Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Soirée d’information sur les risques de la fluoration de l’eau

Verre-eau-potable-robinet-photo-INFOSuroit_com(Marie-Ève Rochefort) – Le Comité de citoyen(ne)s de Châteauguay sans fluor, en collaboration avec la Coalition Eau Secours, invite la population à une soirée d’information prévue le jeudi 22 janvier, 19 h, concernant les risques sur la santé de la fluoration de l’eau potable.

Pour l’occasion, le conférencier Gilles Parent, coauteur du livre La fluoration : autopsie d’une erreur scientifique viendra expliquer les conséquences de cette pratique sur l’environnement, mais également sur la santé humaine.

Une pratique discutable

C’est au début des années trente que des chercheurs auraient mis en évidence une corrélation entre la consommation de l’eau fluorée et la très faible présence de caries. Aujourd’hui, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec considère la fluoration « comme l’un des moyens les plus efficaces, sécuritaires, économiques et équitables pour réduire la carie ». Ce n’est toutefois pas l’avis de tous.

Alex_Terrigno-Comité-citoyens-Chateauguay-sans-fluor-photo-Facebook-publiee-par-INFOSuroit_comEn effet, certaines études tendent à démontrer que la fluoration de l’eau n’est pas tant miraculeuse contre la carie, contrairement à ce que les instances gouvernementales voudraient nous faire croire, et aurait également des effets secondaires néfastes à long terme. Le livre La fluoration : autopsie d’une erreur scientifique rapporte notamment les cas de fluorose (présence de taches sur les dents) ainsi qu’une augmentation anormale de certains cancers. Pour Alex Terrigno, qui est l’un des membres du Comité de citoyen(ne)s de Châteauguay sans fluor, trop de gens sont mal informés sur les conséquences de la fluoration de l’eau.

« Ma position est que tout le monde a la liberté de faire des choix et de ne pas être forcé de prendre un médicament ajouté dans l’eau potable. L’objectif avec la soirée, c’est d’informer les gens sur les effets du fluor sur le corps humain grâce à notre invité qui cumule 35 ans d’expertise et les pousser à se poser des questions. D’autant plus que seulement 3 % des municipalités mettent encore du fluor dans leur eau ! On a déjà du fluor dans le dentifrice, pourquoi en rajouter dans l’eau et polluer notre corps ? », a-t-il commenté en entrevue avec INFOSuroit.com.

Nathalie_Simon-mairesse-Chateauguay-photo-INFOSuroit_comDe son côté, la mairesse de la Ville de Châteauguay, Nathalie Simon, affirme qu’une journée de réflexion sur le sujet sera organisée.

« Je pense que la fluoration est un sujet qui doit être débattu collectivement. [La municipalité] s’est donc engagée à organiser une journée de réflexion, de consultation ou un débat sur la question où, je l’espère, nous aurons des spécialistes de part et d’autre pour faire valoir les points des deux côtés. Je veux bien respecter l’entente survenue avec le ministère, mais si ça va à l’encontre de la volonté largement exprimée des citoyens, nous allons cesser la fluoration », a commenté madame Simon.

La mairesse a également précisé que, bien que sa ville use de la fluoration de son eau potable, elle ne représente en aucun cas la porte-parole de la direction de la santé publique à cet effet. Selon elle, c’est au gouvernement de faire valoir son point, ce qu’elle considère qui n’a pas été fait en rappelant qu’il y a quelques années, la Municipalité de Léry ne puisait pas son eau à Châteauguay et par conséquent, n’y ajoutait pas de fluor. Même en faisant appel à des responsables du secteur de la santé, madame Simon n’a pas été en mesure d’obtenir des chiffres comparatifs à savoir si les Châteauguois avaient une meilleure santé dentaire que les habitants de Léry. Elle regarde également de l’autre côté de la médaille en affirmant que certaines municipalités ont du fluor naturellement dans leur eau, et ce, dans une proportion plus grande que ce qui est ajouté à Châteauguay.

En attendant la journée de réflexion sur la fluoration de l’eau potable annoncée par la ville, tous peuvent assister gratuitement à la soirée d’information prévue le 22 janvier prochain à la Légion royale canadienne de la municipalité (39, rue Gilmour).

Quelques statistiques

Selon le document La fluoration de l’eau potable : position du directeur national de santé publique (2012), l’implantation de la fluoration dans la province aurait apporté une diminution de la carie de 20 % à 40 % selon les régions. Ce même document prétend également que « la fluoration peut réduire jusqu’à 64 % la prévalence de la carie chez certains groupes ».

L’avis scientifique Fluoration de l’eau : analyse des bénéfices et des risques pour la santé met en lumière les risques et bénéfices de la fluoration pour la santé humaine et l’environnement. Il est important de rappeler que ce rapport date de 2007 et que la situation peut avoir largement évolué au fil des ans.

_______________________________________________________________________


Share
Posté dans: Châteauguay, Environnement, Nouvelles générales, Santé Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Croissance domiciliaire – Ormstown obtient le feu vert Croissance domiciliaire – Ormstown obtient le feu vert
Ajout de services préhospitaliers d’urgence Ajout de services préhospitaliers d’urgence
Le Père Noël sera à la prochaine Soirée Communau-T Le Père Noël sera à la prochaine Soirée Communau-T
Certification pour entreprises et organismes : Ici on recycle! Certification pour entreprises et organismes : Ici on recycle!

Une réponse à "Soirée d’information sur les risques de la fluoration de l’eau"

  1. Louise Fougère dit :

    Bravo pour cette belle initiative ! Suite à un article paru sur le fluor… en 2011 disant que le projet était en étude : propos de la mairesse Mme Simon… Je me suis permis d’écrire à la ville début 2013 pour connaître où en était cette étude ? Je n’ai jamais reçu de réponses… et j’en comprends maintenant la raison.
    Je me souviens d’avoir lu qu’il n’y avait que 24 villes au Québec soit 3% qui utilisaient encore du fluor dans leur eau. Alors, si nous excluons Châteauguay qui fournit l’eau à d’autres municipalités (Mercier, Léry, Ste-Martine, St-Isidore…) nous tombons en dessous de la barre des 3%.
    Pour ma part, je suis contre le fluor ajouté dans l’eau… Aussi comme la mairesse Mme Simon le précisait en 2011, il en coûte 75 $ pour ajouter le fluor et si nous l’enlevons, ceci ne diminuera pas vos taxes. De toute façon, nos taxes augmentent chaque année malgré les services, sauf que je préfère payer le 75 $ pour avoir une eau sans fluor qui est dommageable pour la santé. « En attendant la journée de réflexion sur la fluoration de l’eau potable annoncée par la ville »… qui dure déjà depuis 2011 ? Longues réflexions… sans aboutir à aucune action malgré les nombreuses études concernant le fluor !

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.