Séance du conseil perturbée – l’intimidation du SCFP dénoncée

Armoiries de Chateauguay et salle du conseil municipal-Photo Division des communicationsManquant à leur engagement de manifester dans le respect et pacifiquement, les représentants de divers groupes du SCFP ont grandement perturbé la séance ordinaire du conseil municipal de Châteauguay du lundi 5 mai. Des citoyens présents à la séance se sont sentis intimidés et ébranlés par la violence de la manifestation.

La mairesse de la Ville de Châteauguay Nathalie Simon juge ce comportement inacceptable et exige des excuses publiques. « J’ai personnellement toujours agi avec respect et rigueur envers tous. Au niveau de l’organisation, les canaux de discussions et les processus de suivis ont toujours été maintenus. J’estime que le droit de manifester est tout à fait légitime, mais je refuse tout geste d’intimidation, de violence ou de vandalisme. La société dépense des centaines de milliers de dollars pour contrer l’intimidation chez les jeunes; il est de notre devoir collectif de ne pas collaborer à perpétuer ni à cautionner, nous-mêmes, ce genre de comportements répréhensibles », soutient-elle.

-Dossier provincial des fonds de pension-

Venus appuyer l’exécutif local, dans la foulée des manifestations concernant le dossier provincial des fonds de pension, des représentants de syndicats de l’extérieur, notamment de Montréal, ont chahuté à l’extérieur de la salle du conseil, frappant violemment sur les murs, faisant éclater des pétards et déclenchant l’alarme incendie, forçant ainsi la suspension de la séance.

Nathalie-Simon-prefete-MRC-Roussillon-et-mairesse-Chateauguay-photo-INFOsuroitLa mairesse dénonce vivement cette façon d’agir qui s’est faite au détriment des citoyens présents qui avaient des questions légitimes à poser à leurs élus. « Par ces agissements inadéquats, les manifestants, en plus d’intimider les honnêtes citoyens, ont mobilisé une équipe de pompiers dont la tâche première n’est pas de répondre aux actions délibérées, perpétrées dans le seul but de semer la pagaille », poursuit Mme Simon.

La séance a repris après une trentaine de minutes. La majorité des citoyens inquiétés par la tournure des événements étaient rentrés chez eux. « Les syndiqués cols bleus devraient comprendre que ce n’est pas en faisant un tel vacarme qu’ils auront plus d’écoute », de conclure la mairesse de la Ville de Châteauguay Nathalie Simon.

______________________________________________________________________________________


Share
Posté dans: Nouvelles générales Marqueurs: , , , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Cliniques de dépistage à Delson, Beauharnois, Châteauguay et Les Cèdres Cliniques de dépistage à Delson, Beauharnois, Châteauguay et Les Cèdres
Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes Partagez un chocolat chaud pour deux bonnes causes
Opération Alcool-Drogues : 8 barrages routiers érigés par le SPC Opération Alcool-Drogues : 8 barrages routiers érigés par le SPC
Entraves à la circulation sur l’autoroute 30 à Châteauguay Entraves à la circulation sur l’autoroute 30 à Châteauguay
Bilan du SPC pour les premiers jours du couvre-feu Bilan du SPC pour les premiers jours du couvre-feu

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2021 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.