Facebook Linkedin Twitter Google+ RSS

Séances d’information concernant un projet d’école alternative

ecole-alternative-la-traversee-logo-photo-courtoisie-publiee-par-infosuroit-com(Marie-Ève Rochefort) – La population sera conviée à trois séances d’information concernant la possibilité de voir naître une école primaire alternative sur le territoire de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands : La Traversée.

Le projet, mûri par un comité de parents bénévoles, propose un mode alternatif d’enseignement prônant une approche participative et communautaire dans laquelle chaque intervenant (équipe de direction, enseignants et parents) joue un rôle actif dans l’épanouissement de l’élève.

La première séance d’information aura lieu le 10 mai, au Centre récréatif d’Ormstown. Suivra celle du 17 mai, prévue à l’école Langlois de Salaberry-de-Valleyfield alors que la troisième prendra place au Centre communautaire de Beauharnois, le 25 mai. Chacune des rencontres se tiendra à 19 h.

Pourquoi une école alternative ?

Pour le comité de parents derrière ce projet, l’école alternative est une façon différente d’éduquer les enfants en raison du fait qu’elle s’adapte aux élèves et non le contraire pour assurer leur développement global. Le programme du ministère de l’Éducation est respecté, mais les enseignants misent surtout sur un apprentissage personnalisé qui respecte le rythme de l’enfant.

« Dans l’école traditionnelle, si les enseignants font du français de 10 h 15 à midi, les élèves doivent faire du français, même s’ils veulent pratiquer l’anglais. Dans l’école alternative, on fait des projets qui touchent plusieurs matières, les mêmes qui sont enseignées dans les écoles traditionnelles via le programme du ministère. C’est juste qu’elles sont enseignées différemment. On brise le cadre traditionnel », a commenté Kathleen Favreau-O’Brien, une des membres du comité de parents derrière La Traversée.

À l’école alternative, les élèves sont impliqués dans les décisions de l’école et dans la vie sociale scolaire. Aussi, le cursus scolaire est plus flexible puisque, bien que les jeunes passent 7 années au primaire et 3 autres au secondaire, il n’existe pas de distinction de niveau afin de respecter le rythme d’apprentissage de chaque élève et il pourrait même y avoir formation de groupes multiâges. Enfin, madame Favreau-O’Brien a rappelé l’importance de l’implication des parents.

« Le parent doit s’impliquer à différents niveaux. Dans les écoles traditionnelles, n’entre pas qui veut alors que l’école alternative est un peu comme dans un CPE. L’implication est de mise pour que l’éducation se poursuive à la maison. Il faut voir ça comme une diversité, une ouverture, une innovation », poursuit-elle.

Le comité espère pouvoir mettre sur pied une école alternative qui viserait d’abord les niveaux maternelle, première et deuxième année du primaire. En visitant le site Internet de La Traversée, les parents désirant soutenir le projet pourront signifier leur intérêt en remplissant un court questionnaire, ce qui permettra aux instigateurs de mieux planifier la mise en place de cette nouvelle école et mesurer l’engouement. Les personnes intéressées sont priées de confirmer leur présence à la rencontre de leur choix par courriel à l’adresse [email protected].

Obtenir l’accord de la commission scolaire

Outre le soutien de la population, le comité de parents derrière le projet La Traversée doit obtenir la bénédiction de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands pour aller de l’avant.

« On est en train de monter le projet et de mesurer l’intérêt de la population. Le conseil des commissaires devrait nous donner une réponse en juin », affirme Kathleen Favreau-O’Brien.

La bonne nouvelle, c’est que la commission scolaire démontre une ouverture devant le dossier.

« Je sais que le groupe de parents travaille très fort dans l’avancement du dossier et les services éducatifs de la commission scolaire sont en communication avec eux. Les parents viennent régulièrement aux séances du conseil des commissaires. Jusqu’à maintenant, tout a bien été fait et les services éducatifs sont en mode ouverture. L’administration fera ses recommandations au courant des prochains mois », a fait savoir Jean-François Primeau, directeur du Service du secrétariat général et des communications à la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands.

Le comité de parents espère voir l’école alternative La Traversée ouvrir en septembre 2017.

_________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Éducation, Jeunesse, Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Rencontre grand public pour réfléchir sur le vieillissement Rencontre grand public pour réfléchir sur le vieillissement
Taverne de la ferme : country pub nouveau genre à Ormstown Taverne de la ferme : country pub nouveau genre à Ormstown
De l’embauche pour aider à la réussite éducative De l’embauche pour aider à la réussite éducative
Neuf fermes de la région en mode Portes ouvertes Neuf fermes de la région en mode Portes ouvertes

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2017 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.