aujourd’hui plus de 1 000 membres et 7 000 élus.


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Culture, Nouvelles générales, Tourisme Marqueurs: , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Ce soir 20h30 : Hommage aux travailleurs de l’Hôpital Anna-Laberge Ce soir 20h30 : Hommage aux travailleurs de l’Hôpital Anna-Laberge
Changement d’horaire dans le Réseau des écocentres de la MRC de Vaudreuil-Soulanges Changement d’horaire dans le Réseau des écocentres de la MRC de Vaudreuil-Soulanges
Ouverture de 4 cliniques d’évaluation COVID-19 en Montérégie-Ouest Ouverture de 4 cliniques d’évaluation COVID-19 en Montérégie-Ouest
Printemps, bac brun et surplus de résidus verts Printemps, bac brun et surplus de résidus verts
Coronavirus : Aide d’urgence aux PME via le CLD Beauharnois-Salaberry Coronavirus : Aide d’urgence aux PME via le CLD Beauharnois-Salaberry

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.