Retour sur l’hommage aux Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie qui ont quitté Sainte-Martine après 115 ans

(Odette Côté) – Plus de 600 personnes ont participé aux activités soulignant le départ définitif de la congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) de la municipalité de Sainte-Martine, dans le diocèse de Valleyfield après 115 ans. « La paroisse perd l’un de ses plus beaux fleurons, il est normal de venir exprimer toute notre gratitude même si nous regrettons leur décision », ont souligné de nombreux paroissiens émus.

De nombreux groupes dont la Maison des jeunes L’Entracte qui bénéficie du soutien financier et moral de la congrégation, ont participé à cette manifestation le 22 mai dernier. Malgré la déception de voir partir l’un de ses plus beaux fleurons, la population de Sainte-Martine avec à sa tête, le maire François Candau, a tenu à transmettre un message d’amour et de remerciement aux SNJM du Québec.

Ces dernières quittent la municipalité avec la conviction que l’esprit de leur fondatrice Eulalie Durocher sera perpétué de magnifique façon par les anciennes élèves et les paroissiens. Soulignons que la célébration en l’honneur des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) a été présidée par Mgr Luc Cyr. L’évêque du diocèse de Valleyfield a rappelé l’importance des actions de la congrégation dans la région.

La soixantaine de sœurs présentes dont les 12 résidentes de la maison à Sainte-Martine, ont été surprises par l’ampleur de la célébration organisée par Micheline Renaud, présidente du Conseil paroissial de pastorale (CPP) et par les marques de gratitude exprimées tout au long de cette journée de grande fraternité. La très forte participation de la population illustrait bien le sentiment collectif généralisé. « Les anciennes élèves et les paroissiens reconnaissent tout le travail accompli par les sœurs au cours des 115 dernières années de leur présence à nos côtés », de mentionner Madame Renaud qui ajoute « ils regrettent la décision de la Congrégation bien qu’ils la comprennent. Ils tenaient à leur dire merci, à leur façon.»

Malgré les regrets et l’émotion à fleur de peau, tous les participants ont contribué à faire de cette journée un événement heureux, empreint de fraternité et d’espoir. « La population de Sainte-Martine et des environs nous a démontré que l’esprit d’entraide et de solidarité de notre fondatrice Eulalie Durocher est bel et bien ancré dans les mœurs d’ici. Nous apprécions l’attitude compréhensive de cette belle communauté solidaire avec qui nous avons partagé tant de bons moments », mentionne la responsable de la maison des SNJM à Sainte-Martine, S. Marthe Carmel. Des propos corroborés par S. Beverley Wattling, membre de l’Équipe SNJM du Québec qui s’est dite confiante que « l’esprit de Mère Marie-Rose (Eulalie Durocher) et les valeurs transmises aux élèves se perpétuent dans le futur. »

La célébration présidée par Mgr Luc Cyr, évêque du diocèse de Valleyfield a rappelé l’importance des actions de la Congrégation dans la région et canalisé les messages d’amour. La contribution de la municipalité de Sainte-Martine et de certains commerçants ont permis la réalisation de cette journée mémorable. Outre la présence de plusieurs paroissiens et d’anciennes élèves, quelques organisations, dont la Maison des jeunes L’Entracte, ont tenu à exprimer publiquement leur gratitude.

Fondée en 1843 par Eulalie Durocher, la Congrégation des Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie a débuté ses activités à Sainte-Martine en 1896 avec l’établissement d’un couvent pour l’enseignement et l’éducation chrétienne (pensionnaires et externes).

Outre les cours primaire et secondaire, l’établissement a offert par la suite, le brevet d’enseignement. Les sœurs ont mis en place en 1919, une École ménagère avec stages qui a été affiliée un peu plus tard à l’Université de Montréal.

Après le changement dans le système d’éducation, les sœurs réorientent leurs actions en s’impliquant de multiples façons dans la communauté de Sainte-Martine. Elles ont ainsi contribué à l’essor de certains organismes, participé activement à la vie des paroisses de la région et elles se sont engagées dans certaines activités et/ou y ont collaboré activement.

Soulignons en terminant que les sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie (SNJM) s’apprêtent à souligner le 200e anniversaire de naissance d’Eulalie Durocher qui a fondé la Congrégation, à Longueuil, à la demande de Mgr Ignace Bourget. Après avoir créé et géré de nombreuses institutions d’enseignement publiques et privées, la communauté religieuse des SNJM et leurs Associés-es œuvrent aujourd’hui, en éducation, en justice sociale, au développement de la personne, à la promotion des arts. Elles s’impliquent dans des activités pastorales et des organismes à caractère international. Leur maison centrale, appelée Maison de la Congrégation, est située sur la rue Saint-Charles, à Longueuil, à proximité de la basilique Saint-Antoine-de-Padoue.

Les personnes de la région qui souhaiteraient rester en contact avec les SNJM du Québec peuvent s’adresser au 450 672-5461 ou communiquer par courriel à [email protected]


Share
Posté dans: Beauharnois-Salaberry, Communautaire, Éducation, Fierté régionale, Nouvelles générales, Valleyfield Marqueurs: , , , , , , , , , , ,

Vous aimeriez:

Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché Valtech recrute : Applicateur de ciment recherché
Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local Bienvenue chez vous : un succès mettant en lumière l’achat local
Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC Une première femme remporte le Prix Reynald-Piché de la MRC
Une nouvelle bibliothèque pour l’école Omer-Séguin grâce à Desjardins Une nouvelle bibliothèque pour l’école Omer-Séguin grâce à Desjardins
Plantation d’arbres en hommage aux 175 ans de Sainte-Martine Plantation d’arbres en hommage aux 175 ans de Sainte-Martine

Une réponse à "Retour sur l’hommage aux Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie qui ont quitté Sainte-Martine après 115 ans"

  1. Janine Lefebvre dit :

    Bonjour, Le départ des religieuses SNJM de Ste-Martine marque la fin de leur présence dans la grande région du comté de Beauharnois. Cependant, leur charisme se perpétue avec la fondation de la Maison des enfants Marie-Rose à Beauharnois, dirigée par une personne associée aux SNJM, Janine Lefebvre. Ouverte en 2007, elle accueille plus de cent enfants par semaine après l’école pour leur offrir des cours d’art et de musique, de cuisine et d’horticulture. Je vous invite à la visiter en nous contactant au 450-395-0704. Janine Lefebvre (Personne associée aux SNJM)

Laisser un commentaire

Envoyer

© 2020 INFOSuroit.com. Tous droits réservés MX Media inc.